Aéroport LaGuardia : la rénovation coutera 4 milliards de dollars

air-journal_New York LaGuardia projet aeroport

L’aéroport de New York-LaGuardia entamera l’année prochaine un immense chantier de rénovation, qui devrait coûter 4 milliards de dollars et lui permettre d’accueillir 34 millions de passagers par an à l’horizon 2030.

Comparé l’année dernière par le vice-président américain Joseph Biden à un « aéroport du tiers monde », LaGuardia a l’une des pires réputations du pays. C’est pourquoi le gouverneur de l’état Joseph Cuomo a parlé d’un futur aéroport « de niveau international pour le siècle prochain, qui fera honneur au nom de New York ». Dans les faits, quasiment tout sera rasé et reconstruit : la première phase, qui débutera au deuxième semestre 2016, inclut la destruction du Terminal Central, et sa reconstruction 200 mètres plus loin afin de dégager de l’espace pour les avions. Des halls, et des passerelles aériennes sous lesquels les avions pourront circuler, le relieront en outre aux terminaux utilisés par la compagnie aérienne Delta Air Lines dans la partie est de la plateforme (c’est elle qui sera en charge de leur rénovation). Le nouveau LaGuardia disposera en outre d’une liaison ferroviaire vers Willets Point dans le Queens (annoncée en janvier), et d’un quai pour les ferries ou des taxis nautiques.

Le nouvel aéroport devrait être terminé en 2021, le budget estimé à 4 milliards de dollars devant faire l’objet d’un partenariat public-privé et créer environ 8000 emplois. Ouvert en 1939, il emploie aujourd’hui près de 12.000 personnes et sert 27 millions de passagers, ce qui en fait le vingtième aéroport du pays (et le troisième de New York derrière JFK et Newark). Dix compagnies aériennes y sont présentes, proposant environ 70 routes : Delta donc, American Airlines, United Airlines et leurs filiales respectives, les low cost Frontier, JetBlue, Southwest, Spirit et Virgin America, ainsi qu’Air Canada et WestJet.

air-journal_New York LaGuardia projet aeroport2 air-journal_New York LaGuardia projet aeroport4 air-journal_New York LaGuardia projet aeroport3

http://www.air-journal.fr/2015-07-28-aeroport-laguardia-la-renovation-coutera-4-milliards-de-dollars-5147809.html

Commentaire(s)

  1. SYJ

    S’il vous plait quelqu’un peut m’expliqué pourquoi La guardia a la pire réputation je vais énoncé certains problèmes qui pourrait expliqué cette mauvaise réputation même si j’en sais absolument rien..Peut être que cette réputation néfaste est due: Aux manque de fluidité de l’aéroport, Temps d’attente très long pour embarquer et enregistrer des bagages ou saturation de la piste.. Non?

    • Le décor terne, la sélection de restaurants très limitée, le manque de propreté et le personnel qui n’est pas du tout aimable, voilà ce qui vaut à La Guardia la peu prestigieuse dernière position au palmarès. Si votre vol est retardé et que vous devez y passer la nuit, préparez-vous à vous ennuyer ferme. Tous les commerces ferment leurs portes et les sièges sont tous munis d’accoudoirs peu confortables.

  2. J’opterai plus pour l’emplacement, à deux pas du Queens et du Bronx, ou, comme dirait Timsit, la première chose qui te frappe quand tu atterris là-bas, c’est un grand noir sans mauvaise blague

  3. Ca fait rêver… ils rasent tout et reconstruisent tout, ex-nihilo, comme l’a fait la BAA avec le nouveau magnifique Queen Building, T2 d’Heathrow. Si cela cela pouvait inspirer ADP. Il ne faut pas rêver… A Orly, on va rajouter des bouts de terminaux qui accolés aux autres existants feront toujours d’Orly une plate-forme à fuir (quand on voit l’état d’Orly Ouest, en travaux non-stop depuis les 15 dernières années qui est une plaie, et l’on ne parle pas d’Orly Sud, au parcours complètement inadapté). Idem pour Roissy, on ADP pratique avec du très grand art du « rafistolage »… Jonction à fuir des terminaux A et C – deux terminaux complètement inadapté au trafic international -, le D qui s’apparente à un Terminal du tiers monde avec des filets partout (à l’horizontal, à la vertical), sans parler du B qui est lui purement et simplement fermé (on en serait presque heureux, si cela n’avait pas une incidence fâcheuse sur le nombre de plus en plus important « accueillis » au large, et pour cause c’est 10 postes avion en contact qui sont inutilisables…). Bref, ADP n’a jamais su voir grand et surtout anticiper la croissance du trafic en choisissant l’option de petits modules sur une seul et unique niveau (multipliant les zones de contrôles, les boyaux d’étranglement, la multiplication des services qui auraient pu utilement et stratégiquement communalisés sous un seul et unique « toit »). Bref, il y a ceux qui voient grands, et ceux qui, désespérément n’ont au cours des 20 dernières années jamais eu une réelle ambition, une réelle stratégie (si ce n’est celle des erreurs successives) et une réelle vision de l’avenir… Dommage!

  4. @ ionique, on nous parle de la Guardia et vous nous parlez d’Orly… sur ce forum, il y a toujours quelqu’un pour tout ramener soit à AF ou ADP pour mieux les critiquer, c’est fatiguant à la longue…
    @SYJ, qui pose une bonne question, je répondrais comme un passager lambda qui prend de temps en temps l’avion là bas (dernière fois fin juin 2015):terminaux trop petits pour le nombre de vols et nombre de passagers qui transitent par là, voilà à quoi tient à mon avis sa mauvaise réputation. Il m’est arrivé en débarquant dans le terminal de me sentir oppressé d’un coup par cette foule entassée partout dans un vrai « bordel » on peut le dire. Aux USA tout est grand, à La Guardia, tout est petit. Certes La plupart des avions sont des Embraers ou bombardiers, très peu d’airbus A320 et B737, mais les salles d’embarquement sont encore trop petites et on voit souvent les gens assis par terre ou à faire les 100 pas à attendre leur vol là où vous devez passer pour aller vers la sortie. Les installations ne font pas modernes c’est sûr. Je rajouterai mais là sans certitude parce que je ne suis pas pilote que de voir les avions se croiser sur la piste d’atterrissage et de décollage n’est peut être pas des plus « confortable » pour ne pas parler de sécurité (je sais que c’est idem à San Fransisco pour l’avoir vu aussi). Tout ceci contribue sans doute à la mauvaise réputation de La Guardia.

    • @Ionique oubli de dire que CDG rénove entièrement(pas de rafistolage) les satellites du T1 1à1;le 2B et une jonction BD suivront bientôt, on ne peut pas tout rénover en même temps. Contrairement il ce qu’il peut dire la jonction AC est un succès et répond parfaitement aux besoins de mutualisation DPAF et sureté; ça sent l’assistant compagnie qui « grâce à cette nouvelle installation » est obligé de marcher un peu plus pour accéder aux portes d’embarquement; l’amélioration de la fluidité aux contrôles lui importe peu…
      CDG a évolué , dans ses infrastructures, en fonction du trafic et des besoins de la compagnie basée qui a occupé les terminaux les uns après les autres.
      La société gestionnaire essaie à présent de réadapter ces bâtiments pou les besoins actuels, comme cela a été le cas au 2D pour EASYJET qui est loin de se plaindre des infrastructures mises à leur disposition.
      Il fait volontairement l’impasse sur les dernières réalisation que sont le S4, le S3 et les terminaux 2E et 2F.

      • Il manquerait plus que cela que les nouveaux terminaux (2E et 2F) soient en plus mal adaptés et pas aux « normes » en vigueur… et puis quoi encore? ADP s’est juste complètement trompé en créant les ABCD (des terminaux sur un seul niveau – à l’époque où tous ceux construits étaient constitués d’un étage arrivée, et d’un étage départ avec une réelle séparation des flux de trafic -, bas de plafond, aux accès mal aisés, multipliant les points d’entrée et de contrôle, empêchant toute mutualisation des services. La raison, un manque total d’ambition, une soucis d’économie au détriment du passager et des compagnies. Je ne vois pas pourquoi, alors qu’on parle d’un projet aux EU, on ne pourrait pas faire un parallèle avec Roissy et Orly sur un site français? Le « totalitarisme » de ceux qui ne veulent jamais évoquer les défauts et les manquements de notre système. Aux Etats-Unis, ils font face à un réel problème, il rase La Guardia et refont du neuf, comme sur beaucoup de plate-forme. En France, on fait du rafistolage appelé pudiquement « rénovation », « réadaptation ». Ca fait 20 ans qu’on « réadapte » non-stop Orly Ouest (la verrue des hall 4 et 1) et Orly Sud! Maintenant c’est au tour du 2B/D… Le 2D est une plaie pour passer de la zone Schengen à a zone non Schengen. Le parcours est apocalyptique, on est assis par terre faute de trouver des sièges en période d’affluence (tient tient, comme à La Guardia), et dans tous les terminaux, les filets pullulent…. Entre ceux pour empêcher que le plafond nous tombe sur la tête et ceux pour prévenir l’introduction dans la zone sous douane d’objets indésirables, c’est juste charmant et unique au monde. Tout cela est très très approximatif et montre une manque de « gouvernance » flagrant. That’s it!

        • Les terminaux ABCD ont été construis à l’origine pour AF , ils étaient en phase avec les besoins de cette compagnie à l’époque ou vous n’étiez peut être pas né ce qui explique que votre critique facile et les YAKA …. Pourquoi vouloir passer de la zone Schengen à la zone non Schengen en salle d’embarquement du 2D ?? Encore une fois ça sent l’assistant qui n’est pas content de marcher et qui n’a que faire du parcours passager.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum