Transavia reliera Paris à Corfou, Lyon à Agadir

air-journal_Transavia 737-800 livraison

La compagnie aérienne low cost Transavia lancera cet été deux nouvelles liaisons supplémentaires, une reliant Paris à Corfou en Grèce et l’autre entre Lyon et Agadir au Maroc.

Après avoir annoncé le mois dernier dix nouvelles routes européennes, la filiale spécialisée dans le vol pas cher d’Air France continue à renforcer son programme estival. Du 24 avril au 9 octobre 2016, elle proposera deux vols par semaine entre sa base de Paris-Orly et l’aéroport de Corfou, opérés à bord des habituels Boeing 737-800 de 189 places. Les départs sont programmés jeudi à 14h55 (arrivée 18h40) et dimanche à 7h10 (arrivée 10h55), les vols retour quittant l’île grecque respectivement à 19h20 (arrivée 21h15) et à 11h35 (arrivée à 13h30). Transavia sera en concurrence sur cette route avec easyJet, qui décolle de CDG ; il s’agit de la septième nouveauté annoncée à Orly par Transavia, après Dubrovnik, Edimbourg, Londres-Luton, Split, Vérone et Vienne

Depuis Lyon-Saint Exupéry, la low cost proposera du 14 mai au 29 octobre jusqu’à deux rotations hebdomadaires vers Agadir-Al Massira : les départs sont programmés mardi à 6h00 (arrivée à 8h25) et samedi à 6h30 (arrivée à 8h55), les vols retour quittant le Maroc respectivement à 9h10 (arrivée à 13h35) et 9h40 (arrivée à 14h05) ; seul le vol du samedi est opéré en juin. Transavia fera face cette fois à easyJet et Jetairfly. Lyon gagne donc en 2016 quatre nouvelles routes de Transavia, en plus de Faro, Lisbonne et Valence.

Outre le renforcement de son réseau dans les bases parisienne et lyonnaise, qui gagneront respectivement quatre et un 737-800 supplémentaires (26 avions au total cet été), rappelons que Transavia ouvrira d’avril à octobre un Nantes – Faro opéré deux fois par semaine. « Le lancement de ces nouvelles liaisons montre la croissance de Transavia qui tient à satisfaire pleinement ses clients à Paris mais aussi en région », déclare la compagnie dans un communiqué.

http://www.air-journal.fr/2016-01-25-transavia-reliera-paris-a-corfou-lyon-a-agadir-5157054.html

Commentaire(s)

  1. Pas Transavia…. Nordavia. Pour MRS, TLS, BDX, NICE, Montpellier etc, merci Easyjet.

  2. Est-ce une impression ou le réseau de Transavia me paraît très décousu, sans vraie cohérence ou volonté de se construire une forteresse dans un aéroport en particulier? N’est-ce pas alors source de surcoûts inutiles?

  3. Fabien85

    Tout cela pour plus de pertes…
    C’est à n’y rien comprendre !

  4. Si eventuellement - 25 janvier 2016 à 9 h 04 min
    Si eventuellement

    Transavia pouvait penser à gagner des sous….

  5. BEN

    Entre @BELAVION qui trouve que Transavia ne s’implante pas sur assez d’aéroports, et @INUKSHUK qui estime que Transavia se disperse trop entre Orly, Lyon et Nantes, heureusement que les dirigeants de cette compagnie (comme ceux des autres) ne se basent pas sur les commentaires postés sur AJ pour définir leur stratégie !! 😊

    • Aéroclub

      Je me demande si on a des dirigeants ou pro du transport aérien sont parmi nous?
      Des fois je me dis waw les stratèges, dommage qu’ils perdent leur temps ici.

  6. fred06

    Transavia France n’a été crée que pour occuper les slots à Orly et éviter de les rendre à la concurrence. Ce sera la huitième année de pertes continues…..
    Au dernier trimestre environ 40 millions de perte pour 140 millions de chiffre d’affaire!
    Aucun business ne pourrait résister dans ces conditions!

    • Heuuuuu donc son implantation à NTE et LYS est là pour sauver les slots d’Orly ?? Bien sûr que le fait qu’elle soit basée à ORY ait pour but de garder les slots mais elle a été créée surtout pour concurrencer EZY and co…. Vous croyez vraiment qu’on crée une compagnie ce qui coute plusieurs milliards pour sauver quelques millions ????

      • Max69

        Le réseau de Transavia n’a rien à voir avec celui d’Easyjet, qui se développe à nouveau depuis quelques mois . Les doublons sont peu nombreux : Agadir, Marrakech, Porto, et les fréquences n’ont rien à voir avec celles d’Easyjet.
        Transavia, malgré ses affirmations répétées de vouloir créer des lignes à l’année, a du mal à sortir d’un cadre très saisonnier ; il y a deux ou trois lignes seulement qui fonctionnent l’hiver…
        Easyjet n’a donc, pour le moment, rien à craindre de Transavia.
        Faut-il le regretter ?

  7. « Aucun business ne pourrait résister dans ces conditions! »
    Si, un business subventionné..

  8. Si tous les vols Transavia se passent comme celui que j’ai fait entre Orly et Luxor , je ne m’étonne pas que La compagnie soit déficitaire, car on n’a pas envie d’y revenir.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum