Air France visée par une enquête après une nouvelle erreur de pilotes

air-journal_Air-France-777-300ER-decollage

Mauvaise passe pour l’évaluation sécurité chez Air France qui a recensé deux incidents sérieux ces dernières semaines. Le dernier, en date du 22 mai 2015, met en cause des pilotes d’un avion cargo à destination de Mexico. Le BEA va ouvrir une enquête.

Les pilotes d’un Boeing 777-200F d’Air France ont été obligés de reprendre le contrôle des moteurs en pleine phase de décollage sur l’aéroport de Paris-Orly. Explication : ils ont sous-estimé le poids de l’avion cargo qu’ils devaient piloter, de 100 tonnes environ selon une source aérienne (non confirmée), soit plus d’un quart de son poids maximum au décollage. Les données erronées qu’ils avaient rentrer dans l’ordinateur de bord, ont été corrélées à la puissance des moteurs, dont la poussée s’est mécaniquement avérée insuffisante. L’équipage, qui a remarqué cette accélération lente, a immédiatement réagi en appliquant une pleine poussée. L’équipage a spontanément déclaré cet événement par ASR (Air Safety Report) et informé leurs supérieurs.

Le vol s’est ensuite poursuivi jusqu’à Mexico, la direction prenant la décision de suspendre les pilotes fautifs et d’informer tous ses autres pilotes de l’incident. Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses ( BEA) a confirmé l’ouverture d’une enquête « à partir des éléments transmis par Air France », Air France ouvrant quant à elle sa propre enquête interne.

Le précédent incident, sérieux, concerne le vol d’un B777-200ER entre Malabo en Guinée Equatoriale et Douala au Cameroun (puis Paris, sa destination finale) le 2 mai dernier. Les pilotes se sont écartés de leur trajectoire afin d’éviter des orages, s’approchant dangereusement du mont Cameroun, haut de plus de 4 000 mètres.  L’alarme « Pull up » de l’EGPWS s’est alors activée, les prévenant d’une proximité immédiate avec le sol. Les pilotes ont appliqué promptement la procédure appropriée et le vol s’est poursuivi sans autre incident. Le BEA a là encore ouvert une enquête.

http://www.air-journal.fr/2015-05-30-air-france-visee-par-une-enquete-apres-une-nouvelle-erreur-de-pilotes-5144857.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 30 mai 2015

    Ils sont bons y a pas a dire. Rio n a rien changé…

  2. Des non-incidents comme il s’en passe régulièrement dans le monde entiers et dans les 2 cas, les pilotes ont réagit immédiatement et professionnellement, ils ont d’ailleurs spontanément declare l’incident. Une enquête est ouverte pour comprendre et adpter éventuellement mais est-ce que cela en vaut un article? On attend impatiemment les commentaires habituels des rageurs anti AF…. LOL

    • BSL/MLH
      Publié le 30 mai 2015

      On est pas des rageur anti-AF, mais on exerce de la critique, face a des pilotes incompétent, espérant que grace a ces critiques les pilotes seront rebondir, et exercer leur metier sérieusement comme c’est le cas dans d’autres compagnies. Peut être que si air france serait sur la liste noir ils réagiront

  3. BSL/MLH
    Publié le 30 mai 2015

    C’est incroyable, vive un CAP pilote chez airfrance, il seront peut être plus compétent !!

  4. Publié le 30 mai 2015

    sa ne m étonne pas du tout les pilote de air france sont nul
    a si il sont bon a faire plonger les avion dans l ocean 447 RIP

    • MAB
      Publié le 30 mai 2015

      Rares sont les compagnies qui n’ont pas eu d’accidents, alors arrêtez à chaque fois de sortir le AF447 et de généraliser les erreurs de quelques pilotes.

  5. Publié le 30 mai 2015

    Mais le problème c’est que normalement ils auraient dû faire demi-tour au vu du comportement de l’avion cargo.

    Je suis désolé mais comment ils ont pu calculer la vitesse d’atterrissage à Mexico.

    Je trouve que c’est une faute grave, mal estimer un poids peut conduire à des catastrophes comme le B2000D qui s’est crashé à cause une MTOW dépassée en outre le problème technique sur la profondeur (la gouverne ne se braquait pas à fond vers le bas)

    Mais bon le 777-200F reste un avion puissant.

  6. Publié le 30 mai 2015

    Voila le genre de réaction IDIOTE et ACCIDENTOGENE de la direction qu’est la politique du baton. Croient-ils que la suspension des Pilotes est une solution? Je vois plutôt une peur future des autres PNT de poser un ASR.

  7. Publié le 30 mai 2015

    C la faute au compagnie du golfe , hahaha

  8. @thai

    Laf***** !!!!! Que connaît tu des pilotes AF !? Rien , alors la prochaine garde tes commentaires pour toi!!

  9. Sorry, mais dans ce cas précis, l’air France bashing n’a rien de pertinent.
    Rio ou pas Rio, ce genre d’incident doit arriver fréquemment dans le monde entier.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum