Premier trimestre : Lufthansa moins mal, IAG bénéficiaire

air-journal_Lufthansa 747-8i (1)

La compagnie aérienne Lufthansa a réduit ses pertes au premier trimestre, malgré une grève de six jours de ses pilotes et le crash d’un avion de sa filiale low cost Germanwings. Le groupe IAG rassemblant British Airways, Iberia et Vueling affiche de son côté un bénéfice pour la première fois de son histoire.

La compagnie nationale a annoncé le 5 mai 2015 ses résultats financiers pour le premier trimestre, avec un chiffre d’affaires en hausse de +7,9% par rapport à la même période l’année dernière à 6,7 milliards d’euros. La perte avant impôts est réduite à -167 millions d’euros, contre -240 millions d’euros au premier trimestre 2014. Les annulations dues au crash apparemment volontaire du vol 4U8225 de Germanwings, qui a fait 150 morts, n’ont été que momentanées ; mais celles entrainées par la grève de six jours des pilotes du groupe à l’appel du syndicat Vereinigung Cockpit (VC) ont coûté environ 42 millions d’euros à Lufthansa, et devraient entrainer 58 millions de pertes supplémentaires dans les mois à venir. .

Les points positifs du premier trimestre de la compagnie de Star Alliance sont d’abord la baisse de sa facture carburant (inférieure de 209 millions d’euros) et une vente de sa participation dans la low cost américaine JetBlue Airways (503 millions). Ce qui n’empêche pas Lufthansa d’être prudente pour ses résultats de l’année 2015. La directrice financière Simone Menne a mentionné « une forte pression pour agir. Les énormes charges de retraite (10,2 milliards) exercent une pression considérable sur nos fonds propres. Et nous ne pouvons pas accepter l’augmentation continue des frais ou le développement de nos coûts unitaires ».

air-journal_IAG-British-Iberia-VuelingSi les résultats de Lufthansa ressemblent à ceux d’Air France-KLM, de l’autre côté de la Manche le groupe IAG présente un contraste saisissant : pour la première fois de son histoire, il a dégagé un bénéfice opérationnel de 25 millions d’euros au premier trimestre, contre une perte de 150 millions l’année dernière, les trois compagnies ayant été plus performantes et la facture carburant ayant baissé. Son chiffre d’affaires a progressé de +12,5% à 4,7 milliards d’euros, IAG imputant ces résultats aux bonnes performances de British Airways sur les liaisons transatlantiques, à une meilleure productivité chez Iberia et à des coefficients d’occupation en hausse.

http://www.air-journal.fr/2015-05-06-premier-trimestre-lufthansa-moins-mal-iag-beneficiaire-5143807.html

Commentaire(s)

  1. Aulongcourt
    Publié le 6 mai 2015

    Pour toutes les compagnies aériennes sous nos latitudes,et quel que soit leurs modèles Économiques, le trimestre janvier-février-mars reste le pire tous les ans….( ou le moins bon,selon les résultats!)….
    A noter que LH se sépare tout doucement de sa participation dans JetBlue…Alors soit ses intentions initiales lors de sa prise de participation n’ont jamais pu se concrétiser…soit il ne s’agissait depuis le début que d’une opération financière que LH valorise aujourd’hui…genre de  » poire pour la soif » qui lui permet de présenter des résultats encore acceptables sur le trimestre,même si négatifs….meme stratégie que AF sur ce point, à la différence près que AF vend des poires depuis si longtemps,qu’elle ne va bientôt plus en avoir en réserve dans son cabas!!!!!

    • J'me marre
      Publié le 7 mai 2015

      +1
      La question est : après avoir vendu toutes ses pépites au fil des crises sans s’en etre achetées/ créées d’autres faute de moyen ( Les Méridiens/Le siège de Montparnasse/Amadeus/Les Cars AF…) que reste t il de valorisable dans la besace AF?????: la Maintenance?mais c’est l’un des cœurs meme du métier d’AF, Servair: c’est dit on en cours,les avions :60%+ de la flotte est soit en leasing direct soit a deja été vendue et est en location auprès de l’acheteur ( sale&lease back), le siège de CDG: l’immobilier n’appartient pas à AF mais est loué aupres d’ADP, HOP : filialisee,hOP pourrait faire l’objet d’une cotation boursière séparée prélude a une ouverture -augmentation de capital mais encore faudrait il que HOP gagne des sous pour intéresser qu’un., le cargo : le cargo ferme et il n’y a rien à vendre à part 5 vieux MD11 bons pour la ferraille,.des créneaux a Orly,mais en France ils sont distribués par l’autorité et sauf erreur de ma part,ne sont pas comme a LHR propriété des compagnies et donc ne sont pas vendables….on cherche…on cherche, mais on ne voit plus quoi vendre…….
      Quand il n’y aura plus rien à vendre pour renflouer les pertes, ce qui ne saurait tarder,et compte tenu du niveau deja atteint d’endettement,il n’y aura plus beaucoup de banquiers prêts à soutenir…et sans doute plus de pigeon-boursier non plus vus les niveaux désespérément bas et atones de l’action depuis des années…( puis cela ne ferait rentrer de l’argent qu’en cas d’augmentation de capital,sinon ça ne peut en rien aider AF!)::: bref: va bien falloir gagner des sous et en masse…ou fermer!

  2. Au secours.... - 7 mai 2015 à 11 h 08 min
    Au secours....
    Publié le 7 mai 2015

    Au secours,quelqu’un…….Au secours……criait on en cachette chez AF…….avant que la lumière ne s’éteigne….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter