L’aéroport d’Athènes reprend de la hauteur en 2015

aj_aegean airlines a320

L’aéroport d’Athènes a enregistré en 2015 sa plus forte performance en gain de trafic avec un bond de 19 % de son trafic passagers par rapport à 2014.

Avec 18,1 millions de passagers enregistrés (soit 2,9 millions de plus qu’en 2014), l’aéroport international d’Athènes  établit un nouveau record, qui datait d’avant la crise des subprimes de 2007, qui a durablement fragilisé l’économie grecque (+ 9,4 % de trafic en plus par rapport à 2007, soit 1,55 millions de passagers supplémentaires). Les deux marchés, domestiques et internationaux, enregistrent des records avec respectivement  un trafic de 6,4 millions et 11,7 millions de passagers, montrant d’enviables niveaux de croissance à deux chiffres de 22,1% et 17,4%, respectivement.

Au cours de l’année 2015, 9 nouvelles compagnies aériennes et 10 nouvelles routes ont été ajoutés au réseau aéroport international d’Athènes, avec une augmentation importante (+ 29%) des destinations desservies par les compagnies low cost, et une augmentation de 19% des fréquences hebdomadaires.

En outre, en 2015, une augmentation significative (+ 38%) du trafic a été enregistrée pour les passagers en transit, ce qui démontre l’amélioration significative de la connectivité d’Athènes, annonce l’aéroport dans un communiqué.

Rappelons d’ailleurs que 2016 s’annonce sous de bons auspices avec de nombreuses nouvelles lignes par Aegean Airlines (et Olympic Air) notamment, mais aussi Ryanair qui a annoncé 5 nouvelles lignes en 2016 (Bucarest, Bologne, Corfou, Mykonos et Malte), la Roumaine Blue Air (Constanța  et Turin), la Grecque Ellinair, LOT Polish Airlines ou encore United à partir du 26 mai 2016 depuis Newark.

http://www.air-journal.fr/2016-01-09-laeroport-dathenes-reprend-de-la-hauteur-en-2015-5156307.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 9 janvier 2016

    Dommage que les efforts des Athéniens ne suivent pas le dynamisme de l’aéroport.

    Que les fonctionnaires grecs aux entrées des musées publics ne parlent pas un mot de langue étrangère (pas même l’anglais) pour renseigner les touristes, est pour le moins anachronique au XXIème siècle !

    • si si ils parlent anglais mais vu le niveau des questions il vaut mieux se taire,l anachronisme du 21 e siècle est plutôt le manque d intelligence ,mais ça va avec le tourisme de masse

      • Vincent

        Il est vraisemblable que vous ne connaissez pas la Grèce.

        Ce magnifique pays au potentiel touristique incroyable est gangrené par le clientélisme et la fonction publique.

        Trouver des ignares à des postes clefs est monnaie courante. Dès lors, pensez donc, recruter dans le tourisme du personnel possédant au moins un mot d’anglais devient surhumain.

        Quant au tourisme de masse, qu’il vous plaise et qu’il me plaise ou non, il permet de faire vivre de nombreux pays promis sans cela à une extrême pauvreté.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter