Air Inuit convertit le Bombardier Q300 pour le fret

air-journal_Air Inuit Q300 cargo

La compagnie aérienne Air Inuit sera cliente de lancement du Bombardier Q300 à grande porte de soute, une conversion de la version Combi avec passagers en avion cargo.

Dans son communiqué du 1er mars 2016, l’avionneur canadien annonce qu’il travaille avec la compagnie basée à l’aéroport de Kuujjuaq au Québec à la conversion d’un bi-turbopropulseur Q300 de transport de passagers en avion-cargo, qui sera doté d’une grande porte de soute. Exploitante de longue date des Q300Combi configurés pour 45 passagers, Air Inuit « s’est faite la championne de cette modification et sera la cliente de lancement de la conversion », précise Bombardier ; un nouveau certificat de type supplémentaire sera élaboré sous licence « par un tiers spécialisé ». L’avion Q300 converti devrait avoir une capacité fret de 12.500 lb (5,66 tonnes métriques), avec une porte de soute optimisée : il pourra ainsi accueillir des marchandises palettisées et à chargement libre. Air Inuit en convertirait trois.

« Avec ses excellentes performances au sol – notamment sur des pistes en gravier – l’avion Q300 est bien adapté aux opérations en région éloignée comme les activités des industries des ressources du Canada et des collectivités du Nord », a déclaré Christian Busch, vice-président des Opérations et chef de l’exploitation d’Air Inuit. « Le Q300 a bien servi nos activités de transport de passagers et de fret et nos vols charter au Nunavik et sur d’autres marchés depuis de nombreuses années, et nous sommes impatients d’améliorer nos services de fret aérien avec trois avions-cargos Q300 à grande porte de soute ». Pour Todd Young, vice-président et directeur général des Services à la clientèle de Bombardier Avions commerciaux, « la conversion d’avion passagers à avion-cargo offrira des possibilités exceptionnelles d’utilisation supplémentaire de la plate-forme robuste et fiable des avions Q300 ».

Air Inuit est un transporteur aérien régional canadien appartenant aux Inuits du Nunavik par l’intermédiaire de Makivik Corporation. Elle exploite actuellement une flotte de 25 avions adaptés au climat arctique, dont deux Q100Combi de 37 places, dix Q300 combi ou cargo, ainsi que deux Boeing 737-200Combi (112 sièges), deux DHC-6 Twin Otter (19 places), 3 Beechcraft King Air (9 sièges) et quatre Hawker Siddeley 748 pour le fret. Elle dessert 24 aéroports dont Montréal.

Rappelons que l’explosion attendue du trafic de fret express a conduit Boeing à lancer des programmes de conversion des 737-700 et 737-800 ; Airbus va en faire de même pour ses monocouloirs A320, et ATR a fait certifier l’année dernière une version Combi du 72-600.

http://www.air-journal.fr/2016-03-02-air-inuit-convertit-le-bombardier-q300-pour-le-fret-5158871.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter