Aéroport de Paris-CDG : un hôtel-cabines en zone de transit

air-journal_aeroport hotel Yotel

La chaîne britannique Yotel va ouvrir 80 « chambres-cabines » dans le Terminal 2E de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, où cohabitent Air France et les compagnies aériennes de l’alliance SkyTeam.

Yotel ouvrira à partir du 1er juillet 2016 ses 80 chambres-cabines au cœur de la zone de transit du Terminal E2 de Roissy, sur le concept hôtelier développé depuis 2007 : il sera possible de louer sa chambre à l’heure en réservant sur yotel.com ou sur une borne d’enregistrement automatique, 24h sur 24, 7 jours sur 7. Situé au Satellite L dans la zone sécurisée, il accueillera les passagers embarquant dans les terminaux 2-E, F, G, K, L et M. Les chambres Premium peuvent accueillir jusqu’à deux adultes et les Quad Prime quatre personnes ; toutes deux peuvent être réservées dès avril, avec promotion de lancement à partir d’environ 50 euros pour un séjour de quatre heures.

Les voyageurs ne pourront ainsi « plus manquer leur vol », le service de réception Mission Control équipé d’écrans fournissant toutes les informations nécessaires. Pour économiser quelques précieuses minutes de sommeil, les passagers pourront même enregistrer leur bagage la veille au soir. Enfin, une équipe d’accueil sera au service des clients de l’hôtel sans interruption. Yotel Paris sera doté d’un Club Lounge, d’espaces de travail équipés de points de recharge USB, d’une connexion WiFi ultra-rapide et d’une salle de télévision ; il offrira des boissons chaudes gratuites à volonté, tandis que des distributeurs automatiques « avant-gardistes » seront mis à la disposition des clients : plats cuisinés, adaptateurs électriques et kits de douche pourront par exemple être acquis, en utilisant des cartes de crédit sans contact ou des bons de crédit disponibles à Yotel.

La chaîne hôtelière, positionnée sur le luxe à prix abordable, propose de nombreux services pour accueillir les voyageurs en transit ou très matinaux, « grâce à un aménagement high-tech de ses espaces futuristes – comprenant notamment des matelas personnalisables, un mur technologique, une salle de douche, un système d’éclairage réglable et une télévision à écran plat ». L’ouverture à Paris-Charles de Gaulle s’intègre aussi dans la création d’un nouvel espace de détente pour les voyageurs, « Instant Paris ». Un choix stratégique pour la marque en pleine expansion : selon le CEO Hubert Viriot, le nombre de passagers en correspondance dans les aéroports de Paris en 2015 « a augmenté de 5,7%, représentant désormais 1 voyageur sur 4 ». Yotel, ADP et l’alliance SkyTeam joignent donc leurs forces « pour que l’expérience du voyageur à Charles de Gaulle soit parmi les meilleures dans le monde », avec un « service sans faille et intuitif pour un séjour confortable avant, après et entre les vols ».

Les hôtels Yotel sont déjà présents à Londres-Heathrow et Gatwick et à Amsterdam-Schiphol, celui de Singapour-Changi devant ouvrir en 2018. Cinq nouveaux « YOTEL CITY » sont actuellement en construction à Williamsburg, Brooklyn (2017), Singapour Orchard Road (2017), Miami (2018), San Francisco (2017), Boston (2017) et Dubaï (2018).

air-journal_aeroport hotel Yotel2

http://www.air-journal.fr/2016-04-13-aeroport-de-paris-cdg-un-hotel-cabines-en-zone-de-transit-5161385.html

Commentaire(s)

  1. Tres très bonne initiative pour CDG qui va apporter un vrai plus aux passagers. Le potentiel est grand et je suis meme surpris que cela n’ai pas été implante avant.

  2. 50€ pour 4h00?
    Vous êtes sûr qu’il n’y aura que des pax’s en transit??

  3. C’est sous douane donc pas de risque d’y avoir SDF et autres que pax passant par le 2E.

  4. pet
    Publié le 13 avril 2016

    Excellente nouvelle!

  5. Le concept est génial à un prix de lancement accessible. Seul bémol: l ambiance caisson qui ne sera pas au goût des claustrophobes.

    • Boeing 777-300ER - 13 avril 2016 à 13 h 05 min
      Boeing 777-300ER
      Publié le 13 avril 2016

      Les claustrophobes ne supportent pas non-plus de prendre l’avion, étant effrayés à l’idée d’être enfermé pendant des heures dans un avion. Encore pire si c’est en classe économie de XL Airways ou de Ryanair…
      Donc pas de souci sur ce point là.

  6. Vincent
    Publié le 13 avril 2016

    Ou comment une idée simplissime répond à un vrai besoin. Bravo !

    Reste maintenant à faire en sorte qu’une certaine clientèle ne profite pas d’une telle aubaine. Après la prostitution sauvage sur le bord des routes nationales, la prostitution dans les aéroports ?

    • Boeing 777-300ER - 13 avril 2016 à 13 h 11 min
      Boeing 777-300ER
      Publié le 13 avril 2016

      Cet hôtel est en zone sous douane donc à priori, peu de chances que des prostitués à moins que celles-ci paient une seule fois un billet d’avion et restent 7 jours sur 7 et 24h sur 24.
      Lors de l’âge d’or des trains de nuit de luxe, des réseaux de prostitutions se sont infiltrés pour satisfaire les clients dans les cabines privées luxueuses.

    • Le phénomène existe depuis déjà longtemps..

  7. Nico777
    Publié le 13 avril 2016

    Un snack/resto ouvert h24 à proximité serait aussi un grand pas en avant pour roissy. On peut se restaurer dans bcp d’aéroport dans le monde en peine nuit…

  8. Fred le Corse
    Publié le 13 avril 2016

    enfin car quand on voit le pauvre passager sans visa qui a loupé sa correspondance,on comprend pourquoi adp est bien loin derrière les autres grands aéroports

  9. nice
    Publié le 13 avril 2016

    Il était temps… mieux vaut tard que jamais. Initiative génial.. mais trop tardive… on ne comprends pas vraiment ou il se situe. Pourquoi ne pas situer son emplacement sur un plan de masse de l’aéroport???

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum