Air India prend des A320neo, quitterait Abou Dhabi

©Steven-Byles

©Steven-Byles

La compagnie aérienne Air India va prendre quatorze Airbus A320neo en leasing auprès d’ALAFCO, les premières livraisons étant attendues l’année prochaine. Sa liaison entre Delhi et Abou Dhabi n’est plus réservable après le 15 mai.

Au premier jour du salon India Aviation à Hyderabad le 15 mars 2016, la compagnie nationale indienne a annoncé avoir signé une location pour 12 ans de quatorze A320neo, dont six doivent être livrés en 2017, six en 2018 et les deux derniers l’année suivante. Ils seront tous déployés sur les liaisons intérieures, a précisé Air India. Selon la société de leasing ALAFCO basée au Koweït, ces avions font partie des 50 commandés en 2011, auxquels 25 autres ont été ajoutés en 2012 pour une commande globale de 85 A320neo. Air India opère déjà dans sa flotte 68 monocouloirs européens dont 22 A319, 26 A320 et vingt A321 – famille dont elle fut compagnie de lancement en Inde il y a presque trente ans.

Cette commande de la compagnie de Star Alliance survient alors que le premier jour du Salon est marqué par la présence de l’A320neo juste livré à la low cost IndiGo Airlines (qui en attend jusqu’à 430). Le pays a justement annoncé un investissement de plus de 120 milliards de dollars dans les infrastructures aéroportuaires et les services du contrôle aérien pendant la prochaine décennie, afin d’accompagner la croissance. Selon le Président Pranab Mukherjee a précisé mercredi que plus de 50 nouveaux aéroports allaient voir le jour, la hausse attendue du trafic étant nourrie par un meilleur réseau vers les petites villes et vers le nord-est de l’Inde, par un ciel ouvert et par les revenus en augmentation de la classe moyenne. Et les investissements directs de l’étranger devraient dépasser les 570 millions de dollars enregistrés ces dix quinze années dans le secteur aérien.

Un accord particulier de ciel ouvert est pourtant sous le feu des critiques : celui récemment remis à jour entre l’Inde et les Emirats Arabes Unis. Il serait trop favorable aux compagnies émiraties et en particulier à Etihad Airways, qui vient d’investir dans Jet Airways – une alliance que la Cour Suprême a accepté de passer en revue, à la demande du dirigeant du BJP majoritaire. Air India, IndiGo et SpiceJet devraient être ajoutées à la liste des plaignants. Coïncidence ou pas, AirlineRoute a remarqué aujourd’hui que les trois rotations hebdomadaires opérées en A319 par Air India entre Delhi et Abou Dhabi ont disparu des systèmes de réservation après le 15 mai…

http://www.air-journal.fr/2016-03-17-air-india-prend-des-a320neo-quitterait-abou-dhabi-5159668.html

Commentaire(s)

  1. pet
    Publié le 17 mars 2016

    Le dernier paragraphe résume la situation.. Nul doute que l’emprise des GS sur le marché Indien va être sévèrement revu.
    L’Inde est sans doute l’un des pays les plus nationalistes et protecteurs qui soit de son marché. La Cour Suprême va le confirmer sans aucun doute.

  2. il n’y a pas d’achat d’Airbus mais les liens sont autres part.
    Plus de 2 millions d’indien vivent aux emirats.Ils sont travailleurs sur les chantiers, vendeurs dans les magasins, chauffeur de taxi… mais aussi comptable, manager de restaurant, medecin, hommes d’affaires (des grandes fortunes indiennes se sont créees)
    Et tout ces gens font vivre directement 10 fois plus d’indien en Inde….Indirectement c’est encore plus.
    L’achat d’Airbus n’a pas un impact directe sur 10millions de personnes.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter