Air Serbia part à New York

air-journal_Air Serbia A319

La compagnie aérienne Air Serbia lancera en juin une nouvelle liaison entre Belgrade et New York, un axe abandonné par la défunte JAT Airways en 1996.

Pas de date exacte de lancement pour cette nouvelle liaison de la compagnie nationale serbe, mais le Premier ministre Alexander Vucic a promis la semaine dernière que tous les détails seront révélés lors du Salon du tourisme se déroulant dans la capitale à partir de jeudi. Le vol quotidien entre la base d’Air Serbia à Belgrade-Nikola Tesla et l’aéroport de New York-JFK sera opéré en Airbus A330-200, pris en leasing chez Jet Airways et pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires et 238 en Economie (les deux compagnies ont un actionnaire commun, Etihad Airways). Selon AirlineRoute, les départs seront programmés à 7h30 (arrivée 12h00) avec retour des Etats-Unis à 14h40 (arrivée le lendemain à 5h30). Cette route sans concurrence est proposée par Air Serbia depuis la mi-janvier via l’Allemagne, en partage de codes avec Air Berlin.

Cette route « est une question de prestige » a souligné le Premier ministre cité par EX-YU Aviation News, selon qui il avait déjà assuré fin 2015 qu’Air Serbia devrait disposer de deux appareils long-courrier d’ici la fin de l’année. Les tarifs seront « abordables et compétitifs », soulignait alors le président du conseil de surveillance de la compagnie Sinisa Mali, même si Air Serbia n’a « pas pour but d’être la compagnie la moins chère de la région, un titre qu’elle laisse aux low cost telles que Wizz Air ».

Air Serbia dispose aujourd’hui d’une flotte de huit A319, deux A320 et six ATR 72 (plus quatre Boeing 737-300 pour le charter) lui permettant de desservir 38 destinations en Europe et au Proche-Orient, parmi lesquelles Paris-CDG, Bruxelles ou Zurich. Son carnet de commandes comprend dix A320neo, devant être livrés à partir de 2018.

http://www.air-journal.fr/2016-02-15-air-serbia-part-a-new-york-5158075.html

Commentaire(s)

  1. Alain

    La stratégie d’Air Serbia me surprend. Lancer une ligne avec un seul appareil. Qu’advient-il en cas de technique ou de C ou D Check? Pourquoi ne pas consolider le réseau européen et se concentrer sur le remplissage des avions avant de lancer du long courrier? Enfin, avec toute la population d’ex Yougoslavie en Australie, ses chances de revoir l’ex JAT down under?

  2. Ils ont deux A330-200, donc pas de souci

  3. « Cette route est une question de prestige », dit-il. Quid de la viabilité financière!

  4. Alain45

    Avec le réseau Etihad, pas de mal à trouver des avions.
    (Etihad a met déjà des avions Jet Airways sur CDG ou même a déjà mis un A340 d’Air France pendant environ 6 mois).
    Sinon il est facile d’en trouver chez les entreprises de leasing.

  5. Il y aura toujours des machines disponibles si besoin. On tente d’éviter mais on a comme plan de secours la possibilité de mettre à disposition sous 24h un appareil au couleur EY, HM ou 9W.
    Cette ligne à toute la confiance du groupe, cela va créer un mini-hub pour feeder les vols LC de Belgrade. Toutes les balkans ( Dubrovnik, Zagreb, Macedoine, Bulgarie, etc.)pourront profiter de cette ligne et des futures.

  6. CALIFORNIA974

    Vivement qu’ils ouvrent Papeete !!! ah ah

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter