HOP! Air France à Caen : peu de changement après un très bon 2015

air-journal_HOP flotte

La compagnie aérienne HOP! Air France a présenté un programme d’été 2016 stable à l’aéroport de Caen, après les très bons résultats de l’année dernière.

La filiale régionale d’Air France proposera cet été à Caen-Carpiquet trois vols par jour vers Lyon-Saint Exupéry, opérés en Bombardier CRJ700 de 72 places, tandis que les deux lignes saisonnières opérées le samedi débuteront une semaine plus tôt qu’en 2015 : Nice-Côte d’Azur sera desservi du 14 mai au 3 septembre, et Figari-Sud Corse le sera du18 juin au 3 septembre. Pas de nouvelle destination ou d’augmentation de fréquence donc au programme de HOP!, qui souligne pour les vols annuels vers Lyon les « nombreuses possibilités de correspondances vers 31 lignes dont des nouveautés pour Luxembourg, Brive, Aurillac et Toulon (en juillet et août) ». Ces trois routes sont sans concurrence.

Hélène Abraham, Directrice Commerciale Marketing et Produits au sein de l’activité HOP! Air France, s’est rendue le 22 mars à Caen pour y présenter les résultats 2015 : la liaison vers Lyon, avec une offre restée à peu près stable en comparaison de l’année précédente, a vu son trafic continuer à augmenter pour atteindre 84.500 passagers, en hausse de +3%. Le coefficient d’occupation s’améliore de près de 4 points à 72,4%. Plus de 35% des clients de cette ligne sont en correspondance au-delà de Lyon, principalement vers Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux. Avec près de 2000 clients sur les vols sans escale, le remplissage des vols de la ligne vers Nice a atteint 86% en 2015. Pour la liaison saisonnière Caen – Figari, avec une offre en hausse de 27%, le trafic a augmenté de +47% à l’été 2015.

« Nous sommes très heureux des excellents résultats enregistrés à Caen pour cette année 2015 (…). Nous espérons que les vols saisonniers vers Figari et Nice rencontreront le même succès auprès de nos clients caennais, toujours plus nombreux chaque année », a déclaré la dirigeante dans un communiqué.

Rappelons que Caen-Carpiquet accueille également les avions de Chalair (Bordeaux plus Anvers  partir du 4 avril), de Flybe (depuis Londres-Southend) et de la low cost Volotea (Ajaccio et Bastia en haute saison).

http://www.air-journal.fr/2016-03-23-hop-air-france-a-caen-peu-de-changement-apres-un-tres-bon-2015-5160081.html

Commentaire(s)

  1. Ce qui prouve bien qu’un aéroport régional peut tirer sln épingle du jeu avec un peu de bonne volonté…..n’en déplaise à ceux qui diront que Caen est trop près du sacrosaint Paris pour être rentable!

    • Vincent
      Publié le 23 mars 2016

      240 km, 2 h 40 de route, on ne peut pas dire que ce soit très près de Paris !

    • Publié le 23 mars 2016

      Caen n’est surement pas rentable comme tous les petits aéroports qui se situent au dessous du seuil du million de passagers. Toutefois je comprend que pour aller à Londres ou à Lyon passer par Paris n’est pas très rationnel, mieux vaut pouvoir partir de Caen. Cela dit j’ai du mal à comprendre que l’on développe deux aéroports, Deauville et Caen, dans le même département. Deauville, au cœur du triangle Caen, Le Havre, Rouen me parait mieux indiqué.

  2. HOP en avant de mes désirs... - 23 mars 2016 à 10 h 59 min
    HOP en avant de mes désirs...
    Publié le 23 mars 2016

    Ça tombe bien : moi qui habite Caen je voulais justement aller voir e la famille cet été à Aurillac: Caen-Lyon-Aurillac…ou l’histoire d’une liaison aérienne improbable…
    Et YES : HOP l’a fait!!!!!!

  3. Jb svensson
    Publié le 23 mars 2016

    Caen-Lyon-Aurillac. Ce coup ci, c’est certain, la contre-offensive du groupe Air France est lancée. Rien ne saura les arrêter désormais. Tremblez Compagnies du Golfe !

    • Publié le 23 mars 2016

      Que viennent fair les compagnies du golfe dans un article consacré à des lignes intérieures? Cela vous arrive-t-il de réfléchir ou êtes-vous aveuglé par la stupidité de votre AF bashing?

    • Publié le 23 mars 2016

      Evoquer dans un seul commentaire de moins de 2 lignes l’aéroport d’Aurillac, celui de Caen, HOP et les GulfSisters il fallait y penser … MAIS IL L’A FAIT!!!!!!! Pour info les Gulfsisters savent très bien se débrouiller toutes seules pour faire leur promo.

  4. biz
    Publié le 23 mars 2016

    Sans subventions, il y a longtemps que cette « compagnie » aurait fait le grand saut……et Hop!!!!

    • Publié le 23 mars 2016

      Même avec subventions Ryanair et EasyJet, pour ne citer qu’elles, ne sont pas intéressées par ces lignes. Les lignes OSP qui restent (leur nombre a été réduit de façon drastique deppuis quelques années, la preuve étant que la plupart des créneaux qui sont libérés sur Orly depuis quelques années sont dus à l’abandon du statut d’OSP de certaines lignes) ont leur utilité dans l’emménagement du territoire. Désormais les lignes OSP desservent des villes mal reliées par le train ou la route (pour ce que je connais Rodez ou Castres par ex). HOP! a l’avantage de répondre à un appel d’offre CONFORME au droit européen et de proposer à des proposer des lignes qui rendent quand même service aux entreprises locales. Déjà que la France est un pays trop centralisé, si on ferme ces lignes …

  5. 501462
    Publié le 23 mars 2016

    Pour info, le bassin de population visé par Carpiquet serait plutôt la Basse-Normandie. Deauville, c’est super… mais ça couvre Rouen et le Havre, qui sont qu’a deux heures de route de Roissy. Etre à deux heures de route d’un aéroport international (et plus 3 voire 4 heures), c’est le rêve de plus d’un en Basse-Normandie… Pour preuve, voyez les taux d’occupations des lignes ouvertes sur Caen et Rennes ces deux dernières années.

  6. Antoine C
    Publié le 23 mars 2016

    Oui effectivement Arnaud Deauville est plus centrale en Normandie mais couvre un bassin de population faible pour qu’une compagnie envisage des lignes régulières depuis cet aéroport.
    Caen tire toute son épingle du jeux par rapport à Deauville car elle possède une aire urbaine aux environs de 400 000 habitants.
    L’activité commerciale (affaire) de Caen n’est donc pas mutable vers l’aéroport de Deauville alors que l’activité à 80% charter de Deauville va d’ici quelques années être clairement mutable vers l’aéroport de Caen-Carpiquet (allongement de la piste en 2018/2020).
    N’en déplaise aux politiques hauts-Normands, Caen-Carpiquet deviendra de toute évidence dans les prochaines années l’aéroport de Normandie.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum