Vol MH370 : les débris du Mozambique correspondent au 777 disparu

air-journal_MH370 debris Mozambique 2©ATSB

L’autorité australienne en charge de l’enquête sur la disparition du vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines est quasiment certaine que deux débris retrouvés au Mozambique proviennent du Boeing 777-200ER toujours introuvable.

Dans un communiqué du 19 avril 2016, l’ATSB (Bureau Australien de la Sécurité des Transports) annonce que les deux débris d’avion, retrouvés en décembre puis fin février au Mozambique, proviennent « « de façon quasiment certaine du Boeing 777 de Malaysia Airlines, immatriculé 9M-MRO » qui a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, alors qu’il reliait Kuala Lumpur à Pékin. Le premier débris, identifié comme un carénage de rail de volet installé au milieu de l’aile droite, a été identifié par un numéro 676EB ; couleur et police correspondent à celles utilisée par la compagnie nationale malaisienne quand l’avion a été repeint. Le deuxième débris, une partie du dessus du stabilisateur horizontal droit, avait lui aussi une inscription « no step » dont la police correspond à celle utilisée par Malaysia Airlines ; son identification est également venue d’un type de rivet qui n’est plus utilisé, mais l’avait été lors de l’assemblage du 777 suivant (405, le Boeing disparu étant numéroté 404).

air-journal_MH370 debris Mozambique 1©ATSBL’ATSB précise que ces deux débris, retrouvés à 220 kilomètres l’un de l’autre sur les côtes du Mozambique, lui ont été remis en mars par les autorisés de l’aviation civile mozambicaine et sud-africaine. Ils ont alors été placés en quarantaine chez Geoscience Australia, afin de pouvoir étudier la présence de traces biologiques – les deux ayant une « présence visible d’écologie marine » qui a été préservée. Une fois les débris nettoyés, ils ont été remis aux enquêteurs qui sont donc arrivés à la conclusion « quasiment certaine » qu’ils proviennent bien du 777-200ER de Malaysia Airlines.

Déjà en mars dernier, le ministre des transports australien Darren Chester déclarait que l’examen des deux débris confirmait leur provenance de l’avion disparu, et que l’endroit où ils ont été retrouvés est « cohérent avec la modélisation des courants marins » et renforce la certitude que l’appareil se trouve bien dans le sud de l’Océan Indien. A ce jour, seul un débris a été identifié de façon absolument certaine comme provenant du 777-200ER de Malaysia Airlines : le flaperon récupéré à La Réunion fin juillet 2015. Rappelons que ce Boeing est le seul appareil de ce type porté disparu. Les recherches sous-marines dans l’Océan Indien devraient se terminer en juin.

air-journal_MH370 Malaysia Airlines recherches map2016@ATSB

http://www.air-journal.fr/2016-04-20-vol-mh370-les-debris-du-mozambique-correspondent-au-777-disparu-5161673.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 20 avril 2016

    « L’autorité australienne en charge de l’enquête … est quasiment certaine ».

    QUASIMENT CERTAINE? Dans une enquête de cette importance on est certain ou on ne l’est pas! Donnez donc les faits! Rapportez les dires des autorités tels qu’ils sont! Il n’y a pas de place pour l’approximation…

  2. Et encore une preuve supplémentaire que les recherches ont été faites et continue d’être faites a l’opposée de la ou il faut chercher….. on a vraiment l’impression que les diverses autorités sont l’oins mais très loin d’être motivées a rechercher vraiment l’épave…. ils se plaignent des théories complotistes mais font tout pour les encourager. Il y, je pense, des gens qui ont des choses a cacher et qui font tout pour que on ne trouve pas l’appareil !!!

  3. Je suis d’accord avec Richiersa. Ils nous cachent beaucoup de choses. On perd pas un avion comme ça. C’est pas possible.

    • Publié le 20 avril 2016

      De grâce arrêtez avec votre théorie du complot… L’océan Indien est gigantesque et cela revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. Qu’il y ait eu des dysfonctionnements, certes mais ni les petits hommes verts, ni une agence gouvernementale n’a fait disparaître cet avion. La vérité finira part sortir et on se rendra compte que c’était un malheureux accident mal géré par de nombreux acteurs….

      • Vincent
        Publié le 21 avril 2016

        Il faut arrêter, dès que l’on pose des questions gênantes, d’opposer la théorie du complot : c’est du terrorisme intellectuel que d’interdire de penser !

        Et d’abord, qu’est-ce qu’un complot ? Il s’agit d’un projet concerté contre quelque chose.

        Soyons précis : d’évidence, il n’y a pas eu de projet concerté contre quelque chose, mais devant un fait inattendu et très gênant, il y a simplement la volonté d’un ou plusieurs états de taire la vérité et tout faire pour qu’elle ne soit jamais connu.

        En cela, je ne peux que partager le sentiment de RICHIERSA et LUCAS330, entre autres.

  4. jacques
    Publié le 20 avril 2016

    je ne comprends pas que l’on puisse dire le fait que des débris ont été retrouvés au mozambique prouve que le crash a eu lieu dans le sud océan indien .
    les courants ne portent plus à l’oouest dans les latitudes excédent 25° S . Ils portent vers l’est , comme les vents généraux .
    par contre des débris provenant de la zone équatoriale vont dériver vers l’ouest puis se retrouver dans une dérive qui longe les cotes africaines . Cette dérive a une composante N dans l’hémisphere N et S à l’opposé. Au sud se trouve le Mozambique .

  5. Vincent,Comment vous êtes intelligent… Je cite: « Pour le reste, les autorités savaient pertinemment dès le départ que ces débris appartenaient bien à MH370 : il n’y a pas des centaines de 777-200ER s’étant craché sur cette zone, il n’y en a qu’un seul. »

    Savez-vous que toutes les compagnies possèdent des avions identiques en plusieurs exemplaires? Savez-vous que la Malaysia a possédé au total environ 18 Boeing 777? Savez-vous qu’il est très simple de récupérer des pièces sur un 777 usager de la même compagnie et ensuite les planter dans la flotte pour faire croire que l’avion s’est bien crashé dans l’Océan Indien??? Mais bien sûr,l’idée ne vous est même pas venue à l’esprit… Rigolo doublé d’un pigeon!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter