Bombardier CSeries : le CS100 dans les Rocheuses

air-journal_Bombardier_CS100 FTV2_Colorado2

Le Bombardier CS100 FTV2, deuxième appareil d’essais en vol, a effectué la semaine dernière une série d’essais et de captures de données en haute altitude, depuis un aéroport régional dans le Colorado.

Selon le communiqué de l’avionneur canadien, FTV2, continuant d’arborer ses couleurs spéciales utilisées pour les essais en condition de givrage naturel et d’opération en température élevée, a « troqué les Laurentides au Québec contre les Rocheuses au Colorado » la semaine dernière, atterrissant à l’aéroport régional Gunnison-Crested Butte à Gunnison, Colorado. Situé à 2,341 mètres (7,680 pieds) au-dessus du niveau de la mer, il est l’un des aéroports commerciaux dont l’altitude est la plus élevée en Amérique du Nord. L’équipe de test de Bombardier a procédé à des essais en haute altitude « dans le but d’observer les effets de la basse densité atmosphérique sur la stabilité du moteur et des opérations, telles que les changements de régime et les inverseurs de poussées, les vents de travers et autres ». Avec pour conclusion : le premier modèle de la famille CSeries « s’est comporté d’une manière admirable ».

Ayant effectué son vol inaugural début janvier 2014, FTV2 est le CS100 d’essai consacré aux essais de températures extrêmes. Six appareils de la famille CSeries sont désormais déployés pour les essais en vol et au sol, dont cinq CS100 (FTV1, FTV2, FTV3, FTV4 et FTV5, le premier avec une cabine) et le premier CS300 (FTV7), qui avaient accumulé fin mars 2015 plus de 1300 heures de vol sur les 2400 nécessaires à la certification.

Le programme CSeries a au total enregistré plus de 600 commandes fermes, options et engagements d’achat. L’entrée en service du CS100 est toujours programmée pour le deuxième semestre 2015, et celle du CS300 six mois plus tard. Parmi les clients du programme figurent Swiss (30 CS100 fermes), Gulf Air (10 CS100 fermes) et Odyssey Airlines (10 CS100 fermes pour la future compagnie britannique), tandis que le CS300 a séduit Republic Airways (40 fermes, 40 options), Korean Air ou airBaltic entre autres. Dernière commande enregistrée : celle de la future compagnie malaisienne Flymojo, avec une lettre d’entente avec Bombardier portant sur vingt CS100 fermes et autant d’options.

air-journal_Bombardier_CS100 FTV2_Colorado

http://www.air-journal.fr/2015-05-07-bombardier-cseries-le-cs100-dans-les-rocheuses-5143851.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 7 mai 2015

    243 commandes fermes et non 600.

  2. TIM
    Publié le 7 mai 2015

    Au moins il avance ce C series!

  3. Publié le 7 mai 2015

    Objectivement, que vaut cet avion?
    Peut-il vraiment concurrencer l’A320 et le B737?
    Patriotisme économique mis à part, c’est rafraîchissant de voir un nouvel appareil dans cette catégorie.

  4. Clo2B
    Publié le 7 mai 2015

    C’est bien dans un sens que Boieng et Airbus trouve de la concurrence sur ce créneau, mais d’un autre coté avec Embraer, Comac, Irkoust, Mitsubishi,et j’en oublie surement, ça commence à faire beaucoup, ce qui à terme, risque de faire des dégats…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter