LATAM Airlines : moins de revenus mais une meilleure marge

air-journal_LATAM

Le groupe LATAM Airlines, formé par la fusion des compagnies aériennes LAN Airlines et TAM Brazilian Airlines, a vu son chiffre d’affaire baisser de 18,8% l’année dernière, mais sa marge a progressé d’un point.

Le groupe aérien leader en Amérique du Sud a publié le 16 mars 2016 ses résultats financiers consolidés pour l’année 2015 : il a enregistré un résultat opérationnel de 513,9 millions de dollars. Les revenus totaux de 10,125 milliards de dollars, contre 12,471 milliards en 2014, affichent une baisse de -18,8% ; LATAM l’explique par une réduction de 19,0% des revenus passagers et de 22,4% des revenus provenant du fret aérien, « partiellement compensée par une augmentation de 2,2% des autres revenus ». En 2015, les revenus passagers et fret ont représenté respectivement 83,1% et 13,1% du total des revenus opérationnels. La marge opérationnelle s’est élevée à 5,1% pour 2015, un résultat supérieur aux prévisions annoncées par la compagnie de l’alliance Oneworld, et en augmentation de 1 point par rapport à la marge enregistrée en 2014. L’amélioration des résultats de LATAM Airlines s’explique principalement « par la forte réduction des coûts d’exploitation liée à la réduction du prix du carburant, en plus des efforts permanents de la compagnie pour maîtriser ses coûts, et de l’impact de la dévaluation des monnaies locales du continent sud-américain ».

Durant le quatrième trimestre 2015, la demande sur les opérations intérieures de LATAM Airlines dans les pays hispanophone, comprenant le Chili, le Pérou, l’Argentine, la Colombie et l’Equateur, a continué à progresser de manière modérée, avec une augmentation de +5,8% dans le trafic passagers. Au cours du trimestre, l’offre de vols internationaux de LATAM Airlines a augmenté de 11,6%, principalement afin de renforcer les hubs internationaux de la compagnie et ses routes vers les Caraïbes. Parallèlement, le groupe a réduit son offre sur les routes à plus faible demande, y compris sur les routes entre le Brésil et les États-Unis. Le trafic a enregistré une hausse de 10,1%, et le taux d’occupation passagers a atteint « un solide » 83,9%.

LATAM Airlines a dans le même temps annoncé ses prévisions préliminaires pour l’année 2016 concernant les opérations domestiques et internationales. La capacité mesurée en SKO pour les vols internationaux a été révisée à la baisse, passant d’une augmentation prévue de 4% à 6% à une croissance estimée de 3% à 5% pour 2016. Cet ajustement « est le résultat d’une réduction des liaisons internationales entre le Brésil et l’Amérique du Nord pour le deuxième semestre 2016 ». La compagnie prévoit cependant des opportunités de croissance sur les marchés hispanophones, sur lesquels elle espère augmenter son offre tant sur les routes domestiques qu’internationales : la capacité en SKO devrait augmenter de 6% à 8% sur les opérations domestiques des pays hispanophones en 2016.

En ce qui concerne le développement du réseau de LATAM Airlines, le groupe a signé en janvier 2016 deux accords de coentreprise dans le but de renforcer ses liens avec American Airlines et avec IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus), tous deux membres de l’alliance Oneworld. Ces accords « permettront d’améliorer la connectivité entre l’Amérique du Sud et les Etats-Unis/Canada et entre l’Amérique du Sud et l’Europe, garantissant aux passagers l’accès à un réseau de plus de 420 destinations ». Les deux accords sont soumis à l’approbation des autorités de divers pays, ce qui pourra prendre entre 12 et 18 mois.

air-journal_TAM Airlines A350-900 1er volBDans le cadre du processus de renouvellement de sa flotte, LATAM Airlines continue à progresser dans son plan de restructuration, retirant du service les appareils moins efficaces et attribuant à chaque marché le modèle le plus approprié. Pour 2016, le groupe investira environ 900 millions de dollars dans sa flotte, les commandes restantes devant être financées par le biais d’opérations de vente et de cession-bail. Rappelons que TAM Airlines a reçu en décembre son premier Airbus A350-900, appareil dont elle est compagnie de lancement en Amérique du Sud (et la quatrième au monde après Qatar Airways, Vietnam Airlines et Finnair).

http://www.air-journal.fr/2016-03-17-latam-airlines-moins-de-revenus-mais-meilleur-marge-5159670.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 17 mars 2016

    Meilleure marge, mais sur un CA en chute près de 20%, et une dégringolade du marché de/vers lesEtats Unis.
    Quelle dérouillée!
    Il y a intérêt à s’adosser aux frangines de OneWorld pour ne pas couler.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter