Fastjet annule son Kilimandjaro – Nairobi après un mois

air-journal_FastJet A319 tarmac

La compagnie aérienne low cost Fastjet rend les armes : un mois après avoir inauguré sa liaison entre Kilimandjaro et Nairobi, elle a décidé de la suspendre apparemment faute de passagers. Elle a d’autre part pris possession de son cinquième Airbus A319, et lancé une nouvelle liaison entre Harare et Johannesburg.

Lancée le 11 janvier 2016 en même temps que celle reliant sa base de Dar es Salaam à l’aéroport de Nairobi-Jomo Kenyatta, la route de la spécialiste tanzanienne du vol pas cher n’a pas tenu des promesses. Fastjet a effectué sa dernière rotation quotidienne entre Kilimandjaro et la capitale du Kenya le 14 février 2016, face à la concurrence de Kenya Airways (en Embraer 190) et de Precision Air (en ATR). Pas d’explication officielle à cette suspension mais plusieurs médias rapportent des coefficients d’occupation insuffisants, probablement en raison de la taille trop importante de l’A319, configuré pour 156 passagers.

Le vol quotidien proposé par Fastjet entre sa base et Nairobi n’est lui pas remis en cause, l’appareil libéré pouvant peut-être servir à la mise ne place d’une deuxième rotation ; mais on attend toujours l’ouverture de réservations entre Zanzibar et la métropole kenyane. Rappelons que la low cost souhaite aussi relier Dar es Salaam à Mombasa, et attend toujours la licence d’opérateur (AOC) qui lui permettra de lancer une filiale au Kenya (et lancer des liaisons entre Nairobi et Entebbe, Kinshasa, Harare, Juba, Lilongwe, ou Lusaka).

Côté flotte, Fastjet a accueilli son cinquième A319, de quoi ajouter plus de 1000 sièges par jour à ses capacités en Tanzanie. Cet ajout « répond à notre stratégie de croissance et au besoin de rajouter des sièges autant sur les routes intérieures que sur les lignes internationales », explique le directeur général pour la Tanzanie John Corse. La compagnie a transporté plus de 1,8 millions de passagers depuis son lancement en novembre 2012, « dont plus d’un tiers prenaient l’avion pour la première fois ».

A noter enfin, sa filiale FastJet Zimbabwe a inauguré le 1er février une nouvelle liaison reliant Harare à Johannesburg-OR Tambo, avec cinq vols par semaine venant s’ajouter à ceux vers Victoria Falls lancés fin octobre. Rappelons que sa maison-mère se pose à Harare en provenance de sa base de Dar es Salaam. Une troisième filiale est par ailleurs en préparation à Lusaka en Zambie, qui disposera également de deux A319. Classée meilleure low cost africaine derrière Mango et Kulula en 2015 par Skytrax, la compagnie créée par le fondateur d’easyJet Sir Stelios Haji-Ioannou a pour objectif d’opérer d’ici 2018 une flotte de 34 avions sur un réseau de 40 destinations sur le continent africain.

http://www.air-journal.fr/2016-02-15-fastjet-annule-son-kilimandjaro-nairobi-apres-un-mois-5158096.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter