Finnair pense aussi aux routes régionales

air-journal_Finnair-A321-sharklets

La compagnie aérienne Finnair va prendre en leasing deux Airbus A321 l’été prochain et envisage de passer une nouvelle commande de monocouloirs, afin de renforcer son réseau en Europe pour accompagner la croissance de son activité long-courrier.

Les correspondances entre l’Europe et l’Asie via l’aéroport d’Helsinki-Vantaa constituent l’essentiel du programme de vol de la compagnie nationale finlandaise, et continuer à ajouter des routes long-courrier nécessite de faire de même sur le réseau régional. Ce qui passera dès le mois de mai 2016 par la location avec équipage de deux Airbus A321, qui viendront rejoindre les onze déjà en service (plus neuf A319 et dix A320). Cela laissera à Finnair le temps d’étudier une nouvelle commande de monocouloirs, qui viendraient progressivement remplacer ses plus petits avions régionaux : en l’occurrence douze ATR 72, deux Embraer 170 et douze Embraer 190.

Le CEO de la compagnie de l’alliance Oneworld Pekka Vauramo expliquait le mois dernier que de la capacité sera ajoutée dès 2016 sur les routes alimentant le long-courrier (feeder traffic) « en augmentant la taille de nos avions fin de rendre possible la croissance désirée ». Il reconnait qu’une partie de son trafic régional ne nécessite que de plus petits appareils, mais souligne que la filiale Nordic Regional Airlines (ex Flybe Nordic) « conserve un rôle clé sur le marché régional et opère une part considérable du trafic européen de Finnair ». Cette dernière opèrera d’ailleurs deux des huit nouveautés régionales déjà annoncées par Finnair pour l’année prochaine, Billund et Svalbard (les autres nouvelles destinations sont Edimbourg, Lesbos-Mytilène, Préveza, Pula, Rimini, Santorin, Skiathos, Varna, Vérone et Zakinthos – toutes sauf deux auparavant proposées en charter).

Finnair vise pour 2020 un doublement de son trafic Europe – Asie par rapport aux niveaux de 2010. Une expansion qui passera l’année prochaine par le lancement de deux nouvelles liaisons vers Guangzhou et Fukuoka, et le déploiement des Airbus A350-900 dont elle a reçu début octobre le premier des 19 exemplaires commandés. Rappelons qu’ils sont configuré pour accueillir 297 passagers (46 en classe Affaires, 43 en Premium et 208 en Economie).

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-18-finnair-pense-aussi-aux-routes-regionales-5153740.html

Commentaire(s)

  1. Max69

    On peut donc espérer que Finnair, qui avait un solide projet de liaison Lyon-Helsinki (2 vols par jour en 7/7) annulé il y a un peu plus de deux ans, et qui répondait parfaitement à la demande de vols vers l’Europe du Nord, et au-delà vers Moscou, Tokyo, Pékin, trouve l’appareil adapté et se tourne à nouveau vers Rhône-Alpes…

  2. Filoustyle

    Ben comme je l’annoncé sur leur dernier articles c’est bien jolie de mettre des A350 ou bien d’être la compagnie qui dessert le mieux l’Asie en Europe si il n’y a aucun moyen de se rendre à Helsinki cela ne sert à rien il semble que j’ai étais entendu.

  3. je souhaite plein de réussite à cette belle compagnie

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter