Delta Air Lines desservira Nice toute l’année

air-journal_Delta-767 new

La compagnie aérienne Delta Air Lines va opérer tout au long de l’année sa liaison entre New York et Nice, à raison de quatre vols par semaine pendant l’hiver. Elle a en revanche renoncé à son Seattle – Tokyo-Haneda, mais reprendra la desserte d’Osaka en prolongement de sa route vers Narita.

D’ordinaire suspendue entre janvier et mars, la route de la compagnie américaine entre l’aéroport de New York-JFK et Nice-Côte d’Azur sera désormais proposée sans interruption, un Boeing 767-300ER pouvant accueillir 36 passagers en classe Affaires, 32 en Premium et 142 en Economie remplaçant en décembre l’habituel 767-400ER. Les nouveaux jours d’opération ne sont pas encore disponibles dans le système de réservation de Delta Air Lines, mais en décembre des vols directs sont proposés les mardi, mercredi et dimanche (retour de France le lendemain). Elle opère cette route sans concurrence en partage de codes avec Air France-KLM dans le cadre de leur coentreprise transatlantique.

La compagnie de l’alliance SkyTeam propose cet été une rotation quotidienne vers Nice, avec départ de JFK à 21h05 pour arriver le lendemain à 11h20, et retour de la Côte d’Azur à 13h05 pour atterrir à 16h15.

Sur le réseau transpacifique, Delta Air Lines a renoncé à sa ligne entre l’aéroport de Seattle-Tacoma et Tokyo-Haneda, inaugurée en juin 2013 : elle y mettra fin le 28 septembre, refusant les conditions imposées par le DOT (créneaux conservés contre vol quotidien toute l’année), saisi par American Airlines puis Hawaiian Airlines qui voulaient récupérer la paire de slots à Haneda (c’est finalement la première qui les utilisera pour lancer une liaison depuis Los Angeles). Selon Delta Air Lines, la « viabilité de cette route » est intenable en raison de la saisonnalité ; elle souligne que sa rotation quotidienne entre Seattle et Tokyo-Narita n’est pas remise en cause (elle restera présente à Haneda, depuis Los Angeles).

Elle a d’autre part annoncé la reprise après cinq ans d’absence du vol quotidien entre Narita et Osaka-Kansai à partir du 27 mars 2016 en prolongation du vol arrivant de New York, « offrant aux voyageurs d’affaires de la région d’Osaka une accès facilité à New York et aux six autres villes américaines desservies en direct depuis Narita » (Atlanta, Detroit, Los Angeles, Minneapolis-St Paul, Portland et Seattle donc, plus Honolulu et Guam). Delta sera en concurrence directe avec les low cost Jetstar Japan et Peach, et entre Haneda et Osaka avec ANA (All Nippon Airways), Japan Airlines et StarFlyer.

http://www.air-journal.fr/2015-06-19-delta-air-lines-desservira-nice-toute-lannee-5145887.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 19 juin 2015

    Très bonne nouvelle. A quand un Lyon-New-York?

  2. Aulongcours
    Publié le 19 juin 2015

    A noter les droits de trafic de Delta sur le tronçon Tokyo-Osaka,ligne INTERIEURE japonaise: il est extrêmement rare partout de par le monde de voir une compagnie étrangère à un pays détenir de tels droits …
    Sachez qu’il s’agit là d’une survivance historique venue tout droit des accords de capitulation des Japonais à la fin de la deuxième guerre mondiale: comme pour les Allemands, il leur fut imposé de renoncer à toute activité aérienne civile ou militaire ( civile car on avait peur que, à l’instar de l’Allemagne des années ’30, les pays profitent des possibilités civiles pour s’entrainer et se « réarmer sous couvert de vols civils »)…Et pour assurer les transports civils, les Alliés imposèrent les droits de trafic intérieurs dévolus à leurs propres compagnies..C’est ainsi que ,en Allemagne, British European Airlines (il n’existait pas de BA comme aujourd’hui à l’époque), Pan Am et Air France reçurent des lignes à exploiter,chacune en monopole depuis les parties du territoire allemands dans lesquels stationnaient les armées de ces pays..et toutes une liaison vers Berlin depuis ces mêmes territoires..(AF avait une secteur MC-Allemagne avec PNC Allemands basés en Allemagne pour ces routes intérieures)…mais en 1955 (je crois) les Alliés à l’Ouest signèrent un accord spécifique redonnant aux Allemands leurs droits en vols intérieurs , et ce fut le 1er vol de « la nouvelle LUFTHANSA qui ne pouvait pas sortir des frontières de la RFA..Cause véto soviétique,BerlinOuest lui était aussi interdit,et AF,BEA et Pan Am continuèrent de faire des vols internes sur Berlin jusqu’à quasiment la disparition de la RDA..pour AF ne restait à la fin que le CDG-DUS-TXL, avec limitation de plafond de vol très bas au dessus de la RDA (inchangé depuis les avions à hélices des années ’45/60…)
    Coté japonais,les Russes n’ayant jamais signé rien du tout avec le Japon à cause du problème des iles Shakhaline occupées par les Soviets( techniquement aujourd’hui encore,le Japon et la Russie sont « en état de guerre »!) et la CHINE n’étant pas dans le groupe des Alliés,les Australiens et NZ coachés par les British y ayant renoné,seuls les Americains reçurent de tels droits pour leurs compagnies…et ce furent Pan AM et NotrhwestOrient qui furent les compagnies désignées pour les exploiter…Le gouvernement japonais n’ayant jamais voulu/osé demander leur suppression et s’étant contenté de récupére des droits internes/externes pour une renaissance de Japan Airlines,ces droits américains existent toujours…De même coté japonais existent tout un tas de droits entre Japon-Divers pays d’Asie au au profit des Américains:ces droits là issus de la guerre ne doivent,t pas être confondus avec des droits dits de 5eme liberté au sens IATA/OACI…Au fil des rachats et faillite de compagnies américaines,ces droits tombèrent entre les mains de Delta (rachat de NotrhwestOrient entre autre) et United (je crois,par rachat des droits à la PanAM agonisante…)…Aussi d’autres compagnies US qui ont aujourd’hui des droits Japon-USA suite à un nouvel accord aérien entre ces deux pays,n’en n’ont pas en intérieur japonais,ni entre Japon-divers pays d’Asie…A l’Ouest,les Alliés ont renoncé du temps de la guerre froide,à ces droits RFA-Autres pays au profit de LH et au motif de « reconstruire une RFA forte face à une RDA communiste »…

  3. bernardlyon
    Publié le 19 juin 2015

    Le problème du LYS-NYC comme pour toutes les lignes sans escales, c’est qu’il est plus cher sauf promo, et comme disait PHIL14 il y a eu un taux de remplissage en affaire insuffisant, car des promos en affaire sur des vols directs hors vacances scolaires(et encore..)c’est inexistant, quand au commentaire ironique des gens de brive et de tulles, n’oubliez pas que la région lyonnaise est la 8ieme industriel d’Europe et ça les Lufthansa, swiss, british et autres l’ont bien compris.

  4. Publié le 19 juin 2015

    Je suis très heureux pour Nice!! Et Songe même à une petite semaine aux US de suite après Noel… L’annonce de la baisse des Droits sur Nice publiée il y a quelques jours y est peut âtre pour quelque chose…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum