Pegasus Airlines signe avec CFM International

Air-journal_Pegasus Asia-B737

La compagnie low cost turque Pegasus Airlines a signé un contrat de maintenance de ses équipements avec  CFM International pour une durée de huit ans pour un montant de 500 millions de dollars US (prix catalogue).

Le contrat comprend 90 visites en atelier pour les moteurs CFM56-7B qui équipent les appareils B737-800 de la flotte Pegasus, ainsi que l’achat de quatre moteurs de rechange. Pegasus et CFM (co-entreprise entre General Electric et la société française Snecma, du groupe Safran) confirment un partenariat de longue date puisque la compagnie aérienne est cliente depuis ses débuts en 1990, date à laquelle elle lançait ses premiers vols charters avant d’inaugurer ses vols réguliers en 2005, précise le communiqué de la low cost.

Aujourd’hui, Pegasus (affiliés compris) exploite une flotte de 57 Boeing 737-800 et 9 Airbus tous équipés de moteurs CFM56. Son réseau global comprend 103 destinations domestiques (en Turquie) et internationales et relie l’Europe, les pays du Caucase, la Russie, les pays de la CEI, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Les moteurs CFM56 sont fabriqués par CFM International, société détenue à 50/50 par Snecma (Safran) et General Electric et premier fournisseur mondial de moteurs destinés à l’aviation commerciale. La société a livré plus de 28 300 moteurs à plus de 550 compagnies au monde. À ce jour, la flotte globale équipée de moteurs CFM56 a prouvé la fiabilité des moteurs sur plus de 770 millions d’heures de vol effectuées.

http://www.air-journal.fr/2015-11-15-pegasus-airlines-signe-avec-cfm-international-5153633.html

Commentaire(s)

  1. Vincent

    PEGASUS, la compagnie préférée des djihadistes et des collabo-islamistes, avec TURKISH AIRLINES, bien sûr.

    Et on leur vend des moteurs, cherchez l’erreur !

  2. @LSO
    +1000 … PARDON
    + l’infini PLUTÔT

  3. Trebor

    Peg a sus, . . . Quel nom de compagnie !!!

    Ah oui !?! Pardon ! Ce nom est pour les non francophones, les Ouaizeursss. Désolé !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter