China Eastern Airlines : Prague, Rome et Delta Air Lines

air-journal_China Eastern A330-200 50eme

La compagnie aérienne China Eastern Airlines lancera en avril prochain une nouvelle liaison entre Shanghai et Prague, sa première destination en Europe de l’est. Et elle relancera dès le mois prochain sa liaison entre Wenzhou et Rome, abandonnée l’hiver dernier. Son partenariat renforcé avec Delta Air Lines a d’autre part conduit cette dernière à annuler quatre accords interlignes avec des compagnies chinoises.

A partir du 2 avril 2016, China Eastern Airlines proposera trois vols par semaine entre sa base de Shanghai-Pudong et l’aéroport de Prague-Vaclav Havel, opérés en Airbus A330-200 bi-classe. Les départs sont programmés mardi, jeudi et samedi à 12h30 pour arriver à 18h15, les vols retour quittant la République Tchèque à 20h15 pour se poser le lendemain à 13h10. Elle sera sans concurrence sur cette route, et deviendra la troisième compagnie d’Extrême-Orient à desservir Prague après Korean Air (depuis Séoul) et Hainan Airlines (depuis Pékin) ; CSA Czech Airlines propose aussi des vols vers Séoul.

En Italie, la compagnie de l’alliance SkyTeam relancera dès le 16 janvier 2016 une liaison entre Wenzhou-Longwan et Rome-Fiumicino, toujours à bord d’A330-200 : les départs de la province du Zhejiang sont prévus mercredi et dimanche à 0h05 pour arriver à 6h30, les vols retour partant à 13h00 pour se poser le lendemain à 7h30. Toujours pas de concurrence pour China Eastern Airlines, qui reste la seule compagnie à offrir des liaisons avec l’Europe à Wenzhou ; elle avait déjà opéré cette ligne entre décembre 2013 et février 2014, mais avait décidé de la suspendre l’hiver suivant.

air-journal_Delta China EasternD’autre part, on savait depuis juillet que l’investissement de Delta Air Lines à hauteur de 3,55% du capital de China Eastern Airlines aurait des conséquences sur les accords avec d’autres transporteurs chinois; c’est désormais chose faite, la compagnie américaine annonçant qu’elle a mis fin le 5 décembre à ses accords interlignes avec Air China, Hainan Airlines, Shandong Airlines et Sichuan Airlines. Une mesure prise selon Delta alors qu’elle veut renforcer ses partenariats avec China Eastern mais aussi China Southern Airlines, membres comme elle de l’alliance SkyTeam. Elle avait déjà annoncé une rupture similaire avec Emirates Airlines l’année dernière, puis avec American Airlines en septembre ; il en sera de même avec Caribbean Airlines dès demain.

http://www.air-journal.fr/2015-12-07-china-eastern-airlines-prague-rome-et-delta-air-lines-5154664.html

Commentaire(s)

  1. L'autre face de la concurrence... - 7 décembre 2015 à 11 h 49 min
    L'autre face de la concurrence...

    Il est fort probable que la concurrence de plus en plus rude que se livrent les transporteurs aériens entre eux, apres les avoir conduit à se structure en quelques gros clubs pour mieux pouvoir chacune résister et en même temps offrir de meilleures possibilités aux clients , conduise ces blocs à accentuer cette concurrence entre eux : de ce fait on assistera probablement à un renforcement des facilités diverses entre membre d’un meme ensemble, facilités pour leurs clients respectifs mais aussi pour les compagnies entre elles et , dans le même temps , à une diminution de ces facilités faites aux clients et aux compagnies lorsque l’on sort du club….
    Pour les clients, cela conduira sans doute à une suppression de toutes les passerelles qui facilitent la vie, mais qui au fond nés ont pas dans la logique de compagnies/clubs concurrents: chaque client choisira son transporteur/club selon ses propres critères,et s’y trouvera de plus en plus  » en immersion totale » pendant tout son voyage….et devra se prendre en charge lui meme beaucoup plus qu’aujourd’hui s’il décide de sortir du club pour une parti édredon voyage…
    Pour les compagnies les divers accords inter compagnies vont sans doute d’élaguer avec le temps et finir par disparaître entre compagnies de clubs différents….on peut penser que d’autres rapprochements contraignants ( en particulier capitalistique) verront le jour partout où cela sera possible ,en particulier sur un plan légal, …
    Jadis on avait « AF n’y Britair »… Dans la même veine on aura demain ou après demain des Skyteam par AF ,des OneWorld by AA, et autre Star n’y Singapore……

    • L'autre face de la concurrençe... - 7 décembre 2015 à 13 h 27 min
      L'autre face de la concurrençe...

      .. Rapprochements contraignants entre membres d’un meme club,s’entend…
      Par ailleurs: …passerelles qui au fond ne sont pas dans la logique…etc…
      …sortir deu club pour une partie de son voyage…. »AF by Britair »….

    • fred06

      Comme vous dites, si toutes les passerelles sont supprimées comment fera-t-on pour monter dans l’avion?
      Et on aura froid s’il n’y a plus d’édredon, surtout trempés après une immersion totale!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter