Aéroport de Marseille : +1% en 2015, +12,1% pour les low cost

air-journal_aeroport-marseille-2.jpg

L’aéroport de Marseille-Provence a accueilli l’année dernière 8,26 millions de passagers, retrouvant le chemin de la croissance principalement grâce à l’international. Les compagnies aérienne low cost installées au terminal mp2 ont de leur côté progressé de +12,1%.

A l’occasion de sa conférence de presse annuelle le 12 janvier 2016, l’aéroport marseillais a fait état d’un retour à la croissance l’année dernière, même si elle reste limitée à +1%. Cette hausse est principalement portée par le trafic international (+2,3%) et celui de l’aérogare mp2 dédié aux compagnies low-cost, qui enregistre cette année encore un nouveau record avec 2,2 millions de passagers (+12,1%). AMP explique dans un communiqué que ces hausses pallient la baisse de l’activité du groupe Air France et la chute du trafic vers Paris suite aux attentats de novembre. En 2015, les destinations les plus plébiscitées par les voyageurs provençaux ont été Londres (515 300 passagers), Alger et Amsterdam.

Avec l’année 2016 s’ouvrent « de belles opportunités de voyages pour les provençaux » avec 13 nouvelles lignes pour la saison été : par Volotea avec Rennes (2 vols hebdomadaires à partir du 25 mars), Prague (2 vols à partir du 25 mars), Naples (jusqu’à 2 vols au 1er avril), Dubrovnik (jusqu’à 2 à partir du 2 avril) et Faro (1 vol à partir du 3 avril) ; par easyJet avec Bordeaux (6 vols à partir du 28 mars), Amsterdam (3 vols à partir du 10 mai), Glasgow (2 vols à partir du 29 juin) ; par ASL Airlines France avec Hambourg (2 vols à partir du 2 mai) ; par Vueling avec Malaga (1 vol à partir du 2 avril), et enfin par Aegean Airlines avec Rhodes (1 vol à partir du 12 avril). L’aéroport rappelle aussi les vols charter d’Aeroviaggi vers Olbia et d’Héliades vers Santorin.

Autre « signe positif de l’attractivité et du dynamisme de notre territoire » selon l’aéroport Marseille-Provence, les compagnies Air France, British Airways et Brussels Airlines renforcent leur offre en sièges vers leur hub respectif :

  • Amsterdam – 3 vols quotidiens – +18% de sièges offerts [Air France]
  • Bruxelles – jusqu’à 3 vols quotidiens – +38% de sièges offerts [Brussels Airlines]
  • Londres Heathrow – 3 vols quotidiens – +24% de sièges offerts [British Airways]
  • Paris – jusqu’à 7 vols quotidiens – +14% de sièges offerts [Air France]

Au global, ce sont ainsi presque 400 sièges additionnels par jour qui seront proposés à partir de cet été vers les grands hubs européens. Les lignes régulières long-courrier telles que Montréal, Punta Cana, Dakar, Tananarive et St Denis de la Réunion « raviront, cet été, les voyageurs à la recherche d’un plus grand dépaysement ».

Autre source de fierté pour la région, l’Aéroport Marseille Provence confirme sa position de 1ère plate-forme régionale française et de 1er aéroport de la Méditerranée occidentale sur le fret express avec 46 600 tonnes traitées, devant Rome (35 000 tonnes) et Barcelone (30 000 tonnes). L’année 2016 promet une forte croissance (de l’ordre de 7%) suite aux investissements réalisés par ses partenaires Chronopost et DHL.

L’année 2015 aura été marquée par le premier exercice complet de l’Aéroport Marseille-Provence en tant que Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance. Celui-ci a entériné le plan stratégique de l’aéroport « CAP 2025 » qui détaille le grand programme de développement et de modernisation de l’aéroport visant à offrir au territoire une infrastructure performante, à la hauteur de ses ambitions internationales. Dans le cadre de ce plan, l’aéroport a lancé en juin 2015 les travaux de reconfiguration de sa voirie. Ce chantier de 14,5M€, qui sera livré au printemps 2017, offrira aux voyageurs un parvis plus spacieux et paysagé ainsi que des accès plus fluides aux différents parkings. Ce chantier sera suivi de la création d’un cœur d’aérogare entre les halls 1 et 3-4 et par la construction d’une nouvelle jetée d’embarquement internationale permettant d’accueillir des avions long-courriers gros porteurs. L’aérogare dédiée aux compagnies bas-tarifs, mp2, ne sera pas en reste avec l’extension de sa capacité avec 2 postes avion et 2 salles d’embarquement supplémentaires afin de répondre à la fréquentation croissante de ce terminal.

En parallèle de ces chantiers structurants, l’AMP lancera une grande consultation auprès des Provençaux au printemps afin d’imaginer ensemble l’aéroport de demain et sa nouvelle identité visuelle. Pendant toute la durée des travaux, l’aéroport renforcera également ses actions pour améliorer la satisfaction de ses clients. Les axes privilégiés seront la propreté des installations, les délais de livraison des bagages ; la qualité des services (commerces et points de restauration).

http://www.air-journal.fr/2016-01-13-aeroport-de-marseille-1-en-2015-121-pour-les-low-cost-5156466.html

Commentaire(s)

  1. Et une liaison efficace vers le centre-ville de Marseille, assez éloigné, quelqu’un y pense ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter