RDC : Congo Airways lance les vols commerciaux

air-journal_Congo Airways A320 flight

La nouvelle compagnie aérienne Congo Airways a effectué mardi son premier vol commercial entre Kinshasa et Lubumbashi, une route qui sera opérée tous les jours en attendant le développement du réseau prévu vers sept autres aéroports de province.

Après les vols inauguraux et réservés aux VIP opérés le 9 octobre 2015, la compagnie nationale de République Démocratique du Congo a effectué le 20 octobre à 10h00 son premier vol commercial entre sa base à Kinshasa-N’Djili et l’aéroport de Lubumbashi, 160 passagers ayant pris place dans l’un de ses deux Airbus A320. Le site internet de Congo Airways n’indique aucun horaire pour les rotations suivantes, affichant simplement les disponibilités ; l’aller simple est proposé aux environs de 260 dollars. Sa principale concurrente CAA (Compagnie Africaine d’Aviation) est également présente sur cette ligne. Les vols entre les deux villes seront quotidiens jusqu’au lancement d’autres destinations en province, les aéroports de Goma, Kisangani, Kindu, Mbandaka et Mbuyi-Mayi étant affichés comme prochaines destinations (Gemena et Kananga sont également listées). Interrogé par Radio Okapi, le directeur général adjoint Jérôme Maillet a expliqué le retard pris par le vol d’hier : « c’est le premier vol. Il y a quelques ajustements à faire pour corriger les erreurs ».

Congo Airways espère lancer ses premiers vols internationaux dès l’année prochaine, probablement vers Johannesburg et Luanda. Ses deux Airbus ont été acquis chez Alitalia pour environ 50 millions de dollars, le choix du crédit-bail plutôt que du leasing initialement envisagé étant « un gage de crédibilité » donné par la RDC et Congo Airways selon le Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Rappelons que le gouvernement de RDC et Air France-KLM avaient signé en août 2014 un accord pour le lancement de cette nouvelle compagnie aérienne nationale. Il s’agissait de succéder à LAC (Lignes Aériennes Congolaises), tombée en faillite en 2003, mais aussi de redorer le blason du transport aérien dans le pays dont toutes les compagnies sont sur liste noire européenne : depuis 2007, 65 crashes ont tué au moins 210 passagers et membres d’équipage en RDC. Le gouvernement local avait consulté plusieurs compagnies étrangères comme Brussels Airlines (déjà présente dans le pays via Korongo Airlines, qui a cessé ses activités début septembre), Kenya Airways, Ethiopian Airlines ou Turkish Airlines avant de se décider à signer avec le groupe franco-néerlandais.

http://www.air-journal.fr/2015-10-21-rdc-congo-airways-lance-les-vols-commerciaux-5152285.html

Commentaire(s)

  1. Je suis fiere de mon pays mais ma preoccupation et celle çi comment ce fait le recrutement des agents de congon airways dans les autres province.
    Merci de me repondre

  2. Boeing 777-300ER

    Pour se développer, Congo Airways devrait déjà pouvoir se poser dans des aéroports dignes de ce nom. Entre les hangars de maintenance accessibles à n’importe qui et les terminaux délabrés (sauf pour Kinshassa), on comprend pourquoi Korongo, pourtant détenue par le groupe Lufthansa (via SN) n’a pas pu profiter de ce marché énorme de 80 millions d’habitants. Sans compter les compagnies à risques qui en sacrifiant la sécurité propose des tarifs qui défient toute concurrence.

  3. Encore une compagnies qui va disparaitre corps et biens au bout d’un an…. les paris sont ouverts!!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter