Nordic Aviation Group reprend les routes d’Estonian Air

air-journal_Nordic Aviation Group NAG

Suite à la faillite de la compagnie aérienne Estonian Air officialisée samedi, la nouvelle compagnie créée par l’Etat Nordic Aviation Group (NAG) a commencé dès hier ses opérations au départ de Tallinn, avec huit routes parmi lesquelles Bruxelles et Amsterdam.

Niant être un « successeur légal » de la compagnie nationale estonienne, NAG A annoncé la lancement de ses opérations le 8 novembre 2015, jour même de l’arrêt des vols d’Estonian Air. La nouvelle compagnie opère sous le code JP d’Adria Airways, qui fournit sa billetterie et sa plateforme commerciale, et elle ne dispose ni de personnel ni d’avion, louant avec équipage des Embraer 145, Fokker 100 et British Aerospace ATP (auprès de BMI, Trade Air, Next Jet et Carpatair).

Depuis l’aéroport de Tallinn-Lennart Meri, NAG propose désormais neuf vols par semaine vers Bruxelles-Zaventem sans concurrence, 13 vols par semaine vers Amsterdam-Schiphol (face à airBaltic en mars prochain), 23 rotations hebdomadaires vers Stockholm-Arlanda face à airBaltic et Avies, 19 vers Copenhague sans concurrence, 12 vers Oslo-Gardemoen face à Norwegian Air Shuttle, 10 vers Vilnius, cinq vers Kiev-Boryspil et deux vers Trondheim sans concurrence dans ces trois derniers cas. Les avions d’Estonian Air sont cloués au sol depuis hier, mais NAG a repris donc la plupart de ses routes – les passagers laissés en plan ayant cependant le choix de demander un remboursement. NAG note que la liaison vers St Petersburg ne peut « malheureusement pas » être reprise, car nécessitant une nouvelle autorisation gouvernementale.

Le président de Nordic Aviation Group Peeter Tohver a souligné dans un communiqué que NAG débute « avec une page blanche et une nouvelle équipe » sans rapport avec Estonian Air, les règles de l’Union Européenne étant « très dures » à ce sujet. La Commission européenne a officialisé sa demande de remboursement des 91 millions d’euros versés par l’Estonie à sa compagnie nationale, qui du coup s’est officiellement mise en faillite samedi. Fondée en 1991 mais déficitaire sans interruption depuis 2009, Estonian Air avait bénéficié de plusieurs aides publiques ; mais elle ne « dispose pas d’un plan de restructuration crédible capable de garantir sa viabilité sans l’appui continu de l’État » selon la Commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager ; elle précise que ces aides publiques « ne seraient pas une bonne utilisation de l’argent des contribuables pour garder Estonian Air sur le marché de façon artificielle ». Le CEO d’Estonian Air Jan Palmer a déclaré être « extrêmement fier d’avoir pendant 24 ans apporté une contribution valable au tourisme et à l’économie de l’Estonie », mettant en avant le retournement de situation de la compagnie cette dernière année qui « prouve qu’Estonian Air peut devenir une compagnie bénéficiaire et durable ». Elle a transporté 553.200 passagers en 2014.

http://www.air-journal.fr/2015-11-09-nordic-aviation-group-reprend-les-routes-destonian-air-5153295.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter