Ligne Caen-Londres : un an déjà et 12 000 passagers

Air-Journal_ex-Aer Arann Stobart Air_ATR72

Relancée le 3 juillet 2014, quatorze ans après son abandon par Brit Air, l’aéroport de Caen Carpiquet indique avoir accueilli 12 000 passagers en un an suite à l’ouverture d’une ligne vers Londres (Southend).

Il y a tout juste un an, Flybe lançait, avec son partenaire Stobart Air, les lignes de Londres Southend vers les aéroports de Caen, Rennes, Groningen et Münster Osnabrück. Depuis leur lancement, les lignes ont enregistré plus de 100 000 passagers, dont 12 000 depuis ou vers Caen-Carpiquet, selon un communiqué de presse du CCI Caen-Normandie. « Nous sommes très satisfaits du succès de la ligne », affirme Michel Collin, président de la SAS Aéroport Caen Normandie. « Autant les Français que les Anglais ont profité des avantages procurés par cette nouvelle liaison entre Caen et l’Angleterre. Les retombées économiques pour la Normandie sont non négligeables ».

« Pour les 5 millions de personnes qui vivent à une heure de l’aéroport de Londres Southend, ces lignes offrent un accès direct à une partie de l’Europe, explique de son côté Martin Saxton, directeur commercial de Stobart Air. Pour les passagers européens, ce sont les premières liaisons directes vers Londres, ce qui apporte de nouveaux visiteurs à l’une des plus importantes villes du monde, que ce soit pour les affaires ou pour les loisirs. »

http://www.air-journal.fr/2015-06-28-ligne-caen-londres-un-an-deja-et-12-000-passagers-5146347.html

Commentaire(s)

  1. Halifa
    Publié le 28 juin 2015

    Té pardi !
    Comme toutes les lignes financées par les contribuables français (subventions et aides au marketing des compagnies « bas de gamme ») partout en France pour les billets d’avion des Londoniens vers leur résidence secondaire !

    • Je n’ai pas entendu parler de subventions pour flybe, en revanche pour ryanair et son deauville – stansted, elles sont avérées, mais non chiffrées car « raisonnables ». « Dormez tranquille, nous veillons sur vous ».

    • Pépère
      Publié le 28 juin 2015

      T’as raison! Avec les montagnes de fric que laissent ces Londoniens dans les bleds alentour, sans parler des villages abandonnés, rachetés trois sous, rénovés, réhabilités.. Vite fermons nos frontières, et rappelons en notre Métropole Chérie, le 1/2 million de Francais qui vivent en Grande Bretagne.

      • Fleurdecour
        Publié le 29 juin 2015

        Des maisons rachetées à des agences anglaises, réhabilitées avec des ouvriers anglais, et sous-loués en « bed & breakfast » à des Anglais.

        • Publié le 29 juin 2015

          ..avec taxes d’habitation et impôts divers payés au gouvernement anglais, sachant que les visiteurs anglais règlent tout en livres à des chaînes de supermarchés (ou des maraîchers) anglais qui s’installent exprès en France pour les servir.

          Oui, fermons les frontières, supprimons cette route Caen – Londres totalement inutile, et injustement financée par le contribuable français, c’est vrai après tout, l’aéroport de Southend n’a fait aucun effort en ce sens pour attirer tant de nouvelles routes.

          Et par la même, supprimons toute route aérienne vers l’étranger au départ de tous les aéroports français, vu qu’elles ne profitent qu’aux étrangers, et engraissons les transporteurs français sur les OSP/DSP ainsi que sur presque nimporte quelle route au départ d’un « petit » aéroport, au travers de « loyers » réclamés par les transporteurs en question, et qui rendent les coûts d’opération de leur machine 30 à 40% plus cher que nimporte où ailleurs en Europe.

          Allons allons..

        • Publié le 29 juin 2015

          C’est tout de même le propriétaire français qui récupère l’argent des ventes de maisons. Je ne connais pas la façon de vivre des Anglais en Normandie mais dans l’Aude que je connais bien,leur présence a beaucoup apporté et sauvé de la ruine des villages entiers. Votre vision est vraiment étriquée et négative.

  2. Ce n’est pas le problème de qui exploite la ligne…

    C’est le problème de comment elle est exploitée…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter