L’Airbus A350-1000 en assemblage final (photos)

air-journal_Airbus A350-1000 FAL1

Airbus a annoncé hier l’entrée en assemblage final du premier A350-1000, deuxième modèle de la famille A350XWB dont l’entrée en service est prévue vers le milieu de l’année prochaine.

Les photos diffusée le 10 février 2016 par l’avionneur européen montrent les différentes parties du fuselage de l’A350-1000 arriver « selon le calendrier prévu » dans la FAL de Toulouse. Airbus précise que cet appareil, l’un des trois devant être utilisés pour les essais en vol, devrait effectuer son vol inaugural avant la fin de l’année. Afin d’assurer « une intégration fluide de l’A350-1000 » dans les chaines d’assemblages alors que la production de l’A350-900 est accélérée (Airbus vise 50 livraisons en 2016), trois stations supplémentaires ont été installées ; toutes peuvent être utilisées pour les deux modèles, assurant ainsi une « flexibilité maximale » à la production.

Le premier A350-1000 est actuellement à la Station 50, précise encore Airbus, où s’effectuent la jointure des différents éléments du fuselage et l’installation du train d’atterrissage avant. L’avion sera ensuite déplacé vers la Station 40 pour l’installation des ailes, du train d’atterrissage principal, des pylônes et de l’empennage arrière. Pour « gagner du temps et optimiser le processus d’assemblage » des A350, Airbus commence à installer la cabine et procède à la première mise sous tension parallèlement aux travaux d’assemblage. Une fois ces étapes terminées, l’appareil poursuit sa progression sur la FAL pour terminer la structure, effectuer des essais au sol, recevoir sa livrée, équiper la cabine et le cockpit ainsi qu’installer les moteurs ; il est ensuite transféré au centre d’essais en vol.

Rappelons que l’Airbus A350-1000, s’il dispose d’un « très haut degré de commonalité » avec l’A350-900, mesure quasiment 74 mètres de long ; ses Rolls Royce Trent XWB-97 sont également plus puissants avec 97.000 livres de poussée (les réacteurs les plus puissants jamais développés pour un Airbus). En configuration standard tri-classe, il peut emporter 366 passagers sur 7.900 miles nautiques, « un avantage significatif en termes de revenus pour les opérateurs ». Airbus a enregistré 181 commandes fermes pour l’A350-1000 de la part de dix clients : Qatar Airways, a priori compagnie de lancement (37), United Airlines (35), Cathay Pacific (26), Etihad Airways (22), British Airways (18), Japan Airlines (13), TAM Airlines (12), Asiana Airlines (10), Air Lease Corp. (5) et Air Caraïbes (3).

air-journal_Airbus A350-1000 FAL5 air-journal_Airbus A350-1000 FAL4 air-journal_Airbus A350-1000 FAL2

air-journal_Airbus-A350-1000-RR

http://www.air-journal.fr/2016-02-11-lairbus-a350-1000-en-assemblage-final-photos-5157876.html

Commentaire(s)

  1. Cette avion est vraiment superbe en plus d’être une réussite technologique et un succès commercial. Une vrai bête de course !!!!

  2. trop beau je lui souhaite beaucoup de succès

  3. Bravo Airbus , une magnifique machine !!

  4. Y a-t-il dejà des opérateurs qui ont dit sur quelles routes ils comptaient l’utiliser (Europe-Océanie notamment) ?

  5. lechavenois

    Quid de a350-800 et a350-1100 ?

  6. TIM

    L’an dernier nous n’avons pas eu grand chose en matière de vol inaugural, mais cette année on est servi avec le 737 max, l’a321 neo et bientôt l’a350-1000.

  7. MDR, c’est juste un A340 500 sans ses deux moteurs, aucune innovation contrairement au 787 made in USA!!

    • Alain45

      Vous n’y êtes pas du tout, l’A340 est un avion du siècle dernier !
      L’ A350 contient bien plus de matériaux composites, (un peu plus qu’un 787 d’ailleurs !) des nouveaux moteurs, et bien d’autres innovations !

  8. Rien ne veau un bon 777-300ER!et bientôt 777-9

    • LSO

      en version COI oui c’est un veau…
      le 777-9 sera seul sur son segment et heureusement pour Boeing….cette boîte doit prospérer !

    • ben76500

      le 777-9 il est trop grand (au point de mettre un systeme de relevage pour les bouts d’aile signé liebherr) et pas encore en vol et pis quand je vois le carnet de commande du 777X je me marre. le 300er c’est bien mais c’est le siècle dernier quoi, bien qu’il ait encore quelques années devant lui mais plus beaucoup faut pas rêver, en plus qu’est-ce qu’il est bruyant et pour le rentabiliser malheureusement pour le rentabiliser faut le densifier pour pas dire en faire une bétaillère (air france, qatar et j’en passe) malheureusement on a pas tous la chance de vivre via les avantages de papa…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum