Air China arrive à Montréal

air-journal_Air-China-777-300ER

La compagnie aérienne Air China inaugure demain une nouvelle liaison entre Pékin et Montréal, sa deuxième destination au Canada après Vancouver. Le prolongement de cette nouvelle route vers La Havane en décembre n’est toujours pas disponible à la réservation.

A partir du 29 septembre 2015, la compagnie nationale chinoise propose trois vols par semaine entre sa base et l’aéroport de Montréal-Pierre Elliott Trudeau, opérés en Boeing 777-300ER pouvant accueillir 8 passagers en Première classe, 42 en classe Affaires et 263 en Economie. Les départs sont programmés mardi, vendredi et dimanche à 13h00 pour arriver à 13h50, les vols retour quittant le Québec à 16h20 pour se poser le lendemain à 18h00. Air China est sans concurrence sur cette route.

La compagnie de Star Alliance avait annoncé cette destination en janvier dernier, avec un trajet combiné jusqu’à La Havane ; ce deuxième tronçon, annoncé pour le 1er décembre, n’est toujours pas disponible. Air China partage ses codes avec Air Canada, qui propose de son côté à Toronto et Vancouver des vols vers Pékin et Shanghai. Les deux compagnies envisagent de créer une coentreprise, avec une coopération commerciale et marketing renforcée et le partage des revenus sur les liaisons transpacifiques. « Sur les cinq dernières années, le trafic entre la Chine et le Canada a augmenté de 11 % tous les ans, et cette tendance devrait rester forte », expliquait en décembre dernier le PDG d’Air China Song Zhiyong. Montréal est sa huitième destination en Amérique du nord après New York-JFK, Los Angeles, San Francisco, Houston, Washington, Honolulu et Vancouver, en attendant son arrivée à Newark fin octobre et donc Cuba.

Parmi les prochaines ouvertures de lignes d’Air China, on retiendra le ChengduParis-CDG à compter du 28 janvier 2016 (trois vols par semaine en A330-200), sa troisième route vers la capitale française après celles au départ de Pékin et Shanghai ; mais aussi fin octobre la relance de liaisons entre Pékin et Johannesburg, Kuala Lumpur ou Mumbai, ou son retour début novembre à Addis Abeba.

http://www.air-journal.fr/2015-09-28-air-china-arrive-a-montreal-5150980.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300er

    À Erik de Nice :
    J’aimereais savoir pourquoi m’avez-vous attaqué dans l’article  » Air France: feuilles de cigarettes et de l’amour » ? Car au vu de mes commentaires, je doute fort être aussi stupide que le « Fils de CDB AF » ou Thaï le rageux anti-AF.

  2. Un Pekín – Alger c’est une bonne option aussi.

    • Bravo a Montréal qui commence a devenir une réel plateforme mondiale desservant les 5 continents

      Le Pekin- Alger ne verra jamais le jour !! un récent article de la presse chinoise et reprit par le grand journal francophone Algérien « Liberté » parlait de la volonté des chinois de quitter au plus vite l’Algérie: non pas a cause des affaires ou du climat mais a cause du racisme ambiant la bas!! L’article parle de prés de 30 000 chinois ayant déjà quitté les lieux cette année. Donc un peu de réalisme et d’autocritique ne serait pas superflue. Je souhaite néanmoins une bonne soirée a tout nos amies Algériens éclairés et ouverts, nombreux a suivre le site 🙂

      • Boeing 777-300er

        Lors de l’arrivée des chinois, la mafia chinoise s’est infiltrée (comme la mafia italienne avec Al Capone aux États-Unis) et s’est mise à saccager les « hanoutes » (en arabe les épiceries) afin de pouvoir occuper l’emplacement lorsque celui-ci n’est pas attribué par les autorités. Alors malheureusement, un amalgame ponctuée de xénophobie et de haine s’est développé en Algérie au grand dam de la majorité des chinois d’Algérie qui sont honnêtes avec les conséquences que vous avez énoncé.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter