ECAir va relier Brazzaville à Beyrouth

air-journal_ecair b737 congo

La compagnie aérienne Equatorial Congo Airlines (ECAir) lancera dans une semaine une nouvelle liaison entre Brazzaville et Beyrouth, sa troisième destination hors d’Afrique après Paris et Dubaï.

A partir du 2 juin 2015, la compagnie de République du Congo proposera deux vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Brazzaville-Maya Maya et Beyrouth-Rafic Hariri, opéré par PrivatAir en Boeing 757-200 pouvant accueillir 16 passagers en lasse Affaires et 132 en Economie. Les départs sont programmés mardi et samedi à 11h30 pour arriver à 20h20, les vols retour quittant le Liban mercredi et dimanche à 9h30 pour atterrir à 14h30. Pas de concurrence pour ECAir sur cette route, Middle East Airlines (MEA) ne desservant sur le continent qu’Abidjan, Accra, Lagos, Kano et Le Caire.

Cette nouvelle liaison « remplit la promesse faite à nos passagers de leur offrir une connexion entre l’Afrique centrale et le Moyen-Orient », a déclaré Fatima Beyina-Moussa, directrice générale d’ECAir, et « renforce les relations entre le Congo et le Liban » tout en répondant à une réelle demande de la part des voyageurs d’affaires libanais.

La compagnie devrait désormais préparer le lancement de nouvelles lignes régionales vers Abidjan, Yaoundé, Bangui, N’Djamena et Luanda. Rappelons qu’elle dessert Paris-CDG depuis 2013, Dubaï depuis l’année dernière, et se pose à Cotonou, Douala, Libreville, Bamako et Dakar, ainsi qu’à Pointe Noire et Ollombo.

Rappelons que toutes les compagnies de République du Congo sont placées sur liste noire européenne, en raison de la faiblesse des autorités locales de supervision de l’aviation commerciale. Lancée en 2011, ECAir a transporté près d’un million de passagers.

http://www.air-journal.fr/2015-05-25-ecair-va-relier-brazzaville-a-beyrouth-5144603.html

Commentaire(s)

  1. Je ne comprends pas alors que  » toutes les compagnies de République du Congo sont placées sur liste noire européenne », la compagnie EC Air dessert Paris CDG!
    Cherchez l’erreur!

    • Alloncourt
      Publié le 25 mai 2015

      Il n’y a pas  » d’erreur »… EC AIR, comme Air Madagascar ,, exploite la ligne avec un avion+équipage loue a une société non congolaise autorisée, elle, à se poser dans l’UE…En l’occurrence dans ce cas la compagnie Private Air, qui est Suisse….

    • Alloncourt
      Publié le 25 mai 2015

      Précision:… Loue ,pilote ET entretenu par maintenance de Private Air….

    • GREEN777
      Publié le 25 mai 2015

      Les compagnies de la République du Congo sont toutes sur liste « noire » de l’Union Européenne car les autorités locales de l’aviation civile sont reconnues par l’Union Européenne comme étant insuffisamment qualifiées pour contrôler les compagnies locales. De fait, aucune compagnies congolaises ne peut desservir l’Union Européenne avec des avions immatriculés en République du Congo d’où le fait qu’ECAir loue ses avions auprès de PrivatAir, entreprise Suisse.
      Pour autant, l’acteur congolais qui s’applique à avoir une bonne compagnie respectant toutes les normes internationales est punie car l’autorité politique locale ne développe pas les conditions qui rassurent à l’Union Européenne sur ces capacités de contrôle.

  2. bitoum
    Publié le 26 mai 2015

    je ne peux que saluer l’ouverture de cette ligne brazzaville beyrouth.ecair doit en principe receptionne a brazzaville deux dreamliners pour exploiter la ligne brazzaville new york et brazzaville pekin.

    liste noire? bof on les connait.air france a fait une sortie de piste a nouackchott personne n’a parle. camair avait fait une sortie de piste a paris en l’an 2000. ce 747 avait ete demantele.

    • Publié le 26 mai 2015

      C’est vrai Ecair va recevoir 2 Boeing 787 qui iront en Chine et au états unis , mais je te rappelle que cet avions appartiennent à PRIVATAIR qui effectue une location avec équipage (Drylease) à Ecair . Cameroon Airlines possédaient ses propres avions et centralisait toute les opérations de la compagnie aérienne en interne. Ecair externalisent une partie de ses opération ( Maintenance , formation , opération aérienne, location d’avions , assurances etc….) . En 2014 la compagnie a eu un déficit d’environ 87 millions d’euros , et cette année les déficits vont continuer à se creuser . Il suffit de faire les recherche sur internet pour voir http://congo-liberty.com/?p=11518

      Combien de temps le CONGO va t’il continuer à subventionné la compagnie aérienne ?? Seul l’avenir nous le dira .

      • Publié le 29 mai 2015

        Les avions d’Ecair n’appartiennent pas à Privatair, ils n’assurent que l’utilisation, la maintenances des avions et forment les pilotes et hôtesses! Ecair étant sur liste noir, elle se sert de privatair pour avancer sans interdit. Privat est un chauffeur de voiture certifié et l’Etat congolais est le propriétaire des voitures. En ce qui concerne le déficit, c’est normal pour un début. Connaissez vous une compagnie n’ayant pas eu de déficit ses premières années ? Connaissez vous une compagnie national n’étant pas soutenu par son Etat ? Franchement!!!

  3. Ah l’UE avec leur fameuse liste Noire juste pour empêcher certaines compagnies aériennes de prendre l’envol,l’UE critique nos installations aéroportuaires mais leurs compagnies aériennes viennent toujours se poser sur les mêmes installations,au lieu d’évaluer la capacité de chaque compagnies si elles sont capables d’assurer la sécurité des passagers et autres ,préfère frapper l’autorité de régulation nationale hors il y a bien beaucoup de compagnies installées en Afrique et qui offre aux passagers des conditions de sécurité même plus que certaines compagnies de l’UE mais cherchez l’erreur….

    • camericain
      Publié le 26 mai 2015

      +10
      Les américains eux quand ils jugent les installations d’un pays insuffisantes,interdisent à leurs propres compagnies d’y aller par le biais de la FAA.

  4. bitoum
    Publié le 28 mai 2015

    congo liberty n’est pas une reference nationale ni internationale en matiere de presse aeronautique.auj il existe des brokers aeriens l’equivalent des grossites ou detaillants en marketing de distribution.ils achetent des avions aupres des avionneurs et chercehnt des compagnies aeriennes pour les exploiter.privatair et le congo est ce que lon appelle auj par les PPP.la camair avait une ardoise lourde.l e budget camerounais ne pouvait financer a lui seul l’exploitation du B747.tout comme le congo qui ne pouvait financer l’exploitation du B737 et meme du f 28 de lina congo.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum