IAG confirme 31 Airbus, dont onze A350 et vingt A320neo

air-journal_Iberia A350-900 new look

Le groupe IAG a annoncé hier la conversion en commandes fermes d’options portant sur 31 Airbus, dont huit A350-900 et trois A330-200 destinés à la compagnie aérienne Iberia, et vingt A320neo pour les compagnies du groupe dont British Airways, la low cost Vueling et Aer Lingus. Son trafic passager a d’autre part progressé de +12,6% en juillet.

Dans son communiqué du 6 août 2015, le groupe précise que le contrat total a une valeur de 4,2 milliards d’euros au prix catalogue. Les A350-900 et A330-200 seront livrés à Iberia entre 2016 et 2021, permettant à la compagnie nationale espagnole « de renouveler et développer sa flotte long-courrier existante », Airbus y ajoutant l’ouverture de nouvelles routes. Iberia a encore des options sur huit A350 et huit A330-200.

Côté monocouloirs, IAG a converti ses options prises en 2013 pour vingt A320neo en commandes fermes, afin de « faciliter le renouvellement des flottes des compagnies du groupe y compris la low cost espagnole Vueling et la compagnie aérienne Aer Lingus, en voie d’acquisition ». Ces appareils sont attendus entre 2020 et 2021, et « pourront être utilisés par toutes les compagnies du groupe », précise encore IAG

Avec cette commande ferme, le groupe a désormais commandé près de 450 Airbus, déclare l’avionneur européen, et opère la quasi-totalité de la gamme disponible, « du plus petit monocouloir l’A318 au plus gros avion au monde l’A380 ».

IAG avait révélé la veille ses statistiques pour juillet, mois qui a connu une augmentation du trafic de +12,6% par rapport au même mois l’année dernière, avec 8,829 millions de passagers transportés par l’ensemble des compagnies – et des augmentations supérieures à 18% en Europe et en Amérique du sud-Caraïbes. Le trafic mesuré en RPK (revenu passager kilomètres) a gagné +9,4%, sur des capacités en SKO (siège kilomètre offert) progressant de +5,5%. Le coefficient d’occupation a pris 3,1 points en juillet pour s’établir à 85,7%. IAG précise que le trafic en RPK de Vueling a pris +19,2%, celui d’Iberia +17,8%, et celui de British Airways +4,7%. Côté fret, Iberia affiche +4,9% tandis que British Airways enregistre -9,7% en juillet.

air-journal_British_Airways A320neo_PW

http://www.air-journal.fr/2015-08-07-iag-confirme-31-airbus-dont-onze-a350-et-vingt-a320neo-5148233.html

Commentaire(s)

  1. « Airbus y ajoutant l’ouverture de nouvelles routes » il dit qu’il n’a pas compris !

    bref, pendant qu’IAG rit, AF/KLM pleure 🙂

  2. RKO
    Publié le 7 août 2015

    comment augmente t-on le SKO ? en déployant des appareils à plus forte capacité ?

    RPK = recette unitaire ?

    merci

    • Aulongcours
      Publié le 7 août 2015

      SKO = Sièges Kilomètre Offert= la multiplication du nombre de sièges par le nombre de Km parcourus par chacun des sieges,sans prise en compte de leur nature ( Premiere-Affaire-Premium-Eco)
      Augmentation du SKO possible par augmentation du nombre de sièges dans chaque avion ( densification comme par exemple enlever des sièges Premiere pour mettre plus de sièges Eco ou autre,ou bien resserrer l’espace entre rangées pour en mettre une ou deux de plus…), et/ou par auguementation du nombre de vols ( nouvelles fréquences,ouverture d’escales..) et/ou par modification de l’architecture structurelle du reseau ( fermeture de lignes courtes et ouverture de lignes longues ce qui joue sur la quantité de km parcourus par les sièges….
      Le SKO permet de ramener sur une base comparable des éléments autrement non comparables..Exemple: comment comparer l’efficacité ou la progression d’une compagnie n’utilisant que des avions de 100 places sur des vols moyens de une heure avec une autre utilisant des avions de 500 places sur du long courrier uniquement ( en schématisant a l’extrême, entre Ryanai et Emirates par exemple!!!)
      Mais ces sièges exprimes en SKO sont la pour etre vendus…et générer une recette…le RPK est la recette par km parcouru…cela permet de voir combien un siège vous rapporte pour chaque Km qu’il fait…la ,on prend la recette totale de la compagnie divisée par le SKO :plus ce dernier est élevé,plus la RPK baisse…sauf à vendre plus cher…et plus souvent car il n’y a pas toujours 100% de remplissage..et tout siège non vendu est définitivement perdu ( pas de stockage possible pour vente ultérieure…)on augmente la RPK en vendant plus cher ( un siège First=un siège Eco en SKO…mais pas en recette bien sur!!!),en remplissant davantage ( augmentation du. Coefficient de remplissage)…En fait la RPK c’est le chiffre d’Affaire par sièges au Km…
      De meme vous calculez le Coût au Km : c’est ce que ça coûte a l’entreprise pour faire faire un KM à chaque siège…..( qu’il soit vendu ou pas et indifféremment du prix de vente….) …et pour faire des benef, il faut que la RPK soit toujours supérieure au cour par Km….

      Vous voyez,c’est tout simple!!!
      Y a plus qu’à……
       » j’allais! ailla ! » comme dirait l’autre….comme dirait l’autre

  3. Alain45
    Publié le 7 août 2015

    Cela fait un total de 780 commandes pour l’A350 ce qui est remarquable !
    (Le B787 est à 1048 mais les 1ères commandes datent déjà de 11 ans)

  4. Filoustyle
    Publié le 7 août 2015

    Voilà une compagnie qui subit la concurrence des gulf sisters de plein fouet autrement plus importante que chez nous et qui gagne de l’argent Étonnant non ??
    Chez airfrance le vers et dans le fruit voilà le problème !

  5. Letec
    Publié le 7 août 2015

    Et à quand le renouvellement des B757 d’Openskies ? ils en ont bien besoin…

  6. MARC
    Publié le 7 août 2015

    Comme dirait Richiersa: « Rien de neuf, c’est une non nouvelle en ce qui concerne le choix de airbus. Boeing n’a absolument aucune chance dans ce pays… alors airbus se sentant« honore », j’en rigole encore !!!!! »
    Vous les pro-airbus vous me faites marrer avec vos commentaires débiles lorsque EL AI à commandé des Boeing 787, on dirait que cette commande de 787 vous fait vraiment du mal et vous cherchez à vous rassurer comme vous le pouvez… Je comprends, le 787 est un avion redoutablement efficace.
    Sinon, ALAIN45, vous dites que les premières commandes du 787 datent d’il y a 11 ans… celles de 350 ne datent pas d’hier non plus… rien de remarquable alors. Et ne parlons même pas du 380, que airbus essaie à tout prix de faire semblant que l’avion se vend très bien et qu’il est « absolument » nécessaire dans le futur, ils sont prêts à l’offrir ou même à vendre 3 pour le prix d’un histoire de dire que « nous avons vendu des a380 et que c’est un véritable succès ».

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum