Emirates met la jeunesse à l’honneur lors de la Coupe du monde de rugby

aj_emirates a380

Emirates offre l’opportunité exceptionnelle à de jeunes passionnés de rugby du monde entier d’être les porte-drapeaux de leurs équipes nationales pendant les matchs de la Coupe du monde de rugby qui se déroule actuellement en Angleterre.

Emirates donne le coup d’envoi de sa campagne promotionnelle à l’occasion de la Coupe du monde de rugby, indique son communiqué de presse du 7 octobre dernier. Pas moins de 100 jeunes âgés de 14 à 16 ans, auront l’immense privilège de défiler aux côtés des joueurs avant le début des matchs. Ces jeunes porte-drapeaux feront le trajet vers l’Angleterre à bord d’avions Emirates et sont tous originaires de pays participants à la Coupe du monde : la France, l’Afrique du Sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Italie et le Japon.

Les matchs de la Coupe du monde de rugby 2015 sont également diffusés en direct sur Sport24 à bord de 70 avions de la flotte d’Emirates. Le service de Wi-Fi à bord — disponible gratuitement sur 110 appareils — permet aux passagers de se connecter pour consulter  les temps forts de chaque match.

Les voyageurs au départ de Dubaï, Londres-Heathrow Londres-Gatwick, Manchester, Glasgow et Birmingham peuvent également suivre la Coupe du monde retransmise en direct dans ces aéroports. Les matchs sont également diffusés en différé dans les salons Emirates des aéroports d’Auckland, de Sydney, de Melbourne, de Perth, de Brisbane et de Johannesbourg.

« L’objectif d’Emirates a toujours été de rapprocher les clients de ce qui les passionne », a commenté Boutros Boutros, vice-président d’Emirates en charge du marketing et de la communication institutionnelle. « Notre programme de porte- drapeaux permet aux athlètes de demain de vivre une expérience inoubliable dans le sport qu’ils aiment. Toutes nos actions autour de la Coupe du Monde ont la même finalité : permettre à de jeunes passionnés originaires du monde entier de célébrer leur passion pour le rugby ».

Les jeunes passionnés vivant à Twickenham ont également droit à leur moment de gloire en essayant le dispositif « Emirates 360° Experience » dans la Richmond fanzone dédiée aux supporters. Grâce à une technologie de pointe, les porte-drapeaux sont filmés et  photographiés sous tous les angles lors des matchs. Cette technologie innovante génère un GIF animé que les jeunes partagent de façon instantanée sur les réseaux sociaux. Les auteurs des messages accompagnés de la mention @Emirates et du hashtag #BringingRugbyHome peuvent ainsi gagner un voyage 5 étoiles à Dubaï. #BringingRugbyHome est un jeu ouvert à tous : pour gagner, les participants doivent partager sur les réseaux sociaux une photo mettant en scène leur drapeau ainsi que leur passion pour le rugby, en utilisant la mention et le hashtag dédiés.

Emirates a un lien historique avec le rugby : la compagnie aérienne avait déjà parrainé la Coupe du monde de rugby en 2007 à Paris avant de devenir partenaire mondial de la Coupe du monde de rugby en 2011. Emirates est devenue le premier partenaire au monde à signer un accord l’engageant pour la Coupe du Monde de Rugby de 2015 et celle de 2019 qui se tiendra au Japon.

Pour plus d’informations concernant Emirates, la Coupe du Monde de Rugby 2015 et le jeu #BringingRugbyHome, rendez-vous sur www.emirates.com/bringingrugbyhome.

http://www.air-journal.fr/2015-10-10-emirates-met-la-jeunesse-a-lhonneur-lors-de-la-coupe-du-monde-de-rugby-5151646.html

Commentaire(s)

  1. Vincent

    Dubaï, grand pays du rugby, mais surtout renommé pour ses droits de l’homme et son accueil des réfugiés syriens !

  2. T/O thrust

    Depuis quand faut-il qu’une entreprise soit issue d’un pays ayant un historique sportif particulier pour pouvoir se permettre de s’en servir pour faire de la publicité? En l’occurrence, les Emirats Arabes Unis sont peuplés par beaucoup d’anglosaxons qui sont férus de rugby me semble-t-il…
    Les UAE ne sont peut être pas le pays des droits de l’homme mais vous n’êtes pas issu du pays de l’ouverture d’esprit. Et aux UAE, un patron a le droit de ne pas se faire lyncher.
    Quant aux réfugiés syriens, vous avez plus vite fait de citer les pays qui en accueillent plutôt que ceux qui ne le font pas.

  3. T/O thrust

    Emiratis = salafistes….? là ça ce n’est plus de l’étroitesse d’esprit c’est de l’ignorance et de la bêtise. Vous ne devez absolument pas connaître le Moyen Orient. Je connais bien cette région du monde ; je préfère la France ou l’Europe occidentale mais jamais je ne m’y suis senti oppressé, j’y ai rencontré des tas de gens ouverts, amicaux et cultivés.
    Effectivement, ils ne sont pas à la pointe des droits de l’homme et alors? c’est un concours? Ils ont une culture différente de la notre, qu’est-ce qui vous dépasse? Le monde entier n’est pas bâti sur des valeurs occidentales ; au moins il y a moins d’hypocrisie et il n’y a pas ce syndrome de la culpabilité qui nous oblige à nous excuser pour ce qu’ont pu faire nos ancêtres il y a plusieurs siècles.
    Ils refusent les inspections d’Amnesty International et après? C’est un pays souverain, ils n’ont pas à se justifier de la manière dont ils font la loi chez eux. D’ailleurs ils n’obligent personne à y venir.
    Les réfugiés syriens n’ont pas l’idée de demander asile dans un pays du Golfe…ben non, ils savent très bien qu’il n’y a aucune chance. Chacun est libre ; vous en avez accueilli combien de réfugiés vous?
    Vous regardez le monde sans prendre de recul, c’est très réducteur. C’est aussi simpliste qu’un islamiste radical qui méprise un non musulman.

    • Vincent

      Voilà le parfait discours bien formaté du bon petit djihadiste de base, à moins que ce ne soit qu’un collabo !

      • T/o thrust

        Vous êtes un parfait représentant des droits de l’homme à la française: parce que je remets en question ce que vous dites, je suis un collabo…Parce que je dis qu’un émirati n’est pas un salafiste, je suis un djadiste…bravo, bel expemple de démocratie.
        Quant à Flyyves et Limoncello, je n’ai jamais nié ce que vous dites, les droits de l’homme sont restreins aux UAE ; mais ce n’est pas mon pays…je n’ai pas l’habitude de faire la morale aux autres.
        Au Moyen Orient, il y a des gens aussi tolérants que Vincent qui ne demandent qu’à nous faire la morale ou la guerre car nos us et coutumes les révoltent et ils se sentent dans leur bon droit tout autant que vous.
        Imposer ses idées aux autres n’est bon pour personne.
        Si vous preniez un peu de recul, vous comprendriez que la culture arabe n’est pas prête pour un degré de droit de l’homme tel que le notre, leur stabilité relative est à ce prix, c’est à ce prix qu’ils contiennent le terrorisme par exemple.
        Quant aux droits de femmes, pour bien connaître le Moyen Orient, je peux vous dire que ça évolue dans le bon sens.
        Suite à ce que je viens d’écrire, Vincent, qui vante les « droits » me taxera au moins de fachiste.

    • FlyYes

      Votre réaction est simplement hallucinante.
      Les émirats son régulièrement dénoncés pour ses crimes :
      – Mohammed Al Roken, précisément à Dubaï, emprisonné pour avoir simplement osé réclamer des réformes.
      – Tortures sur la personne de l’universitaire Nasser bin Ghaith, en détention secrète, toujours à Dubaï.
      – L’avocat Mohammed al Roken, condamné à 10 ans de prison pour avoir adhéré à … Amnesty International.
      – Rapport aux Nations Unis de Joy Ngozi Ezeilo sur la traite des êtres humains, en particulier les femmes et les enfants, aux Emirats.
      J’arrête là, car la liste des horreurs perpétrées là bas est bien trop longue.
      Nier cette réalité est tout simplement odieux. Cela a un nom : le négationnisme.

    • Limoncello

      « Emirats Arabes Unis
      Il n’existe ni élections, ni principes démocratiques, ni séparation des pouvoirs.
      Les partis politiques sont prohibés.
      Les problèmes des droits humains majeurs sont les arrestations arbitraires et les déficits dans le système judiciaire et pénitentiaire.
      La torture et la violence sont utilisées dans les prisons.
      La peine de mort est pratiquée.
      Les libertés fondamentales relatives à la liberté personnelle, telles que les libertés d’expression, de la presse, de réunion et d’association, sont restreintes de façon disproportionnée.
      Une nouvelle loi est récemment venue accentuer encore plus la pression sur les dissident-e-s et les défenseur-e-s des droits humains.
      L’Etat empiète systématiquement sur la sphère privée de ses citoyen-ne-s et la communication à travers le web est strictement contrôlée.
      Les femmes sont discriminées par la loi et dans leur vie quotidienne.
      La violence domestique constitue un problème. Les presque 4 millions d’employé-e-s de maison et de travailleurs/travailleuses étrangers/étrangères présent-e-s dans les Emirats Arabes Unis ne jouissent pas de protection de la part de l’Etat contre l’exploitation et les abus.
      La traite d’êtres humains et le travail forcé sont encore une réalité.
      Les handicapé-e-s, les homosexuel-le-s, les personnes séropositives et les personnes qui sont malades du SIDA sont discriminées. »
      Human Rights Watch : http://www.humanrights.ch/fr/service/informations-par-pays/emirats-arabes-unis/

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum