Air France à Bordeaux : pas peur de la LGV

air-journal_bordeaux_aeroport

Le PDG de la compagnie aérienne Air France s’est rendu hier à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac pour présenter l’offre de sa filiale régionale HOP!. Des prix d’appel à 49 euros l’aller simple devraient permettre de limiter la casse face au covoiturage, au développement des lignes d’autocar – et à l’arrivée dans deux ans du TGV qui mettra Paris à deux heures de train.

Interrogé en exclusivité par Sud Ouest, Frédéric Gagey a cité un sondage selon lequel entre Bordeaux et Paris 25% des personnes choisissent l’avion, 55% le train et 20% la voiture. Des pourcentages qui risquent d’évoluer en la défaveur d’Air France avec l’arrivée en 2017 de la LGV : le dirigeant estime donc avoir « deux ans pour bien s’occuper des Bordelais ». La compagnie « étudie la possibilité de maintenir l’hiver prochain 14 vols quotidiens à Orly et 6 vols quotidiens à Roissy-Charles de Gaulle », une décision devant être prise « prochainement ». Avec 50% de l’activité assurée sur place, Bordeaux-Mérignac « restera un aéroport important pour nous », ajoute-t-il, et on pourrait même « augmenter la fréquence de vols en 2017 » vers le hub de CDGAir France et KLM « offrent le plus vaste réseau long courrier (114 destinations dans 73 pays) au départ de l’Europe ».

Citant une hausse de trois points l’année dernière du coefficient d’occupation entre les deux villes, le PDG souligne aussi attendre les résultats d’une « enquête approfondie » avant de prendre une décision pour Orly, où « nous ne réduirons pas nos vols bordelais à zéro ». Une promesse que les syndicats surveilleront de près, après les pertes d’emploi de Strasbourg justement suite à l’arrivée de la LGV.

L’offre commerciale de la compagnie de l’alliance SkyTeam est soulignée par le PDG de HOP! Lionel Guérin, présent lors de l’entretien avec Sud Ouest : si un aller simple à partir de 49 euros n’est « pas forcément plus cher que le train », l’aéroport Mérignac sera parmi ceux bénéficiant de « promotions agressives à 39 euros ».

Air France à Bordeaux « c’est plus de 1 000 emplois directs (pilotes, hôtesses et stewards, agents d’escale, mécanicien…) et trois fois plus chez nos six sous-traitants (France express, Total, GSF…) pour transporter 2,5 millions de passagers par an », explique Frédéric Gagey à Sud Ouest à l’évocation d’une possible arrivée d’Emirates Airlines. Des emplois qui seraient bien sûr menacés si jamais la compagnie des Emirats Arabes Unis obtenait le droit d’ouvrir une ligne directe entre Dubaï et Mérignac (ou d’autres aéroports régionaux français) ; le PDG estime qu’elle cherche juste à « pousser des passagers vers des hubs internationaux qui pratiquent une concurrence inéquitable », une pratique qui aura des « effets négatifs sur le transport européen ».

http://www.air-journal.fr/2015-04-21-air-france-a-bordeaux-pas-peur-de-la-lgv-5143034.html

Commentaire(s)

  1. flo
    Publié le 21 avril 2015

    Tout à fait d’accord avec vous monsieur Gagey, Emirates et consoeurs du désert pratiquent une concurrence complètement déloyale ( pas d’impots, pas de taxes, pas de kérosènes, bas salaires, tortures de leur personnel, suppression des passeports, voiles obligatoires, lapidation en public, charia, etc… ) à causes d’eux des milliers d’emploi en France sont menacés.
    Malheureusement beaucoup de frustrés ou des gens malhonnètes préfèrent payer quelques euros de plus ( oui seulement après plusieurs vérifications ) pour attérir en pleine nuit dans un mcdo en plein désert ou avoir mal au dos à cause de leurs sièges…

    • il s’agit d’une liaison Paris -Bordeaux, (on ne voit pas très bien ce qu’Emirates vient faire ici !) la LGV va donc être une concurrence renforcée pour l’avion en général. Le train présente aussi l’avantage de desservir centre à centre et ne pas avoir les tracasseries et lenteurs des enregistrements.
      Franchement, sur ce type de liaison court courrier ou ferroviaire , Air France a plus à craindre des low cost que de Emirates !
      (Quant on siège Emirates, on voit que vous n’avez jamais pris un de leur A380 : avion de qualité européenne et siège très confortable, en fait un des meilleurs que je j’ai pris en classe éco).
      Comme le reconnaît honnêtement Frédéric Gagey, il dit avoir, je cite : « deux ans pour bien s’occuper des Bordelais ». qu’il commence donc par là…..
      Est-ce que Air France fait des liaisons bordeaux- Dubai ? LOL !
      Lorsqu’une compagnie quelle qu’elle soit met en place de nouveaux vols, certes c’est une concurrence avec sans doute des emplois en moins pour le perdant mais aussi des emplois en plus pour le nouvel arrivant, donc ne dresser qu’une liste noire n’est ni honnête ni objectif mais réaction de quelques malheureux frustrés…

      • J'me marre
        Publié le 21 avril 2015

        Et combien de Bordelais iraient à Dubaï et seulement la puisqu’AF ne pourrait pas offrir de destinations au delà ( ce qu’elle fait mais par CDG et non DXB): 20/30 personnes à l’année?????

    • allons
      Publié le 21 avril 2015

      FLO : Restez dans votre ignorance et soyeux heureux qu’Air journal vous laisse publier vos propos racistes et diffamatoires . Je n’ose pas vous demander ce que vous avez voté aux dernières élections, je crains d’avoir déjà la réponse ….

  2. Erik de Nice
    Publié le 21 avril 2015

    En même temps, la peur n’évite pas le danger..

  3. Airbid
    Publié le 21 avril 2015

    Pour remercier la « province » d’alimenter ses hubs , AF répond par Hop. Pathétique ! A terme il n’y aura qu e Paris et Lyon qui auront droit à l’image Air France ( et peut être aussi Toulouse dont la navette avec Orly est la première ligne Européenne, donc la première d’AF, tiens Air Journal a oublié de donner l’info.)

    • Père Denis
      Publié le 21 avril 2015

      Quand LH répond par Germanwings/Eurowings: c’est génial…
      Quand BA/IB répondent par Vueling et IB Express: c’est grandiose..

      Quant AF répond par HOP! : c’est…pathétique..

      Cherchez l’erreur…

  4. rantanplan
    Publié le 21 avril 2015

    Boff…. Il serait temps de se réveiller non? Le Groupe AF/KLM a trop souvent oublié BOD dans son cahier des charges ces dernières années.Ex AF: Passer les fréquences CDG de 6 à 5 quotidiennes = perte de plus de 8% du trafic en 2014 et véléité (réussies) pour BOD d’ouvrir des lignes directes. Confier LYS/BOD à HOP (+ importante ligne transversale de France) avec, pour une clientèle affaires, l’obligation de se balader sur le tarmac par tout temps = Nette augmentation des fréquences EAYJET (3 quotidiennes). Abandon de Madrid et Barcelone ((Vueling et IB s’en sortent bien), Idem Lisbonne ou EASY et TAP sont ancrés, réduction de voilure sur Rome avec Ryanair vers Ciampino (pour l’instant) et je ne parle même pas de Bruxelles (prise par Brussel et Easy) et d’autres… En plus, aucun projet vers l’Allemagne (rassurons nous, d’autres vont y songer bientôt…..)
    Si on ajoute la LGV ou au moins 700 000 pax AF sur ORY seront perdus, il ne va plus rester grand chose dans 2 ans !!!

    • Père Denis
      Publié le 21 avril 2015

      …il ne va plus rester grande chose…..sans doute a la grande joie de tous les TSAF ( Tout Sauf AF) qui réclament a cor et à cri d’autres transporteurs: ils les ont: Vueling,IB,Volotea,Easyjet,RyanAir,TAP,Brussels…et tous ceux à venir qui y songent comme vous dites…Que du bonheur pour ces amateurs d’autre chose…pour le reste,ils s’en fichent et n’auront ni une larme ni un soupir….

  5. J'me marre
    Publié le 21 avril 2015

    Meme pas peur du TGV…..tout comme vers 2007 AF n’avait même pas ( encore?) peur des low cost en France…..Qui vivra verra!

    Le diable est dans les détails :  » Sur ORY,nous ne réduirons pas nô vols Bordelais a sera » : c’est dit,c’est jure,croix de bois croix de fer…..Il y a 14 A/R par jour aujourd’hui sur ORY…il suffira d’en garder un et la promesse sera tenu…meme pas peur,qu’il disait……

  6. Cela va faire des créneaux disponibles à Orly pour développer les activités de Transavia au détriment de la ligne vers Bordeaux.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum