Emirates Airlines : deuxième A380 à Singapour et Melbourne

aj_emirates a380 2

La compagnie aérienne Emirates Airlines déploiera au printemps prochain un deuxième Airbus A380 tous les jours entre Dubaï et Melbourne via Singapour,

A partir du 1er mars 2016, la compagnie des Emirats Arabes Unis déploiera sur un deuxième des quatre vols quotidiens entre sa base de Dubaï et l’aéroport de Singapour-Changi un superjumbo, configuré pour accueillir 14 passagers en Première, 76 en classe Affaires et 429 en Economie (517 places au total), à la place de l’actuel Boeing 777-300ER. Elle proposera alors des départs à 2h45 en 777-300ER (arrivée 14h05), 3h30 en A380 (arrivée 15h00), 9h35 en A380 (arrivée 20h55) et 21h15 en 777-300 (arrivée le lendemain à 8h50) ; les vols retour quitteront Singapour à 1h40 en A380 (arrivée 4h50), 9h40 en 777-300ER (arrivée 12h55), 10h35 en 777-300 (arrivée 13h40) et 21h25 en A380 (arrivée le lendemain à 0h55). Emirates Airlines, qui propose également un vol quotidien vers Singapour via Colombo, est en concurrence dans la cité-état directement avec Singapore Airlines, et indirectement avec Etihad Airways et Qatar Airways, plus Oman Air via Kuala Lumpur.

Un de ces deux vols en A380 vers Singapour continuera son chemin vers l’aéroport de Melbourne-Tullamarine : le départ de Changi sera alors programmé à 22h40 (arrivée le lendemain à 8h50), le vol retour quittant l’Australie à 18h00 (arrivée 23h50). Emirates Airlines fait face sur ce tronçon à Qantas, Singapore Airlines et les low cost Jetstar Airways, Jetstar Asia Airways et Scoot ; Melbourne est déjà desservie tous les jours en A380 par un vol direct d’Emirates Airlines depuis Dubaï, ainsi que via Kuala Lumpur en 777-300ER.

L’Australie deviendra alors la troisième plus importante destination des superjumbos d’Emirates Airlines avec six rotations quotidiennes (les autres vont à Sydney deux fois par jour, Brisbane et Perth), derrière le Royaume Uni et les Etats-Unis. Il faut d’ailleurs y ajouter les deux vols quotidiens en A380 effectués en partage de codes par Qantas entre l’Australie et Dubaï. La flotte d’Emirates compte désormais 65 des 140 Airbus A380 commandés ; ils volent vers 35 destinations dont Paris-CDG.

http://www.air-journal.fr/2015-08-12-emirates-airlines-deuxieme-a380-a-singapour-et-melbourne-5148438.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 12 août 2015

    Petite question :
    Emirates remplace de plus en plus de B777 par des A380…
    Donc que deviennent les B777 libérés sur ces rotations?

  2. Mis a part BA en Europe pourquoi est ce que seules les Cies asiatiques et les golf sisters deservent l’Australie ?

  3. Koalactus
    Publié le 12 août 2015

    Parce que ca mobilise trop longtemps un avion (rotation de plus de 48h) pour une rentabilité impossible à obtenir (l’avion prend 2x plus de temps en vol qu’un CDG-SIN pour des billets un tout petit peu plus cher, ces vols ne seraient donc pas rentables -avec en plus le rechargement fuel en asie)

  4. Publié le 12 août 2015

    Les 777 libéres sont deployés sur de nouvelles destinations (presque toutes les nouvelles), sur les frequences supplementaires 3eme rome, 2eme lis, orlando 2eme Sea…ou en remplacement d’un 380 qui ne rempli pas ex ; rome, dme, kul, les machines changent souvent en fonction de la saison et de la situation politique.
    Mais il a de fortes chances que des 777 et 380 restent au sol pour manque de pilote dans les prochaines semaines. A priori 3 b777 parker a DWC et quelques 380 non livrés a Hambourg, interresting time ahead
    Happy landings

    • Les 3 B777 stockés à DWC sont en attente d’acquéreurs. Ce sont des machines de 1997-98 revendues e nfin d’exploitation. Qui plus est ce sont des B777F.
      Pour les A380, d’après mes contacts à Hambourg, ce sont des avions en attente de rétrofit des ailes (micro-fisssures A380). L’un d’entre eux est déjà reparti !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter