British Airways fête le Concorde (photos, vidéos)

air-journal_British Airways Concorde Chatham livery

Ce jeudi marque le 40e anniversaire du premier vol commercial du Concorde par la compagnie aérienne British Airways, qui lui rend hommage.

Le Concorde de la compagnie nationale britannique avait décollé le 21 janvier 1976 de l’aéroport de Londres-Heathrow pour son premier vol commercial à destination du Bahreïn, avec Norman Todd aux commandes ; le même jour, Air France déployait son Concorde entre Paris et Rio de Janeiro via Dakar. British Airways a rendu hommage au bel oiseau, qui a effectué pour elle près de 55.000 vol et transporté 2,5 millions de passagers à des vitesses supersoniques, et ramené le temps de vol entre Londres et New York de huit à moins de trois heures. Son Concorde, aménagé avec 40 sièges à l’avant et 60 à l’arrière, avait également effectué le tour du monde en novembre 1986, parcourant en 29 heures et 59 minutes quelques 23.828 miles (45.440 kilomètres), et dix ans plus tard il battait le record de vitesse d’un vol civil transatlantique, mettant 2 heures, 52 minutes et 50 secondes pour relier New York à Londres ; cet axe a d’ailleurs accueilli son dernier vol commercial le 24 octobre 2003, avec le Concorde immatriculé G-BOAG. Les sept supersoniques possédés par British Airways sont aujourd’hui éparpillés dans le monde, à Heathrow (AB), Filton (AF), Manchester (AC), Edimbourg (AA), New York (AD), Seattle (AG) et la Barbade (AE) qui fut l’une de ses destinations. Le huitième Concorde (DG) ne fut jamais mis en service par British Airways ; ayant servi aux essais, il est aujourd’hui entreposé au Brooklands Museum de Weybridge.

La compagnie rappelle que le menu du vol inaugural incluait Champagne Dom Perignon 1969, canapés de caviar et homard, filet de bœuf, salade de cœur de palmier sauce Roquefort et fraises fraîches à la crème. Mais l’appareil a aussi servi à transporter des organes humains pour transplantation, des diamants et des billets de banque…

Rappelons que quatorze Concorde ont été mis en service, sept chez la compagnie de l’alliance Oneworld et sept chez Air France, alors qu’une centaine de ventes étaient espérées. La faute aux Etats-Unis qui ont tout fait pour en retarder son arrivée sur leur territoire, à une consommation hallucinante et intenable quand les prix du pétrole se sont envolés – et un peu au drame de Gonesse quand le Concorde d’Air France s’est écrasé peu après son décollage, le dernier vol commercial a eu lieu trois ans plus tard.

air-journal_British Airways Concorde vol inaugural air-journal_Concorde six air-journal_British Airways Concorde cockpit air-journal_British Airways Concorde décollage air-journal_British Airways Concorde formation air-journal_British Airways Concorde Mike Bannister

 

http://www.air-journal.fr/2016-01-21-british-airways-fete-le-concorde-photos-videos-5156863.html

Commentaire(s)

  1. C’est une belle initiative également mais ça me semble un peu « pompé » sur Air France avec la célébration de la fin du 747 dans sa flotte.
    Pour une fois, AF s’est distingué d’une jolie manière et inspire la concurrence. Encore Bravo pour le fait de l’avoir fait avec même un certain panache..

  2. Que bel oiseau bien regretté aujourd’hui. Bravo a BA pour cette excellente initiative. J’ai eu l’occasion de faire deux vols dans ce magnifique appareil avec AF, inoubliable, absolument inoubliable. 3 heures de vol depuis JFK, c’était réellement formidable

  3. allons

    Magnifique oiseau en avance sur son temps. Projet tué injustement par les Etats Unis dans le seul but de protéger son industrie aéronautique incapable de produire à cette époque ce niveau de technologie.

  4. Les ricains soit disant adepte de la « libre concurrence » ont tout fait pour tuer le concorde et on réussi en bloquant les accès aux USA ce qui a tuer le projet des le début. Etant incapable d’aligner un avion concurrent, ils ont fait ce qu’ils ont toujours fait: tout faire pour éliminer le concorde qui surpassait les concurrents américains sur toute la ligne…. ceci c’est qu’un exemple parmi d’autres comme le fameux contrat d’avions ravitailleurs gagnes par Airbus et ensuite annule grâce au lobbying intense de Boeing. Pays de la libre concurrence ou les plus gros tricheurs de l’histoire??????

    • Gros tricheurs… la « libre concurrence » aux Etats-Unis n’est qu’à sens unique… bref, quand c’est en leur faveur…
      Il n’y a que l’Europe, assez naive, pour ne pas l’avoir encore compris. L’objectif des Etats-Unis est et sera encore d’affaiblir l’Europe par tous les moyens. La presse américaine se réjouit d’ailleurs de cet afflux de migrants en Europe, en nous « pressant » d’en accueillir plus… Bizarre, leurs frontières restent fermées… Eux ne sont pas totalement fous…

      Dommage qu’AF n’ait pas non plus célébré les 40 ans du Concorde… Ce n’est pas parce qu’ils ont fait 2 voyages exceptionnels pour enterrer le 747, qu’AF n’aurait pas pu également faire quelque chose pour célébrer l’évènement….

      • Concorde pour AF

        porte certes l’image d’un avion hors du commun sur tous les plans,littéralement  » extraordinaire », mais encore à ce jour est encore aussi hélas une blessure ouverte trop récente et porteuse de sentiments douloureux difficiles à évacuer….

  5. Alain45

    Un avion aux courbures aux lignes superbes, sans doute le plus bel avion civil jamais réalisé, donne envie de voler et fait rêver. Bien plus qu’un B747, 1er avion surtout destiné au transport de masse (comme dirait certains, expression que je n’aime pas trop : 1ère bétaillère volante).
    Un des derniers avions conçus sur la planche à dessin !
    Sous l’effet de la chaleur intense liée à la vitesse, le Concorde s’allongeait de 15 à 25 centimètres durant le vol. Chaque élément devenait brûlant, y compris les hublots.
    Le Concorde a permis à l’aéronautique de réaliser des avancées que l’on retrouve aujourd’hui : les matériaux composites semblables à ceux qui ont servi à la fabrication de l’avion supersonique sont utilisés sur le Boeing 787 Dreamliner et les systèmes hydrauliques à haute pression conçus pour le Concorde ont été adaptés pour l’Airbus A380.
    Source :
    http://airinfo.org/2016/01/20/british-airways-celebre-les-40-ans-du-concorde/

    • Merci Alain pour cette source.

      Il y a cependant plusieurs points importants que l’article a oublié, dont un, les commandes de vols électriques.
      C’est justement à cause de cette allongement que les ingénieurs ont du utiliser cette technique, reprise pour tous les Airbus.

      Faire la liste de tout ce que concorde a apporté à l’industrie serait longue et fait qu’encore à ce jour, il restera inégalé pour longtemps.

  6. Les équipages disaient que chaque vol était un vol de « maintien des compétences », c’est à dire comme les vols faits lors des entraînements périodiques… »pas de tout repos »!

  7. allons

    Et si…. Peut être qu’ il serait possible aujourd’hui pour tout à chacun de rallier NYC en 3h30, l’Australie nous paraitrait peut être moins lointaine, etc …

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum