Airbus : 26 commandes, 49 livraisons en juillet

air-journal_airbus A321neo

Airbus a enregistré le mois dernier 26 commandes portant sur les familles A320 et A330, et livré aux compagnies aériennes 49 appareils incluant ces deux familles et l’A380.

L’avionneur européen précise dans son communiqué du 6 août 2015 qu’un client anonyme a passé une commande de 25 A321neo, soulignant « la demande croissance du marché pour des avions plus grands et plus économes – l’A321 étant le plus grand de sa famille de monocouloirs. L’autre commande ferme, un A330-300 242T, a été passée par le Groupe Dubreuil, maison-mère d’Air Caraïbes, pour son projet Sunline de filiale low cost long-courrier.

Depuis le début de l’année 2015, Airbus a enregistré 367 commandes nettes, en tenant compte des annulations « et des libérations de créneaux de livraison ».

Côté livraisons, Airbus a remis à ses clients 45 avions de la famille A320, deux de la famille A330 et deux A380. Ce nombre inclut la remise par la société de leasing ICBC du premier A321 de Transaero Airlines, nouvel opérateur d’Airbus. De janvier à fin juillet 2015, l’avionneur a remis 353 appareils à 72 clients, contre 352 pendant la même période l’année dernière.

Le backlog d’avions encore à livrer par Airbus s’élève désormais à 6400.

http://www.air-journal.fr/2015-08-07-airbus-26-commandes-49-livraisons-en-juillet-5148243.html

Commentaire(s)

  1. lemeilleurtarrifauboutduclic - 7 août 2015 à 9 h 19 min
    lemeilleurtarrifauboutduclic
    Publié le 7 août 2015

    Boeing prend le large sur les livraisons….

  2. Seulement 1 appareil de plus que l’année dernière à la même période, c’est peu!!
    Pour rattraper (quand?) Boeing, le ramp up de l’A350 va être crucial, surtout s’ils n’en ont pas livré en juillet.

  3. ben
    Publié le 7 août 2015

    Airbus ne va pas rattraper Boeing avant longtemps en terme de livraisons :
    – les rythmes de production des A320 et des 737 augmentent en parallèle
    – sur le wide body, les 787 continuent d’augmenter la cadence et les 777 sont au plus haut, alors que le rythme des 330 baisse et que l’a350 n’en est qu’au démarrage
    – sur les plus faibles volumes, l’a380 bat certes le 747, mais comme le 767 se vend encore honorablement, ça reste anecdotique par rapport à la production totale

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter