United Airlines troque 10 Dreamliner pour des 777-300ER

Air-journal_ B787-9 United

La compagnie aérienne United Airlines a converti une commande de dix Boeing 787 Dreamliner en autant de 777-300ER, une première dans sa flotte.

Lors de la présentation des résultats semestriels le 23 avril 2015, le CEO de la compagnie américaine Jeff Smisek a présenté cette conversion de commande comme un « ajustement de la flotte », le 777-300ER apportant « des opportunités de développement du réseau grâce à sa capacité ». United Airlines n’avait à ce jour commandé aucun 777-300ER, mais opère 19 777-200 et 55 777-200ER ; les dix exemplaires seront livrés à partir de l’année prochaine. La compagnie n’a pas précisé quel modèle de Dreamliner sera sacrifié : elle opère douze 787-8 (35 options), cinq des 26 787-9 attendus, et recevra 27 787-10 à partir de 2018.

Outre la capacité supérieure du 777-300ER, qui permettra à United Airlines de transporter plus de passagers sans augmentation de fréquences, la date de livraison semble avoir joué un rôle dans la décision d’abandonner les Dreamliner ; et la chute des prix du pétrole rend les avions de conception ancienne plus attirants (la compagnie a économisé un milliard de dollars en carburant au premier trimestre). Boeing doit en outre améliorer encore le 777 d’ici l’année prochaine, avec entre autres un allègement de l’avion devant apporter une baisse de consommation de 2%.

La compagnie de Star Alliance, basée à l’aéroport de Chicago-O’Hare, n’a pas précisé sur quelles routes les 777-300ER seront déployés, même si Londres apparait comme une candidate idéale.

United Airlines a révélé d’autres ajustements sur sa flotte : 150 avions de moins de 50 places seront retirés de la flotte d’ici fin 2015, dix 777-200ER seront réaménagés pour être déployés sur des liaisons intérieures ainsi que certains 757-200 utilisés sur les liaisons intercontinentales, et ce seront 21 au lieu de 11 767-300ER qui seront conservés plus longtemps que prévu – rééquipés de winglets et avec une cabine remise à neuf. Et des négociations sont en cours pour louer « dix à vingt » monocouloirs supplémentaires, sans que l’on sache si elle prendra des Airbus ou des Boeing. Manière de « couvrir les besoins du réseau » tout en évitant une augmentation des investissements en capital pendant les années à venir.

Rappelons que sa flotte long-courrier attend également 35 Airbus A350-1000 à partir de 2018 (plus 40 options). United Airlines sera la seconde compagnie américaine à opérer des 777-300ER après American Airlines.

http://www.air-journal.fr/2015-04-24-united-airlines-troque-10-dreamliner-pour-des-777-300er-5143193.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter