Volotea renforce Montpellier et Nantes

air-journal_Volotea fleet

La compagnie aérienne low cost Volotea inaugure aujourd’hui sa nouvelle liaison entre Montpellier et Brest. Et elle lancera ce weekend à Nantes deux autres nouveautés, vers Malaga et Split.

Du 10 avril au 17 décembre 2015, la spécialiste espagnole du vol pas cher et « des capitales régionales européennes » propose deux vols par semaine entre l’aéroport de Montpellier-Méditerranée et Brest-Bretagne, sans concurrence Les départs en Boeing 717 de 125 places sont programmés lundi et vendredi en fin d’après-midi, avec des horaires variables selon les époques. Volotea porta ainsi à quatre le nombre de routes proposées à Montpellier (après Ajaccio, Nantes et Strasbourg) comme à Brest (avec Ajaccio, Bastia et Bordeaux vendredi prochaine).

A l’aéroport de Nantes-Atlantique, la low cost inaugure demain sa nouvelle liaison vers Malaga, avec deux rotations hebdomadaires vers la Costa del Sol en concurrence avec Vueling (départ mercredi et samedi). Dimanche, ce sera au tour d’une liaison vers Split en Croatie, sans concurrence, avec des rotations mercredi et dimanche. Volotea propose 21 routes depuis sa base de Nantes cet été, dont sept vers l’Espagne, six vers la France et cinq vers l’Italie.

Disposant de bases également à Bordeaux, Strasbourg, Palerme et Oviedo, Volotea a prévu de porter son réseau à plus de 150 lignes cet été, contre 119 l’année dernière, ce qui devrait lui permettre de transporter 2,5 millions de passagers avec une flotte de 19 avions.

 

http://www.air-journal.fr/2015-04-10-volotea-renforce-montpellier-et-nantes-5142534.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 10 avril 2015

    Une base MPL, vite.

  2. Anto95
    Publié le 10 avril 2015

    Comment arrivent-ils à etre competitifs avec de si vieux avions? L’amortissement de l’appareil?

    • greg
      Publié le 10 avril 2015

      Ils ont eu leurs avion B717 avec un gros rabais et avec un kérosène bas en ce moment, ils arrivent à tourner

    • Je suppose que ces avions, relativement anciens, sont déjà amortis, ce qui les rend d’autant plus compétitifs. En tout cas cette petite compagnie me paraît bien se développer. Un Montpellier-Madrid me paraît désormais s’imposer, Iberia l’a laissé tomber.

    • rantanplan
      Publié le 10 avril 2015

      Pour information, la flotte de Volotea est plus récente que celle d’Air France, le plus ancien de leurs B712 a 12 ans, ce qui n’est pas vieux. D’autre part, les appareils ne leur appartiennent pas mais sont pris en leasing après de BCC avec l’entretien qui va avec (Boeing)

  3. Publié le 10 avril 2015

    Si vieux ? Les A320 et B737 sont de conception plus ancienne.

    Et Volotea a toujours affirmé à propos de sa stratégie d’éviter les aéroports majeurs, il est donc peu probable de les voir prochainement à Madrid.

    • Oui ils excluent les capitales (ils avaient au début une base à BCN, vite fermée) car les tarifs sont trop chers à leur goût.
      Vos chances d’obtenir une base sur « votre » aéroport sera proportionnelle à son potentiel pax ET la capacité du gestionnaire à leur faire de généreux cadeaux!
      Quant à l’amortissement du B717, vu que personne ne veut de cette énième remouture du DC9 (même si bien amélioré depuis!), Boeing leur a fourgué pour une poignée de figues (il se dit en coulisse 20K$/mois…)
      Donc même avec leurs nombreuses pannes (et le bronx qu’est l’organisation maintenance chez V7) ça reste une bonne affaire. Ca paie largement les 15 ou 20h de retard que prennent les passagers lorsque l’avion tombe en rade!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum