SAS Scandinavian Airlines atterrit à Boston

@Ernst-Vikne

@Ernst-Vikne

La compagnie aérienne SAS Scandinavian Airlines a inauguré hier une nouvelle liaison entre Copenhague et Boston, la première ligne directe entre la Scandinavie et le Massachussetts.

Depuis le 29 mars 2016, la compagnie scandinave propose un vol quotidien entre sa base à Copenhague et l’aéroport de Boston-Logan, opéré en Boeing BBJ737-700 de PrivatAir pouvant accueillir 20 passagers en classe Affaires et 66 en Economie (un BBJ737-800 est utilisé pour les premiers vols). Les départs du Danemark sont programmés à 12h50 pour arriver à 15h20, les vols retour décollant à 17h30 pour atterrir le lendemain à 7h00. SAS Scandinavian Airlines sera sans concurrence pendant moins de deux mois, Norwegian Air Shuttle (Norwegian Long Haul) devant la rejoindre sur cet axe le 12 mai prochain. Boston est également desservi depuis l’Europe par Aer Lingus, Air France, Alitalia, British Airways, Iberia, Icelandair, Lufthansa, Swiss, Thomas Cook,Virgin Atlantic ou WOW Air – plus Eurowings à compter du 5 mai prochain (dans l’autre sens, American Airlines et Delta Air Lines relient également l’aéroport Logan au vieux continent).

La compagnie de Star Alliance propose cette route toute l’année, les 500 rotations prévues devant porter son offre entre la Scandinavie et les Etats-Unis à 1,6 millions de sièges sur 6600 vols et neuf liaisons directes. « Cela faisait longtemps que Boston était en haut de notre liste de lignes directes désirées », déclarait en octobre le CEO du groupe SAS Rickard Gustafson, « et comme il nous est très important d’offrir à nos voyageurs d’affaires des options de vol flexibles, cette route leur est en particulier destinée ». Les compagnies du secteur hi-tech, de la finance et de la médecine sont particulièrement visées, ainsi bien sûr que les universités.

SAS Scandinavian dessert déjà aux USA  New York, Washington, Chicago et San Francisco et Los Angeles, sans compter les routes  annoncées pour septembre prochain entre Copenhague ou Oslo et Miami.

http://www.air-journal.fr/2016-03-30-sas-scandinavian-airlines-atterrit-a-boston-5160495.html

Commentaire(s)

  1. Alain45
    Publié le 30 mars 2016

    Abordable en éco mais ça douille en classe affaires !
    8h30 de vol à l’aller, est-ce un record pour un 737 ?

  2. Publié le 30 mars 2016

    Avec 2 fois moins de passagers et donc de bagages ça réduit la consommation de kérosène et donc accroît l’autonomie

  3. Il s’agit d’un BBJ donc une version long-courrier du 737 avec une voilure plus grande que les 737/700 et 800 habituels et des réservoirs additionels. Ce type de 737 a une autonomoe de plus de 11.000km donc Boston avec a peine 5500 de CPH est un saut…..

    • Vincent
      Publié le 30 mars 2016

      BBJ pour Boeing Business Jets, l’équivalent d’ACJ chez AIRBUS.

      Masse plus faible, rayon d’action plus important.

      Mais c’est un choix curieux pour une compagnie de transport public, la capacité étant très limitée, ici à 86 passagers. Les passagers eux, à n’en pas douter, apprécieront l’espace.

  4. C’est clairement une offre pour clientèle d’affaires pas trop regardante sur les tarifs, même en classe « économique » (plus de 600 euros aux meilleures dates).
    En passant par Londres avec BA, c’est moins de 400 euros.
    Et le vol direct de Norwegian est autour de 500 euros.

    Bref, le BBJ, ça se paie.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter