ATR se base en Chine

aj_atr 72-600

ATR, premier constructeur mondial de turbopropulseurs, annonce l’ouverture d’un bureau commercial à Pékin, posant ainsi un nouveau jalon dans sa longue histoire de coopération avec la Chine.

Le nouveau bureau de l’avionneur européen est installé à l’aéroport de Tianzhu dans la banlieue de Pékin, précise-t-il dans son communiqué du 23 novembre 2015. Dirigée par M. Wang Qi, Directeur des Ventes et Représentant principal pour la Chine, l’équipe ATR de Pékin « va pouvoir profiter de la plateforme de travail d’Airbus et de son expérience en Chine » afin de développer et de renforcer la présence d’ATR à travers le pays. Depuis près de deux décennies, la Chine est en effet un fournisseur et partenaire stratégique d’ATR : d’importantes parties de la structure, ainsi que certains composants des ailes des appareils ATR sont produits par Xian Aircraft Company (XAC), une filiale de la société AVIC. L’ouverture du bureau commercial pékinois permettra à ATR de développer et de renforcer ses relations qui l’unissent à ses partenaires chinois, à ses clients potentiels et aux autorités.

« La Chine connaissant actuellement un développement du transport aérien régional court-courrier dans les petites villes et les villes moyennes, les turbopropulseurs, économes en carburant, sont clairement identifiés comme offrant une solution idéale pour une population chinoise dispersée mais très nombreuse », explique Tom Anderson, Directeur Commercial et Support Clients d’ATR. « Avec ses faibles coûts d’exploitation et d’entretien, son taux d’utilisation élevé et sa capacité à atterrir sur des petits aérodromes, la nouvelle génération d’ATR est parfaitement adaptée au marché chinois des vols court-courrier ». Et d’ajouter : « nous avons identifié de nombreuses opportunités où les appareils ATR peuvent contribuer au développement des opérations régionales et combler un besoin en offrant des liaisons et une fréquence de service optimisées à des coûts très compétitifs. L’ouverture d’un bureau ATR à Pékin est une étape supplémentaire naturelle de notre démarche de développement des relations qui nous lient à nos partenaires, et elle renforce par la même occasion notre capacité à satisfaire les besoins de nos clients ».

Les ATR « sont des appareils de grande qualité, qui ont fait leurs preuves et sont parfaitement adaptés » aux liaisons aériennes régionales en Chine. Proposés en versions 50 et 70 sièges, ces turbopropulseurs sont équipés des technologies les plus modernes, et offrent des avantages économiques imbattables ainsi que le meilleur niveau de confort passager du marché des avions régionaux. Au cours de ces dernières années, ATR a rencontré « un vif succès en Asie », où ses appareils sont devenus particulièrement populaires. Plus de 350 appareils ATR, dont plus de cent 72-600, sont actuellement en service dans la région Asie-Pacifique, où ils opèrent sous les couleurs de 55 compagnies aériennes.

http://www.air-journal.fr/2015-11-24-atr-se-base-en-chine-5154012.html

Commentaire(s)

  1. Vu les ventes actuelles en Chine, ils ne peuvent pas faire pire…
    Aucun opérateur en Chine continentale !
    Il est vrai que le MA-700 sera un concurrent politiquement redoutable… quand il sera lancé.
    Si les compagnies chinoises n’en ont pas acheté jusqu’ici, je doute qu’elles en ait l' »autorisation » de la part de la China Aviation Supplies

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter