All Nippon Airways reliera Tokyo à Bruxelles

air-journal_All Nippon Airways ANA 787-9 takeoff

La compagnie aérienne All Nippon Airways (ANA) inaugurera cet automne une nouvelle liaison entre Tokyo et Bruxelles, sa sixième destination en Europe.

A partir du 25 octobre 2015, la compagnie privée japonaise proposera un nombre non déterminé de vols entre sa base à l’aéroport de Tokyo-Narita et Bruxelles-Zaventem, les horaires et le type d’avion utilisé devant être précisé une fois les autorisations gouvernementales accordées. ANA justifie cette route par le nombre de compagnies japonaises installées sur place et « l’importance politique » de la capitale belge, qui accueille chaque année 90 000 visiteurs japonais malgré l’absence de liaison directe. Et elle rappelle la présence sur place de Brussels Airlines, qui à défaut de partage de codes direct fait partie du groupe Lufthansa (avec qui ANA est en coentreprise) et fait partie comme ANA de Star Alliance. Le CEO de Brussels Airports Arnaud Feist a salué l’arrivée d’ANA « dans la famille des compagnies desservant Bruxelles, l’un des hubs majeurs en Europe où manquait pourtant une liaison directe avec le Japon » ; le PDG d’All Nippon Airways Osamu Shinobe espère que cette ligne « renforcera les liens entre la Belgique et le Japon et fera naître de nouvelles opportunités d’affaires à l’avenir ».

Bruxelles sera la sixième destination d’ANA en Europe, après Paris-CDG (deux vols par jour cet été en Boeing 787-8 Dreamliner depuis Haneda et Narita, ce dernier étant supprimé fin octobre avec l’ouverture de Bruxelles), Londres-Heathrow (quotidien depuis Haneda), Francfort (deux quotidiens depuis Haneda), Munich (quotidien depuis Haneda) et Düsseldorf (quotidien depuis Narita). Cela fait quinze ans que les deux capitales ne sont plus reliées en direct, Sabena ayant opéré quatre rotations hebdomadaires jusqu’au 28 octobre 2001 – une semaine avant sa fermeture. Zaventem ne dispose à ce jour que de quelques liaisons vers l’Asie, avec Hainan Airlines depuis Pékin, Jet Airways depuis Mumbai ou Delhi, et Thai Airways depuis Bangkok.

http://www.air-journal.fr/2015-06-02-all-nippon-airways-reliera-tokyo-a-bruxelles-5144968.html

Commentaire(s)

  1. Machin
    Publié le 2 juin 2015

    Haha… CDG perd son deuxième vol à cause de Bruxelles! 😀

    • Pépère
      Publié le 2 juin 2015

      Gros malin, en pensant un peu plus loin, si tu le peux, tu remarqueras que l’offre sur Tokyo de CDG est un peu plus étoffée que de BXL..
      mais seulement si tu peux, sinon laisse tomber, ce n’est pas bien grave

      • Machin
        Publié le 2 juin 2015

        Oui mais mon vieux, si tu savais lire les articles de presse correctement, c’est toi qui passerait moins pour un con… Bien sur que l’Offre est plus étoffée, sans blague. C’est une cause mais ANA a trouvé plus avantageux de desservir des Aéroport de la Star Alliance avec lesquelles elle a un partage de code garanti au lieu d’aéroport où, d’une part, la concurrence est forte et d’une autre part, elle n’y puise rien comme connection. D’ailleurs, Brussels Airlines désert paris, donc, pour des vols dans la seconde moitié de la matinée, c’est avec un transfert via BRU, DUS, FRA ou MUC… Comme ASH le dit^^

        • Pépère
          Publié le 3 juin 2015

          Avant de taxer les autres, compare le trafic de BXL et celui de Paris.
          Garde tes connexions de StarAl pour plus tard, ça n’est pas à BXL qu’ANA va charger des pax venant de pays déjà amplement desservis avec connexions de province comme en Allemagne. Pt être n’avait tu pas remarqué
          Qt à proposer des connexions CDG/BXL/TYO, appelle vite ANA, ils ont dû l’oublier celle là…
          Tu m’as l’air de bien connaitre les habitudes de voyage de la clientèle Japonaise.
          Regarde l’heure, sinontu vas louper ta correspondance de 3/4 de journée à écrire des âneries.

    • Publié le 2 juin 2015

      Sachant que JAL propose 2 vols quotidiens (Haneda en 777-300 et Narita en 787-8) et Air France qui fait la même chose (le tout en 777-300), sans parler du CDG-KIX quotidien, je trouve que le Japon est plus que bien desservi depuis CDG. C’est plutôt un aveu d’échec d’ANA, qui n’arrive à s’imposer que sur des destinations sans concurrence, ou avec le support massif de ses alliés (Cf. Munich, Dusseldorf, et Bruxelles, toutes des Hubs de Star Alliance).
      Sans mentionner le fait que sur les 6 derniers mois, ANA était la moins chère des trois compagnies proposant des vols directs pour le Japon…et malgré cela, elle n’arrive pas à résorber le déficit d’occupation de ses vols parisiens.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter