Lufthansa vend plus en direct, signe avec Google Flights

air-journal_Lufthansa A320 sharklet Eurowings

Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa améliorent leur offre de distribution en collaboration avec de nouveaux partenaires, dans le cadre de la nouvelle stratégie de distribution de billets qui taxe les réservations de vols européens faites sur GDS. Les connexions directes (Direct Connect) viennent compléter les canaux de distribution existants, et Google Flights propose désormais de réserver directement des vols Lufthansa sur sa plateforme aux Etats-Unis.

Les compagnies du groupe allemand Austrian Airlines, Brussels Airlines, Lufthansa et Swiss ont annoncé le 4 novembre 2015 une amélioration de leur offre de distribution en concluant « d’importants accords de coopération avec des partenaires majeurs de la distribution ». L’objectif à long-terme est de concevoir des offres variées et attractives, destinées à satisfaire des besoins de plus en plus personnalisés et flexibles de ses partenaires et clients professionnels. Un accès direct (Direct Connect) à des offres exclusives des compagnies du groupe Lufthansa sera rendu possible en complément des canaux de distribution existants. A l’avenir, cet accès qui s’appuie sur de nouvelles solutions techniques rendra le processus de réservation de billets plus innovant, moins cher et davantage centré sur les besoins du client. Bucher Reisen, un tour-operator allemand, ainsi que AERTiCKET, le plus important revendeur de billets en Allemagne, ont d’ores et déjà modifié leurs interfaces pour permettre une « connexion directe » (Direct Connect) vers le système de réservation du groupe Lufthansa. La chaîne d’agence de voyage indépendante Lufthansa City Center a donné son accord pour développer un canal alternatif de distribution basé sur cette « connexion directe ». Ce nouveau canal fournit un accès direct à des offres exclusives des compagnies du groupe Lufthansa et n’est pas soumis à la taxe de 16€ (Distribution Cost Charge).

Le groupe de Star Alliance explique qu’avec la mise en œuvre des premières solutions de connexion directes, un pas supplémentaire a été franchi en matière de stratégie de distribution du groupe. « Nous sommes ravis d’avoir conclu les premiers accords de connexion directs avec des partenaires majeurs. Grâce à cela, nous sommes en mesure de travailler à une gamme d’offres moderne, indépendante et sur-mesure », explique Jens Bischof, membre du Bureau Exécutif de Lufthansa German Airlines et Directeur commercial (CCO) de Deutsche Lufthansa AG. « En complément de nos canaux existants, Direct Connect nous permet de proposer à nos partenaires technologiques une large gamme de possibilités sur-mesure et variées pour les clients ».  De plus, des solutions en connexion directe avec d’autres partenaires sont à l’étude. Les compagnies du groupe Lufthansa collaborent avec plusieurs fournisseurs de technologie pour proposer de nouvelles connexions directes. Ces fournisseurs de services IT vérifient les besoins spécifiques à chaque interface et fournissent une assistance dans la planification et la mise en œuvre.

L’innovation technologique concerne aussi la métarecherche : Lufthansa et Google Flights lancent aujourd’hui la fonction « Book on Google » pour les utilisateurs aux Etats-Unis. Cela permet aux clients de faire leurs réservations LH.com directement via la plateforme et l’application mobile Google Flights, un moyen fluide et simple d’effectuer sa réservation sans être redirigé vers un autre site web. « Ce partenariat avec Google facilitera les réservations en ligne, en particulier depuis les applications mobiles », affirme Jens Bischof. « Avec « Book on Google », les utilisateurs bénéficient de la fluidité de la réservation offerte par Google Flights. Lufthansa est la première compagnie historique à qui Google Flights a proposé cette facilité de réservation. Avec « Book on Google », nous renforçons la vente de billets via ce canal. C’est une étape importante dans la mise en œuvre de la nouvelle stratégie commerciale et de distribution de Lufthansa, destinée à moderniser les processus existants de réservation et à développer des canaux de distribution alternatifs ».

Dans le souci d’informer au mieux ses partenaires commerciaux à propos de ces nouvelles opportunités offertes par Direct Connect, le groupe Lufthansa a créé un nouveau site web accessible au lien suivant : http://www.lufthansagroup-directconnect.com/en/

Rappelons que la nouvelle stratégie commerciale du groupe Lufthansa, dévoilée le 2 juin 2015 et mise en œuvre le 1er septembre pour « soutenir le renforcement de la rentabilité de leur entreprise », inclut des moyens de réservation directs afin d’accroître les bénéfices sur chaque billet vendu, et le développement d’une nouvelle méthode de réservation afin de créer des liens directs avec les partenaires commerciaux. Ce qui avait provoqué la fureur en particulier du SNAV (Syndicat National des Agences de Voyage), l’ECTAA (European Travel Agents and Tour Operators Associations) allant même déposer une plainte auprès de la Commission européenne.

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-05-lufthansa-vend-plus-en-direct-signe-avec-google-flights-5153082.html

Commentaire(s)

  1. J’aimeras bien savoir ce que LH reprochait aux GDS et qu’elle ne reproche pas à google.
    Si c’est le prix, quand on connait la facilité avec laquelle google augmente ses tarifs une fois le client dépendant, cela me parait être un mauvais choix.

  2. En téléphonant directement au service de Resa à Paris (de Nice), j’ai eu un tarif défiant toute concurence avec LH 6 jours avant le départ de ma fille (11 ans donc avec UM) pour début Juillet, par rapport à AF :
    1048€ NCE/FRA/KIX (aller/retour) LH
    2018€ NCE/CDG/KIX (aller/retour) AF
    Alors que je venais, 2 mois avant de faire avec Air France/Korean Air :
    Nice/CDG/KIX/Seoul/CDG/NCE pour 785€!!!
    Et dans des conditions… (Surtout pour le retour!!!).

  3. Vincent

    J’ai toujours obtenu les meilleurs tarifs directement sur le site LUFTHANSA (et les différence étaient conséquentes avec les agences en ligne).

  4. FlySSC

    Un peu hors sujet quand même : Qui pourrait il m’expliquer pourquoi quand lorsque le moindre petite truc chez Air France est de travers cela fait la une des médias (et de Air Journal) alors que là, silence radio, pas un mot sur la énième grève de l’année chez LH… celle des PNC cette fois, un conflit qui s’annonce long et très dur

  5. Fadie

    @FLYSSC : simplement parce qu’en bons français nous nous soucions plus fortement de nos affaires internes :). Avez-vous regardé dans la presse allemande si la grève est aussi passée inaperçue là-bas? Tapez simplement Streik Lufthansa dans Google news, vous aurez certainement un meilleur aperçu de comment les allemands réagissent à la grève de leur compagnie nationale.

    A part cela, je suis curieux de savoir quel a été l’impact effectif de cette politique de boycott des GDS sur la vente des tickets chez LH et la nouvelle répartition des canaux de distribution, notamment avec Google qui va rentrer en jeu…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter