Les Emirats Arabes Unis veulent un Suisse – Mexico

aj_emirates a380 2

Les Emirats Arabes Unis ont demandé à la Suisse des droits de cinquième liberté pour lancer une route vers Mexico faisant escale en Suisse, avec possibilité d’embarquer ou débarquer des passagers. Une manœuvre déjà réussie par Emirates Airlines à Milan, où elle propose un vol vers New York.

Selon le quotidien Tages Anzeiger du 21 février 2016, les Emirats Arabes Unis a déposé auprès de l’Office fédéral de l’aviation civile une demande pour un vol quotidien vers la capitale du Mexique, passant par un aéroport suisse. Une demande a priori logique puisqu’aucune liaison aérienne n’existe entre les deux pays, et la réponse devrait être donnée dans les semaines qui viennent selon le quotidien. Mais comme tout ce qui touche aux compagnies du Golfe, il n’est pas sûr du tout que les autorités suisses donnent leur feu vert : les droits de trafic « sont accordés avec extrêmement de prudence aux états hors-UE pour des connexions en-dehors de l’Europe », explique le porte-parole de l’OFAC Urs Egger Holder.

Pas de précision dans le Tages Anzeiger sur l’aéroport suisse qui serait utilisé : Genève-Cointrin comme Zurich-Kloten sont desservies plusieurs fois par jour depuis les Emirats Arabes Unis par Emirates Airlines et la compagnie nationale Etihad Airways ; en revanche Swiss ne propose des vols intercontinentaux que depuis Zurich (à part un vol vers New York à Genève), et ne dessert Dubaï qu’une fois par jour. Il n’est pas non plus précisé si la demande de cinquième liberté concerne le prolongement vers Mexico d’une rotation existante, ou l’ajout d’une nouvelle fréquence. La porte-parole de Swiss Karin Müller appelle à « une approche restrictive de l’application des droits de cinquième liberté », la politique officielle de ciel ouvert étant accompagnée de restrictions « contre les abus de concurrence, en particulier le soutien des Etat » – accusation régulièrement portée contre les compagnies du Golfe.

L’altitude de l’aéroport de Mexico-Benito Juarez, à 2230 mètres, rend quasiment impossible l’opération de vols directs entre les EAU et le Mexique, surtout à pleine charge. Rappelons qu’outre les vols vers l’Europe d’Aeromexico, il est desservi entre autres par Air France (en Airbus A380), British Airways, Iberia, KLM et Lufthansa – maison-mère de Swiss et grande opposante à toute latitude donnée aux compagnies du Golfe.

Les droits de cinquième liberté sont déjà utilisés par Emirates Airlines par exemple entre Milan-Malpensa et New York-JFK, une route sur laquelle un A380 est déployé tous les jours.

 

http://www.air-journal.fr/2016-02-24-les-emirats-arabes-unis-veulent-un-suisse-mexico-5158498.html

Commentaire(s)

  1. Après Norwegian (low-cost long courrier), un autre danger pour AF, LH, KL, etc. Les PAX à ZRH n’auront plus besoin de transiter par une ville européenne pour aller à MEX (encore des passagers en moins pour les cies. européennes). Pendant que les équipages AF se dorent la pilule avec des rotations de SEPT jours à Cancun (oui, SEPT jours à se « reposer » en buvant des « shots » sur la plage…avec vidéos sur FB se vantant qu’ils adorent leur travail…), à la direction AF je m’inquiéterais de plus en plus (il y encore des dépenses à couper !)

  2. S’il s’agit d’un vol depuis GVA, en tant que Romand, je soutiens pleinement Emirates. Cet aéroport a été délaissé par Swiss(air). Puissent les compagnies du Golf restaurer quelques vols long courrier depuis Genève.

    • Alain

      L’abandon de Genève par Swissair c’était il y a exactement 20 ans! Les choses ont changés. On peux deja s’estimer heureux d’avoir autant de destinations proposées par Swiss (Europe et monde en codeshare) alors que Zurich n’est qu’à 35 minutes de vol.

      Le problème c’est qu’en soutenant pareilles compagnies aériennes on tue l’emploi en Suisse (ou autre). Et pour avoir travaillé dans un groupe dubaïote, ce n’est vraiment pas aussi rose que lorsque on est passager.

      Tout le monde est libre de ces choix. Mais personnellement, par chauvinisme assumé, c’est soit la croix blanche, soit l’edelweiss! 😉

  3. clama92

    Si la rotation dure 7 jours comme vous le dites, je ne pense pas que ce soit une volonté de l’entreprise que d’offrir du bon temps aux équipages. Ce temps est révolu. Vous avez loupé un épisode.

  4. Moi personnellement je trouve ça positif. Et c’est même logique. Fini les monopoles. En ce qui concerne les PN AF à CUN… ils ont raison ! Par contre, moi jamais je ne monterais dans un avion d’une compagnie d’un pays qui ne respecte pas les droits fondamentaux des personnes (humains) !

    • Dans ce cas la, vous vous devez d’eliminer quasiment 90% des compagnies aériennes mondiales … lol y compris les compagnies américaines car pour info, les USA ne reconnaissent pas la juridiction du TPI, pratiquent la torture et bafouent les droits fondamentaux (Guantanamo par exemple) !!!! Ca doit être être dur pour vous de voyager !!! 🙂

      • Et la france qui bafoue les droit de l’homme aussi

      • Vincent

        Vous connaissez beaucoup d’Américains réfugiés ? Moi, pas !

        Les compagnies du Golfe, compagnies publiques étatiques, appartiennent bel et bien à des régimes totalitaires, Qatar en tête. Les réfugiés syriens et irakiens, bien que partageant la même religion, ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : pas un seul à demander asile à ces régimes moyenâgeux !

        Si vous n’avez aucun état d’âme et vous asseyez sur les droits de l’homme les plus élémentaires, je suis heureux de constater que d’autres, tel TORMON, ne s’en accommodent pas.

  5. FRED LE CORSE

    7 jours à CUN…. encore un qui aurait mieux fait de rentrer dans sa coquille de bulot!!!!

  6. Le journal s appelle sûrement Tages Anzeiger !!!

  7. Non à ce projet, Emirates est subventionné par le fait que les droits des salariés sont très très loin de ce qui se passe en Europe de l’ouest donc en Suisse et de plus la fiscalité aux entreprises à Dubaï permet à Emirates de ne pas payer d’impôt sur ses bénéfices!!!
    Rappelons qu’Emirates comme les autres « golf sisters » ne vie que grâce aux passagers d’Europe, d’extréme orient et d’Amérique principalement d’où sa recherche de vols de cinquième liberté !!!

  8. Excellente initiative.
    Si Emirates veux lancer un Génêve-Tana, il n’y aura aucun problème -de notre côté- également

  9. Rm

    Quelqu un peut m expliquer pourquoi l altitude de l aéroport de Mexico rend « impossible  » les vols directs depuis les émirats. Merci

  10. S’ils le veulent eh bien ils l’auront. Le refus d’obtempérer pourrait rendre furieux les princes

  11. 7jours à Cancún ! N’importe quoi!

  12. Alain

    Cette accord n’est pas encore accepter. Le tribunal fédéral a déjà mis beaucoup de bâton dans les roues à Etihad Régional (ex Darwin Airlines) qui ne propose plus que quelques vols. La pression de Swiss était très forte. Je ne pense pas voir cette ligne se matérialiser de si tôt.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum