Alitalia part à Thessalonique, renforce Téhéran

air-journal_Alitalia-E175

La compagnie aérienne Alitalia lancera cet été une nouvelle liaison saisonnière entre Rome et Thessalonique, une de ses sept destinations en Grèce. Elle passera d’autre part à un vol quotidien vers Téhéran dès la fin mars.

Du 5 au 27 aout 2016, la compagnie nationale italienne proposera deux vols par semaine entre sa base à Rome-Fiumicino et l’aéroport de Thessalonique-Makedonia, opérés par sa filiale Cityliner en Embraer 175 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 74 en Economie. Les départs sont programmés vendredi à 13h40 (arrivée 16h25) et samedi à 11h55 (arrivée 14h40), les vols retour quittant la Grèce vendredi à 17h10 (arrivée 18h00) et samedi à 15h20 (arrivée 16h10). Alitalia sera en concurrence sur cet axe avec la low cost Ryanair (depuis Ciampino).

La compagnie de l’alliance SkyTeam dessert également en Grèce les aéroports d’Athènes, Corfou, Héraklion, Mykonos, Rhodes et Santorin, en plus de sa route entre Milan-Linate et Thessalonique (qui ne sera opérée elle aussi qu’au mois d’aout).

Alitalia a d’autre part annoncé le passage de quatre à sept rotations hebdomadaires entre Fiumicino et l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeini, à bord d’Airbus A320 pouvant accueillir 34 passagers en classe Affaires et 114 en Economie. Pas de changement dans les horaires, avec départs d’Italie tous les jours à 17h30 (arrivée le lendemain à 0h50) et retour d’Iran à 3h45 (arrivée 6h30). Alitalia est en concurrence avec Iran Air entre les deux capitales. Ce « nouvel arrangement » a été pris pour faciliter la reprise des relations économiques entre les deux pays et pour « mieux servir les entrepreneurs, hommes d’affaires et touristes italiens », explique Alitalia dans son communiqué. Elle ajoute que l’Italie est un partenaire économique majeur de l’Iran, le deuxième en Europe avec des échanges évalués à 1,4 milliards d’euros en 2014. Et elle souligne que les horaires permettent à Rome « des correspondances faciles depuis 26 aéroports italiens », ainsi que des connexions vers « des destinations partout en Europe et en Amérique du nord ou du sud ».

Rappelons que la levée des sanctions contre l’Iran a poussé British Airways a envisager un retour à Téhéran, alors qu’elle est la dernière des grandes compagnies européennes à ne pas l’avoir fait : celui d’Air France est prévu pour le 18 avril depuis Paris-CDG, et celui de Lufthansa deux jours plus tôt en provenance de Francfort (quelques jours après sa filiale low cost Eurowings). Turkish Airlines, Aeroflot, Austrian Airlines et Aegean Airlines sont déjà présentes dans la capitale iranienne, tout comme Emirates Airlines, Etihad Airways, Qatar Airways ou China Southern Airlines entre autres.

http://www.air-journal.fr/2016-01-26-alitalia-part-a-thessalonique-renforce-teheran-5157130.html

Commentaire(s)

  1. Alain45

    il va y en avoir du monde à Téhéran ! ! !

  2. C’est le nouvel Eldorado pour nombre d’entreprises européennes et françaises et les rotations seront vite assurées par d’autres modèles que des 320’s.
    Les 330’s les remplaceront rapidement..

  3. Troncoit

    Alitalia partait déjà à SKG (Thessalonique) dans le passé…. en vol quotidien au départ de FCO ! En 2007 j’ai fais BCN/SKG via FCO toutes les semaines….

  4. Pas d’infos sur l’arrivée d’Alitalia à Madagascar ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter