Ethiopian Airlines : Goma, Seychelles et Barack Obama

air-journal_Ethiopian-787-8

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a finalement pu lancer sa nouvelle liaison entre Addis Abeba et Goma, après l’interruption de cette ligne imposée par les autorités de République Démocratique du Congo. Elle va d’autre part renforcer sa desserte des Seychelles, et communique avec fierté sur la visite effectuée par le président américain à son Boeing 787-8 Dreamliner.

Après le faux départ le mois dernier de sa nouvelle liaison vers le Nord-Kivu, la compagnie nationale d’Ethiopie s’est posée le 5 août 2015 à Goma, avec le même Bombardier Dash-8 Q400 pouvant accueillir 7 passagers en classe Affaires et 64 en Economie. Trois rotations hebdomadaires depuis sa base à l’aéroport d’Addis Abeba-Bole sont toujours planifiées, avec départs lundi mercredi et vendredi à 13h00 pour atterrir à 14h55 ; les vols retour quittent le Nord-Kivu à 15h35 pour arriver à 19h30 dans la capitale éthiopienne. Une route sans concurrence pour Ethiopian Airlines, qui dessert déjà Kinshasa et Lubumbashi en RDC. La suspension de la route avait déclenché des manifestations dans la ville ; les autorités mentionnent dans la presse locale le lancement dans le pays de futures routes par des compagnies étrangères , mentionnant Kenya Airways, Emirates Airlines et Flydubai (seule la première est déjà présente dans la capitale).

La compagnie de Star Alliance a d’autre part annoncé pour le 16 septembre prochain l’ajout d’une quatrième rotation hebdomadaire vers Mahé aux Seychelles. Ses Boeing 737-800 de 154 sièges (16 en classe Affaires, 138 en Economie) décolleront alors lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 10h10 (arrivée 15h25) et repartiront de l’archipel à 17h15 (arrivée 20h30). Pas de concurrence directe là encore, mais Kenya Airways est présente à Mahé, tandis qu’Air Seychelles dessert sur le continent les aéroports de Dar es Salaam et Johannesburg (sans oublier Madagascar et Maurice).

Enfin Ethiopian Airlines a rappelé que la semaine dernière, durant son voyage officiel en Ethiopie, le Président Barack Obama a voulu visiter son premier Dreamliner, « Africa First ». Il a exprimé au PDG Tewolde Gebremariam « sa reconnaissance pour le long partenariat qui existe entre Ethiopian et Boeing. Ayant visité la chaîne de montage de Boeing, il était heureux de voir que le Dreamliner avait été choisi par la plus grande compagnie du continent africain ». Le PDG lui a précisé que 13 Dreamliner sont en service (8 en attente de livraison) et « particulièrement appréciés par les passagers », et qu’Ethiopian dessert 91 destinations internationales réparties sur cinq continents – les destinations les plus rentables étant Washington, Pékin, Shanghai, Guangzhou, Hong Kong et Luanda. La veille, des membres du congrès américain ont visité l’Académie de l’Aviation Civile Ethiopienne ainsi que les simulateurs de vols B787 et Q400. Cette visite a permis de conclure un accord de partenariat entre l’Aviation Civile Ethiopienne et ses homologues américains « afin d’enrichir les futurs programmes de formation de l’Académie éthiopienne ».

http://www.air-journal.fr/2015-08-07-ethiopian-airlines-goma-seychelles-et-barack-obama-5148255.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 8 août 2015

    Les autorités de la Régie des voies aériennes congolaises n’avaient pas d’autres choix que de permettre à la compagnie nationale éthiopienne de commencer ses vols à destination de Goma,capitale de la province du Nord-Kivu à l’Est de la RDC. Car au moment où le Rwanda voisin vient d’allonger la piste de son aéroport de KAMEMBE,ville située à moins de 100km au Sud de Goma,les congolais veulent couper l’herbe sous les pieds des responsables de l’aviation civile rwandaise et de RWANDAIR qui,semble-t-il,misaient sur les nombreux passagers congolais de l’Est sur les vols internationaux.

  2. pilote
    Publié le 9 août 2015

    En meme temps demander a un pays une autorisation pour un bombardier…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter