Plus de 7 millions de passagers en 2015 pour Bâle-Mulhouse

©Fanny-Schertzer

©Fanny-Schertzer

L’EuroAirport (Bâle-Mulhouse) a enregistré 7,1 millions de passagers en 2015, soit une progression de 8 % par rapport à l’année précédente (6,5 millions).

Ce nouveau résultat record (le 5ème consécutif) en termes de trafic passagers est notamment dû à l’augmentation des fréquences sur certaines destinations, à la progression du nombre de passagers transportés par mouvement aérien et à l’utilisation accrue d’avions de plus grande capacité, relève l’aéroport trinational. Il faut noter que cette hausse est nettement supérieure au 3 % visés en début d’année 2015 par l’aéroport de Bâle-Mulhouse et est aussi nettement supérieure à la moyenne européenne (5 % selon ACI Europe).

Les perspectives 2016 s’annoncent avec une croissance similaire, avec au moins trois nouvelles destinations qui viendront compléter l’offre existante : easyJet lancera Pise, SkyWork Airlines desservira Heringsdorf (île de Usedom) et Cologne, affirme l’aéroport dans son communiqué. L’offre sera également renforcée sur les destinations clés et des avions de plus grande capacité seront mis à disposition des passagers.

Au courant de l’année 2016, l’EuroAirport va continuer à investir dans l’amélioration de la qualité de service et faire avancer des projets importants, notamment, l’extension de l’installation existante de tri-bagage afin de doubler les capacitésla construction du parking à cinq étages, la mise en place d’un nouveau système de gestion du stationnement avec possibilité de réservation des places (investissement de 2,6 millions d’euros) et deux nouvelles installations « Park&Ride » (investissement de 4,8 millions d’euros)

Concernant le projet de raccordement ferroviaire, les études d’avant-projet seront lancées dans le but de définir les conditions économiques, techniques, juridiques et politiques propres à assurer le succès de la mise en œuvre du projet. La totalité des constats des études ainsi que les résultats de la deuxième phase de concertation serviront de support au montage du dossier d’enquête publique en prélude à la déclaration d’utilité publique. L’enquête publique est prévue pour début 2018.

L’EuroAirport dessert plus de 100 destinations par des vols réguliers ou des vols charters directs et accueille 27 compagnies aériennes régulières. Grâce à la forte présence de compagnies aériennes membres de Star Alliance, oneworld ou SkyTeam, l’EuroAirport propose plusieurs liaisons intercontinentales par jour par le biais des principaux hubs européens: Amsterdam, Barcelone, Bruxelles, Francfort, Istanbul, Londres, Munich, Paris et Vienne.

http://www.air-journal.fr/2016-01-17-plus-de-7-millions-de-passagers-en-2015-pour-bale-mulhouse-5156652.html

Commentaire(s)

  1. Si ils continuent sur cette lancé, ils vont devancer l’aéroport de Toulouse

  2. des machines plus grosses ? ah bon .je vois pas trop mais bon..

  3. Vivement des lignes long-courrier depuis cet aéroport (en dehors des charters saisonniers d’Air Transat)

  4. Cet aéroport ne devrait pas être « intégré » dans la liste des aéroports français ! Les taxes ne sont pas les mêmes, bien moindres que les autres aéroports français. Ce n’est pas possible de le comparer aux autres. Il est plus Suisse que Français ! Une aire urbaine de 235k habitants (Mulhouse) ne peut justifier à elle seule un aéroport comme celui-ci, merci donc aux Suisses et aux Allemands. Est ce que les Suisses le compte également dans leurs statistiques ?

    • les repartitions par pays sont les suivantes
      2,6 millions de pax proviennent de suisse
      2,2 millions d’allemagne
      2,1 millions de France.

      et oui il est le troisieme aeroprt de Suisse..

    • Max69

      @Clem,ce que vous dites est tout-à-fait logique : cet aéroport n’a rien à faire dans les statistiques purement « françaises » : ou alors, comme le mentionne @Nicolas, ces statistiques ne devraient comptabiliser que les passagers « origine France » ; bien sûr, cela rassurerait Toulouse (et peut-être un jour, Lyon ou Marseille ?) mais surtout, elles seraient logiques, et équitables, par rapport à la comptabilisation effectuée sur les autres aéroports de métropole… Mulhouse-Bâle ne se bat pas à armes égales avec Lyon, Marseille, Nice, Toulouse…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum