British Airways de retour à Angers et Quimper

aj_british airways cityflyer e170

La compagnie aérienne British Airways a relancé depuis Londres ses deux liaisons saisonnières vers Angers et Quimper, pour la troisième année consécutive.

Depuis le 19 mai et jusqu’au 5 septembre 2015, la compagnie nationale britannique propose deux vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Londres-City et Angers-Loire, à bord des Embraer 170 de 76 places de sa filiale Cityflyer. Les départs sont programmés mardi à 12h00 (arrivée 14h05) et samedi à 8h10 (arrivée 10h15), les vols retour quittant Angers mardi à 14h40 (arrivée 14h45) et samedi à 10h55 (arrivée 11h00). Un vol le mercredi sera en outre mis en place du 8 juillet au 26 août, avec départ de Londres à 8h35 et retour à 11h25. British Airways reste sans concurrence sur cette route, l’aéroport angevin n’accueillant que les avions d’IGavion depuis Nice et Toulouse entre juin et septembre.

Du 21 mai au 6 septembre 2015, la compagnie de l’alliance Oneworld propose deux vols par semaine entre Londres-City et Quimper-Cornouaille, toujours à bord des Embraer 170 de Cityflyer. Le vol du jeudi quitte la capitale anglaise à 11h30 (arrivée 13h40) et repart à 14h20 (arrivée 14h30), tandis que celui du dimanche décolle à 12h35 (arrivée 14h45) et repart de Quimper à 15h25 (arrivée 15h35). Une troisième rotation sera ajoutée le mardi du 7 juillet au 25 août (départ 8h35, retour 11h20). British Airways reste là encore sans concurrence, la seule autre compagnie présente à Quimper étant HOP! Air France avec des liaisons depuis Paris-Orly (3 vols par jour en semaine) et Figari-Sud Corse (tous les samedis du 6 juin au 5 septembre).

British Airways est présente à Angers et Quimper depuis 2012. Cet été, elle propose aussi des vols entre Londres-City et Nice en plus de ceux assurés depuis Heathrow ou Gatwick, ses avions atterrissant également à Paris-CDG et Orly depuis Heathrow, ainsi qu’à Bordeaux (Gatwick), Lyon (Heathrow), Marseille (Heathrow) et Toulouse (Heathrow). Sans oublier les vols vers Chambéry et Grenoble en hiver.

http://www.air-journal.fr/2015-05-22-british-airways-de-retour-a-angers-et-quimper-5144453.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 22 mai 2015

    AF ferme des routes (article précédent), alors que BA en ouvre ou les confirme.
    voilà le résultat de l’absence de réforme M. les pilotes…

    • Publié le 22 mai 2015

      Ce n’est pas qu’une affaire de pilotes, mais aussi d’une Direction occupee depuis toujours par des hauts fonctionnaires amis du pouvoir et placés par lui. Le corps de l’inspection des finances n’est adapté qu’à l’administration, là, il n’y a pas de concurrence! AF en mourra.

  2. Aucun rapport…je suis le premier à attaquer AF mais ces ouvertures de liaisons n’ont strictement rien à voir avec la stratégie d’AF. C’est juste que les anglais ont beaucoup plus l’habitude de voyager pendant l’été que les français.

    • Justement, il ne faut pas se focaliser sur les français, prendre des passagers en dehors de la France devrait être un objectif! Beaucoup de compagnies ouvrent des lignes saisonnières comme EZY ou BA alors pourquoi pas AF.
      Et que fout Cityjet en ce moment, principal concurrent à LCY de BA Cityflyer?

      • rantanplan
        Publié le 22 mai 2015

        La stratégie de Cityjet n’est plus réellement d’actualité… La compagnie a été vendue à un groupe Allemand en 2014 et n’est plus une filiale d’AF. Elle n’est plus qu’affrétée par AF (prévu dans le contrat de vente) jusqu’en 2017.Il faut souligner aussi que la filiale de Cityjet n’est autre que VLM, en plein développement.
        Ceci dit, beaucoup de lignes et de compagnies se développent du Royaume Uni vers la France (et non l’inverse) en période estivale et tant les Low Cost que les compagnies Anglaises ou Irlandaises l’ont compris depuis longtemps.

        • ??
          Publié le 22 mai 2015

          VLM est indépendante de CityJet, elle a été rachetée par sa direction, ce qui explique son développement. CityJet est donc seule désormais.

    • Et pourquoi AF ne ferai pas le nécessaire pour transporter les clients anglais pendant l’été?
      car si une cie de la taille de AF établie une stratégie basée uniquement sur les attentes de ses compatriotes elle ne pourra jamais subsister dans un environment global.

  3. J'me marre
    Publié le 22 mai 2015

    ..il se trouve que j’avais de la famille prévue sur le vol Londres City- Angers de mardi dernier….qui a été annulé le jour meme…parceque l’écroulement de l’un des piliers de soutènement de la piste du City Airport a engendré l’apparition d’un trou au milieu de la piste….Du moins c’est la raison qui leur a ete racontée…Je n’y étais pas donc je ne peux ni confirmer ni infirmer…mais l’aéroport a ete ferme totalement …un certain temps….
    Ca ,ça doit se savoir quelque part par quelqu’un: a confirmer/documenter si vous avez des info…

    • rantanplan
      Publié le 22 mai 2015

      Je n’ai rien trouvé là dessus….Mais ce qui m’étonne, c’est qu’un « écroulement » de pilier n’ai donné lieu qu’à une fermeture momentanée. D’autre part, il existe assez de pistes autour de Londres pour un déroutement non ?

      • ??
        Publié le 22 mai 2015

        Difficile de dérouter pour décoller.

        • rantanplan
          Publié le 22 mai 2015

          Dérouter dans ce cas là et à mon sens veut dire « changer de route » (aucun rapport avec une déroutement classique pour x ou x cause….).
          Heathrow n’est pas loin, Gatwick non plus et il ne s’agit pas dans ce cas d’obtenir un Slot particulier, uniquement se poser sur un Aéroport quidam à +/- 50 km du terminal prévu avec un acheminement… Cela se fait tous les jours en cas d’ILS non adapté….

      • Père Denis
        Publié le 22 mai 2015

        En fouillant/cherchant au travers d’articles de journaux locaux anglais,il semble bien que quelque chose se soit effectivement passé ce jour là à LCY..officiellement,ce serait l’inspection matinale quotidienne de la piste avant ouverture qui aurait permis de déceler  » un probleme de surface sur la piste » .l’aeroport n’a pas ouvert ce matin la..des équipes rechniques étaient sur le probleme…le porte parole de l’aéroport réfute le terme de  » trou sur la piste » mais reste vague sur les origines du  » probleme de surface »… Quant au pilier,aucune mention en tant que tel…..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum