Jetstar Hong Kong définitivement clouée au sol

air-journal_jetstar japan A320

Les trois actionnaires à part égale (33,3 %), les compagnies australiennes Qantas et China Eastern Airlines, ainsi que Shun Tak Holdings, renoncent à continuer leur aventure dans la filiale low cost Jetstar Hong Kong. Cette dernière n’aura jamais pu obtenir de licence.

La tentative par Qantas Airways de lancer une filiale low cost basée à Hong Kong, n’aboutira pas après que Shun Tak Holdings, son ultime investisseur a jeté l ‘éponge mardi, en indiquant suivre les traces de China Eastern Airlines et de la compagnie australiennes. Ce conglomérat hongkongais a annoncé dans un rapport intérimaire à la bourse, mardi 25 août, mettre fin à « sa participation et procéder à sa liquidation », et excluant toute possibilité que le conglomérat poursuivre ce projet seul.

Nommée Jetstar Hong Kong, ce projet de low cost s’appuyait sur le partenariat à parts égales de China Eastern Airlines, Qantas Airways et Shun Tak Holdings. Mais les réticences d’opérateurs locaux, notamment Cathay Pacific et Hong Kong Airlines, ne lui auront jamais permis d’obtenir l’autorisation de voler, qu’elle attendait depuis mars 2012. La réponse définitive est tombée en juin dernier,  les autorités aériennes de Hong Kong lui refusant son certificat d’exploitant aérien parce qu’elle ne respecte pas l’obligation sine qua non d’avoir sa « principale place d’affaires à Hong Kong » .  En d’autres termes : après avoir entendu les arguments de Cathay et  Hong Kong Airlines, la commission d’enquête publique a finalement décidé que toute filiale Jetstar serait probablement « indûment influencée » par Qantas et China Eastern AirlinesAlan Joyce, CEO de Qantas avait fustigé cette décision des régulateurs locaux sous la pression des compagnies aériennes locales, qui était selon lui d’un « protectionnisme flagrant ».

Les partenaires initiaux avaient commandé neuf Airbus A320 flambants neufs. Aucun n’a jamais été livré et tous ont été depuis revendus à diverses sociétés, le dernier exemplaire en juin dernier à une société de leasing chinoise, selon le South China Morning Post.

Jetstar Hong Kong avait demandé à desservir d’abord sur le court moyen-courrier des destinations en Chine, au Japon, en Corée du Sud et en Asie du Sud-Est.

http://www.air-journal.fr/2015-08-26-jetstar-hong-kong-definitivement-clouee-au-sol-5149027.html

Commentaire(s)

  1. czl
    Publié le 26 août 2015

    Cathay Pacific est bien protégée

  2. Koalactus
    Publié le 26 août 2015

    Après on accuse les MEB3 de concurrence dé loyale –‘

  3. Twintair
    Publié le 26 août 2015

    Jetstar Hong Kong..
    « définitivement clouée au sol »..
    Quel gâchis.. pour Le Personnel, et le matériel.!..
    En Asie du Sud-Est.. Les Low Cost sont nombreuses, et pour tous « les goûts ».
    ..Ces compagnies, sont elles pour l’intérêt des Passagers.?.. ou pour des Actionnaires/Financiers.?..
    Avec une concurrence « féroce ».. pas évident d’être Gagnant/Gagnant.?..
    « Jetstar Hong Kong.. Bye-Bye.!. »
    (à quand la suivante clouée au sol.?.).

  4. Il faudrait plus de protectionisme en France pour la defence de notre Cie !

    Trop de cie étrangères qui pollue notre ciel français!

    • MAB
      Publié le 26 août 2015

      Toujours des commentaires aussi argumentés et pertinents…

      La concurrence pousse AF à améliorer ses services et ses tarifs, ce qui est bien pour les pax.
      D’autres cies = plus de choix, plus de destinations, ce qui est aussi bien pour les pax.
      D’autre part l’Etat ne détient qu’une petite part d’AF.
      Enfin, la concurrence stimule la demande, sans compter les Airbus (et plus récemment les rafales) que les cies étrangères nous achètent, ce qui représente beaucoup d’emplois et d’argent.

      • BOeing 777-300er - 27 août 2015 à 0 h 05 min
        BOeing 777-300er
        Publié le 27 août 2015

        Néanmoins je pense que l’État Français doit taxer les compagnies aériennes étrangers d’une valeur variable afin de compenser les avantages (coût du travail, coût du carburant…) afin qu’Air France puisse se battre à armes égales face aux compagnies aériennes asiatiques et moyen orientales comme elle le fait déjà face aux compagnies aériennes historiques européennes et américaines.

    • allons
      Publié le 26 août 2015

      Mon petit je vais t’apprendre quelque chose qu’apparemment tu ne sais pas .Tu vis dans un pays , un monde, capitaliste ultralibéral. C’est pour cette raison que tes baskets à 100€ ne sont pas fabriquées en France mais en Chine, c’est aussi vrai pour tes vêtements de marque . Tous tes achats ont causé la fermeture d’usine en France.

      • Airbid
        Publié le 26 août 2015

        Complément à la remarque de Allons : Le pire est que ces baskets à 100 € fabriqués en Chine Coûtent au maximum 10€. Qui s’en met plein les poches? Une petite poignée de donneurs d’ordre.
        Des baskets vendus cent € pourraient être fabriqués en Europe idem pour les vêtements de luxe. Mais on a choisi d’abandonner la manufacture pour la matière grise et le hight tech. C’est plus valorisant mais mAlheureusement ça laisse beaucoup de gens sans emploi. C’est ce qu’on appelle l’économie politique!

  5. ZZZZZZZZ
    Publié le 26 août 2015

    Kantas Airways! Je sais qu’on écrit Kangourou avec un K mais tout de même, la compagnie elle, c’est avec un Q!!

  6. Il y’a 20ans c’était très bien le paysage aéronautique en France et maintenant c’est devenu n’inporte quoi!

    Vivement dans 2ans que cela change et que l’on donne la priorité a notre cie !

  7. Un Pax
    Publié le 26 août 2015

    A Fils de CDB AF : c’est dommage de vouloir toujours rabaisser les autres ciea qui ellent se donnent les moyens de réussir : en TRAVAILLANT et en ne faisant PAS grève. Et concernant votre précédent commentaire toutes cies autres que françaises est étrangères donc commentaire inutile 😉

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum