Le Bombardier Q400 combi fera ses débuts au Japon

air-journal_Ryukyu Air Commuter Q400 combi cargo

Bombardier a identifié la compagnie aérienne japonaise Ryukyu Air Commuter comme cliente de lancement de la version combi cargo de son Q400, avec cinq exemplaires commandés. La filiale de Japan Airlines opère déjà cinq avions de la famille Dash-8.

L’avionneur canadien a annoncé le 30 septembre 2015 que Ryukyu Air Commuter (RAC), basée à l’aéroport d’Okinawa-Naha, est la société non identifiée qui avait signé une entente d’achat ferme de cinq biturbopropulseurs Q400 en juillet 2014. RAC, qui fait partie du groupe Japan Airlines, est aussi le client de lancement de la version combi cargo de l’avion Q400, qui avait été annoncée au Salon aéronautique de Farnborough en juillet 2014 ; les cinq appareils commandés par RAC seront livrés dans la configuration combi. Comme Bombardier l’a annoncé précédemment, au prix courant de l’avion Q400, la transaction est estimée à 168 millions de dollars.

« Ryukyu Air Commuter partage une longue histoire avec Bombardier, notre collaboration remontant à 1997, lorsque nous avons été les premiers au Japon à utiliser des avions Dash-8 Série 100. Depuis, ces avions ont été à la base de notre exploitation efficace et productive », a déclaré Takashi Irei, président de Ryukyu Air Commuter. « Aujourd’hui, nous célébrons une autre première en confirmant que l’avion Q400 dans sa configuration combi est la plateforme idéale pour notre future flotte, car nous sommes résolus à procurer à nos passagers du confort, une grande fiabilité et des capacités de transport accrues, tout en soutenant nos économies et nos collectivités locales en leur offrant une capacité fret supplémentaire », a ajouté M. Irei. Selon Andy Solem, vice-président des Ventes Asie-Pacifique Bombardier Avions commerciaux, « étant donné qu’elle reconnaît la nécessité de développer les îles éloignées du sud du Japon, RAC jouera un grand rôle en augmentant la capacité fret et de charge payante, ce qui lui conférera un important avantage lorsque les nouveaux appareils se joindront à sa flotte, qui est actuellement composée de quatre avions Dash 8 série 100 et d’un appareil Q300 ».

Le Q400 combi pour le transport de fret est disponible en diverses configurations. Dans la version à la charge payante la plus élevée, l’avion propose jusqu’à 9 000 lb de capacité fret et jusqu’à 1 150 pieds cubes de volume fret. Dans cette version à grande capacité fret, l’avion peut accueillir en tout confort 50 passagers avec un espacement entre les rangées de sièges de 32 pouces et 58 passagers avec un espacement de 29 pouces. Les soutes de « catégorie C » de l’avion Q400 combi sont conçues pour satisfaire aux plus récentes réglementations de l’industrie. « L’avion Q400 combi procure des possibilités uniques aux sociétés aériennes qui exploitent des liaisons avec des charges passagers de moyennes à faibles, mais au potentiel fret élevé », a indiqué Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux. « Avec les options biclasse et à capacité assise supplémentaire récemment lancées, l’option combi témoigne des investissements soutenus de Bombardier dans le programme d’avions Q400 et offre aux sociétés aériennes une polyvalence opérationnelle inégalée sur les marchés court-courriers. L’avion Q400 est maintenant bien positionné pour réinventer encore une fois le marché contemporain des avions turbopropulsés par une croissance rentable supplémentaire ».

http://www.air-journal.fr/2015-10-02-le-q400-combi-cargo-fera-ses-debuts-au-japon-5151182.html

Commentaire(s)

  1. A ti te l'artis' - 2 octobre 2015 à 16 h 05 min
    A ti te l'artis'
    Publié le 2 octobre 2015

    Pourquoi je pas avoir choisi luxair? C’est parce que leurs pilotes pilotent mal et qu’ils posent les avions sur le ventre?!;-)

  2. The Joke
    Publié le 2 octobre 2015

    A propos de Bombardier Q400: toujours rien sur AJ sur celui de Luxair qui a fini son décollage de Sarrebruck en glissade sur le ventre il y a deux jours????????

  3. Clo2B
    Publié le 2 octobre 2015

    En tout cas, la solution du combi parait intéressante, pour rentabiliser des lignes peut-être déficitaires avec le transport de passagers seuls.
    C’est une configuration qui n’a jamais été proposée chez ATR, pas plus que chez Airbus d’ailleurs……on peut se demander pourquoi.

    • Publié le 2 octobre 2015

      Pour ATR il me semble (ça peut être une bonne vieille illusion aussi) qu’une compagnie d’Europe de l’Est avait justement quelques ATR 72-200 ou 212 configurés en Quick Change et embarquait bien des palettes par la porte cargo.

      Quant à la famille de chez Airbus… il me semble que l’angle au sol adopté par les fuselages des A330 et A340 n’aiderait pas beaucoup au chargement et que les planchers devraient être renforcés. Ce qui avait d’ailleurs valu une bonne petite refonte à l’A330-200F.

  4. Chez Airbus, il n’en sera probablement jamais question même si Boeing à développé une version Combi pour ses mono-couloir, 727 et 737..
    Nous n’évoquerons pas ici les 747.
    Le marché des mino-couloir ne l’impose pas vraiment.
    Concernant enfin le marché des Turboprop’s, c’est vrai, c’est peut-être une direction à étudier.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter