Pobeda attendra avant de voler à l’international

air-journal_Pobeda_737-800

La low cost russe Pobeda, filiale d’Aeroflot, s’est vu refusé le permis de voler à l’international par  Rosaviatsia, l’agence fédérale du Transport aérien en Russie.

La low cost Pobeda avait demandé à voler depuis la Russie vers la France, l’Allemagne, la Hongrie, la Slovaquie et la Biélorussie. Mais Rosaviatsia a rejeté la demande, en indiquant que Pobeda n’obéit pas à la réglementation et aux exigences russes, qui veulent qu’une compagnie aérienne est tenue d’opérer les seuls vols intérieurs réguliers pendant deux ans avant de postuler pour des vols internationaux réguliers.

Ces règles pourraient être modifiées d’ici la fin de l’année annonce le site spécialisé ATW, afin que les filiales aériennes de compagnies russes qui effectuent déjà des vols domestiques depuis plus de deux ans, puissent avoir le droit de voler à l’international, même si elles desservent régulièrement des lignes domestiques depuis moins de deux ans. ATW rappelle d’ailleurs que Pobeda avait demandé à ouvrir un Moscou-Heraklion, sans que les autorités ne le lui accordent.

Pobeda, qui a lancé les vols le 1er décembre 2014, opère plus de 70 vols quotidiens cet été (60 cet hiver prochain) et a transporté près de 3 millions de passagers en 2015.

http://www.air-journal.fr/2015-09-27-pobeda-attendra-avant-de-voler-a-linternational-5150968.html

Commentaire(s)

  1. Pobeda une low cost vers Moscou au départ de CDG ! Intéressant ! Tout ce qui peut renforcer les relations franco russes sont les bienvenues en ces temps troublés.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter