Austrian Airlines : bons résultats opérationnels en 2015

air-journal_Austrian Airlines 777-200ER close

Après Lufthansa qui a publié son bilan 2015, c’est sa filiale Austrian Airlines qui en fait de même, annonçant un résultat opérationnel passé de 17 à 54 millions d’euros.

Malgré la crise politique en Russie, en Ukraine et au Moyen Orient, Austrian Airlines a augmenté son résultat avant frais financiers et impôt (EBIT) pour le porter à 54 millions d’euros en 2015. Cette amélioration importante du résultat opérationnel par rapport aux 17 millions d’euros enregistrés en 2014 peut être attribué à trois facteurs principaux : la réduction des coûts de carburant, la mise en œuvre résolue de mesures de baisses de coûts et le succès des nouvelles destinations ajoutées au réseau long-courrier, avec un accent particulier mis sur l’Amérique du Nord.

Les dépenses d’exploitation d’Austrian Airlines ont enregistré une légère hausse, de 1,5 %, en 2015, à 2,189 milliards d’euros (en 2014 : 2,156 milliards d’euros), ce qui résulte principalement des effets de change défavorable ainsi qu’à des coûts prévus de maintenance plus élevés. Dans le même temps, le revenu d’exploitation total a augmenté de 3,2 %, à 2,243 milliards d’euros (en 2014 : 2,173 milliards d’euros), grâce à la gestion efficace des tarifs et du réseau. En conséquence, le résultat d’exploitation (EBIT) s’est élevé à 54 millions d’euros (en 2014: 17 millions d’euros), et l’EBIT ajusté a totalisé 52 millions d’euros (en 2014 : 9 millions d’euros).

La compagnie autrichienne au logo rouge-blanc-rouge affiche donc des résultats positifs pour la troisième année consécutive : « Nous sommes satisfaits de l’évolution de nos résultats. Nous allons dans la bonne direction et la compagnie est sur la bonne voie », a commenté Kay Kratky, PDG d’Austrian Airlines. « Tout le travail effectué dans le cadre de la restructuration de la compagnie au cours des dernières années se reflète nettement dans nos résultats, a ajouté Heinz Lachinger, CFO d’Austrian Airlines, nous sommes parvenus à ralentir la dynamique des coûts. Toutefois, il ne faut pas se reposer sur nos lauriers. Le renforcement de notre solidité financière est un travail au quotidien».

Investissement dans la flotte et les services
air-journal_Austrian Airlines E195L’intégration de 17 Embraer a débuté à l’automne 2015 et devrait se terminer d’ici à fin 2017. La modernisation de la flotte moyen-courrier représente le plus gros projet d’investissement de l’histoire d’Austrian Airlines. Un Embraer de type E195 a un prix catalogue de 52 millions de dollars US. Les Fokker 70 et Fokker 100 avaient été vendus en novembre 2015.

air-journal_austrian classe affairesL’amélioration des cabines de 29 Airbus A320 de la flotte de la compagnie constitue un autre investissement, qui devrait être achevé d’ici à 2017. L’amélioration de la Business Class est l’un des éléments-clés de ce projet. Par ailleurs, Austrian Airlines commencera à installer une connexion wifi sur ses Airbus à compter du quatrième trimestre 2016.

Augmentation stable du trafic
Austrian Airlines a transporté 10,8 millions de passagers entre janvier et décembre 2015, ce qui représente une baisse de 3% par rapport à 2014. Cette dernière reflète la réduction ciblée de la capacité sur le réseau européen, qui est majoritairement la conséquence du climat conjoncturel défavorable en Russie et de la crise en Ukraine.

Austrian Airlines a opéré un total de 126 827 vols en 2015, avec 77 appareils, ce qui correspond à environ 347 vols quotidiens. La régularité des opérations s’est élevée à 98,7%, et le taux de ponctualité à 88,5%. Ainsi, Austrian Airlines continue d’être classée parmi les compagnies aériennes les plus ponctuelles du monde.

Le taux de satisfaction des passagers d’Austrian Airlines est toujours très bon, avec 91% en Business Class et 75% en Economy Class sur les vols long-courriers. Sur les vols moyen- et court-courriers, respectivement 78% et 75% des passagers sont satisfaits des services proposés par la compagnie.

air-journal_Austrian Airlines Uniform - Marina Hoermanseder 1Austrian Airlines comptait 5 984 employés au 31 décembre 2015 (contre 6 067 employés en 2014). La réduction par rapport à l’année précédente est due à la vente de la filiale TraviAustria et à la diminution du nombre d’employés du service administratif, qui a résulté de la fusion entre Tyrolean Airways et Austrian Airlines. La compagnie autircienne a commencé à recruter du personnel navigant commercial et technique supplémentaire en 2015, et embauché 80 pilotes et 240 hôtesses et stewards.

Développement du réseau long-courrier
En 2015, Austrian Airlines a commencé à développer son réseau long-courrier en se concentrant sur les destinations touristiques et à desservir Colombo, Minorque, Odessa, Manchester, Marrakech, Maurice et Miami. En outre, la compagnie autrichienne desservira Shanghai et Bari dès le printemps 2016. A compter de septembre 2016, elle débutera ses opérations vers Honk Kong en Chine, puis inaugurera une liaison vers La Havane en octobre 2016.

Austrian Airlines devrait annoncer une nouvelle amélioration de ses résultats en 2016. « Maintenant que notre restructuration est terminée, nous pouvons investir pour améliorer encore la qualité de nos services et enrichir notre réseau avec de nouvelles destinations court- et long-courriers attrayantes. Ceci aura un impact fort et positif sur nos résultats cette année », a conclu Kay Kratky, PDG d’Austrian Airlines.

http://www.air-journal.fr/2016-03-20-austrian-airlines-bons-resultats-operationnels-en-2015-5159733.html

Commentaire(s)

  1. Bon alors, voilà encore un sujet qui n’a rien à voir avec Air France… Mais qui va quand même attirer les trolls anti Air France, qui ne manquent pas d’imagination pour détourner les sujets afin de s’adonner à leur mission (rémunérée pour la plupart): dénigrer Air France en la comparant désavantageusement à toutes ses concurrentes.

    On a encore eu une illustration de cette perversion de ces tristes sires dans les commentaires concernant le crash de Fly Dubaï… où on est venu nous expliquer à quel points les pilotes d’Air France sont mauvais, eux qui ont crashé un avion en 2009 au-dessus de l’Atlantique…

    Je prends les paris.
    Donc ici, le sujet c’est: le résultat d’exploitation d’Austrian…
    Le but à atteindre sera donc: démontrer en quoi Austrian est beaucoup mieux gérée que la compagnie française. Allez, c’est parti les amis !

  2. Pet
    Publié le 20 mars 2016

    MALGRÉ la crise en Russie, et quelques autres,
    Mais GRÂCE à l’essoreuse amincissante ( coûts/staff/ zincs/ prestations ) OS continue de relever la tête..

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter