Air Austral : la grève des PNC se rapproche

air-journal_Air Austral nouveau look 777

La direction de la compagnie aérienne Air Austral a déposé un recours à Saint-Denis de la Réunion pour contester la validité du préavis de grève illimitée du personnel de cabine, déposé par le syndicat UNSA Aérien SNMSAC pour le jeudi 2 juillet à 0h01.

Les négociations entre la compagnie réunionnaise et le syndicat représentant ses hôtesses de l’air et stewards étaient au point mort le 29 juin 2015, et on devrait connaître aujourd’hui le nombre d’employés se déclarant en grève – un nombre qui tournerait selon la presse locale autour d’une centaine de PNC sur les 320 que compte Air Austral. La compagnie a décidé de déposer un recours devant le Tribunal de grande instance de Saint-Denis, arguant que le préavis était illicite sur la forme. Mais elle tient aussi à dire que des avions ont été affrétés au cas où la grève aurait bien lieu, de façon à ce que le mouvement n’ait pas d’impact sur les passagers. Comme les autres employés du transport aérien français, les PNC doivent se déclarer grévistes 48 heures au plus tard avant le début de l’arrêt de travail, dans la nuit de lundi à mardi donc ; Air Austral pourra alors préparer son planning de vols pour jeudi.

Le syndicat UNSA Aérien SNMSAC s’est plaint ce weekend du « refus à ce jour de la direction générale d’Air Austral de se mettre autour de la table de négociations », les « fins de non recevoir de la direction générale » conduisant inéluctablement à la grève. Ses revendications incluent une revalorisation des grilles de salaires PNC « de 150 euros bruts a minima » et l’amélioration des conditions de travail, évoquant une « peur de parler » alors qu’il règne dans l’entreprise « un climat de tensions et de mécontentement social ». La direction a rétorqué avec son propre communiqué, opposant un « démenti formel » aux accusations de l’UNSA et affirmant avoir « toujours gardé la porte ouverte aux discussions », le syndicat ayant selon elle refusé de participer à des réunions vendredi puis dimanche. Air Austral dénonce encore « l’intransigeance de l’UNSA qui est enfermé dans son combat interne avec un autre syndicat au risque de nuire à la compagnie ». La direction « étudie actuellement tous les moyens à tous les niveaux (juridique, règlementaire et opérationnel) pour garantir à ses passagers la bonne exécution de son contrat de transport et ce pour que ce mouvement n’ait pas d’impact sur le départ en vacances des Réunionnais » ; « tout sera mis en œuvre afin d’éviter toute perturbation sur ses vols si le conflit venait à se confirmer », conclut-elle dan son communiqué.

Rappelons que les PNC d’Air Austral ont décidé de lancer leur grève illimitée le même jour que deux syndicats du contrôle aérien français, la DGAC devant annoncer ce mardi l’impact du conflit avec de probables demandes de réduction des programmes de vols adressées aux compagnies aériennes. Deux autres syndicats avaient prévu de se mettre en grève aujourd’hui et demain, mais ils ont annulé leur mouvement.

http://www.air-journal.fr/2015-06-30-air-austral-la-greve-des-pnc-se-rapproche-5146423.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 30 juin 2015

    Vite vite, les haineux anti-greve, des commentaires SVP!!!

  2. koalactus
    Publié le 30 juin 2015

    Faut dire que ceux qui encouragent les grèves sont des gens vraiment stupides, tout comme ces pnc qui veulent mettre leur compagbie en faillite…

    • Publié le 30 juin 2015

      Ben, non, je crois qu’ils veulent juste gagner correctement leur vie…ça vous choque ?
      Les revenus moyens d’un navigant en France ont baissé de plus de 30% en 20 ans…on continue comme ça ?

      • Nom
        Publié le 30 juin 2015

        PN en France depuis 8 ans à la même fonction, mes revenus n’ont jamais baissé ; stagné peut être mais pas baissé. Pour les 12 ans qui précèdent, je n’en sais rien. Mais il est évident que le monde du transport aérien d’aujourd’hui n’est plus celui des années 80. Le monde change ; les métiers et les salaires associés aussi. Il continuera à changer avec ou sans l’accord de ceux qui ne le souhaitent pas.

        • Vous défendez bien votre métier, ca va plaire vos actionnaires. Eux au contraire pensent que le monde doit changer pour qu’ils gagnent plus de dividendes. Un petit coup de cravache en plus ca vous plairait ?

          • Nom
            Publié le 30 juin 2015

            J’ai le sentiment de gagner correctement ma vie pour ce que je fais. Je suis conscient qu’on fournit plus de travail contre moins de rémunération dans la plupart des autres pays/compagnies. Si on me demande des efforts, je les fournirai pour que ma compagnie continue d’exister. Si je veux gagner plus, je peux m’expatrier au Moyen Orient, si je veux travailler moins, je peux changer de carrière.
            J’ajoute que j’habite sur ma base, je ne me lève pas à 5h pour prendre un vol depuis la Province et commencer mon travail à 14:00h. Dans ce cas, je me plaindrais aussi.

      • Qu’ils sortent de leur bulle, et se renseignent à qualification équivalente et niveau académique comparable qu’elle est la fourchette des salaires et conditions de travail qu’ils pourraient obtenir !!! Les PNC/T vivent sur une autre planète depuis trop longtemps…Le réveil risque d’être rude !

      • Alors surévalués de 30% jadis surement…

  3. A l’époque où nous sommes quel intérêt de faire grève ?????

  4. Publié le 30 juin 2015

    Putain la compagnie était dans le vert je dis que cette gréve va tué air austral elle a tant donné pour amélioré ses résultats financiers.Je me demande si les PNC avec leurs salaires brutes de 150Euros, soit disant, se rendent compte de l’ampleur que cette gréve illimitée aura comme impact néfaste sur la compagnie,si la compagnie est dans la merde les PNC en seront uniquement la cause..

  5. 150 EUR brut, c’est le salaire d’un Captain chez RYR, non?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum