Le 5 mai 1912 dans le ciel : Cavelier remporte les 1 000 francs du prix Claudel

air-journal-marcel-cavelier

Histoire de l’aviation – 5 mai 1912. Ce dimanche 5 mai 1912, c’est l’aide-pilote Marcel Cavelier, âgé de seulement 20 ans, qui va s’illustrer en remportant le prix Claudel dans l’après-midi. Un trophée promis depuis pas moins de trois ans mais que personne jusqu’alors n’était parvenu à décrocher. Ce dernier demandant aux aviateurs engagés dans la compétition beaucoup d’habileté aux commandes de leur aéroplane.

En effet, le prix Claudel récompense l’aviateur parvenant à passer au-dessus du tablier du pont transbordeur situé à Rouen, puis au-dessous lors du vol de retour, une manœuvre délicate à réaliser dans un espace de 60 mètres de hauteur, distance entre le pont et le niveau de la Seine, et de 200 mètres de largeur.

Un défi de taille que le jeune Marcel Cavelier est parvenu à relever avec succès avec un appareil de type monoplan de la firme Deperdussin équipé d’un moteur Gnome, remportant ainsi 1 000 francs de prix. La performance ayant été officiellement contrôlée par MM. Henri Duval et Marcel Flour, commissaires agréés de l’Aéro-Club de France.

http://www.air-journal.fr/2015-05-05-le-5-mai-1912-dans-le-ciel-cavelier-remporte-les-1-000-francs-du-prix-claudel-5142463.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter