Delta Air Lines : Istanbul suspendue, A321 attendus ?

air-journal_Delta Air Lines A321 delivery3

La compagnie aérienne Delta Air Lines a annoncé hier l’annulation de ses vols saisonniers entre New York et Istanbul, en raison de problèmes de sécurité et d’une baisse de la demande. Une nouvelle rumeur sur le renouvellement de sa flotte, après celle concernant les CSeries, mentionne la commande de 37 Airbus A321.

La compagnie américaine devait reprendre sa liaison entre New York-JFK et l’aéroport d’Istanbul-Atatürk le mois prochain. Mais dans un court message publié sur son site le 20 avril 2016, elle annonce avoir mis fin à cette ligne « en raison de problèmes grandissants de sécurité, y compris l’avertissement aux voyageurs émis par le Département d’état, et d’une baisse de la demande vers ce marché ». Les passagers affectés doivent la contacter pour être replacés sur d’autres vols. Delta Air Lines devait effectuer une rotation quotidienne vers la capitale économique turque du 18 mai au 5 septembre, à bord de Boeing 767-300ER ou –400ER, en concurrence directe avec Turkish Airlines (3 vols par jour).

Il s’agit de la deuxième liaison transatlantique supprimée pour des raisons de sécurité par la compagnie de l’alliance SkyTeam cette année, après celle vers Bruxelles suite aux attentats du 22 mars. Iberia avait également annoncé la suspension de sa route vers Istanbul le 7 mai (une destination relancée en juin 2014), sans toutefois citer les problèmes de sécurité.

Côté flotte de Delta Air Lines, les rumeurs enflent avant une annoncé prévue la semaine prochaine : on parle désormais de 37 Airbus A321, une commande estimée à 4,3 milliards de dollars au prix catalogue. Les nouveaux appareils viendraient rejoindre les 45 A321 déjà commandés, la présentation officielle du premier étant imminente. Les 75 Bombardier CSeries évoqués par le Wall Street Journal (plus 50 options) seraient toujours d’actualité. Aucune des parties concernées n’a confirmé ces informations, Delta Air Lines n’ayant pris « aucune décision ».

http://www.air-journal.fr/2016-04-21-delta-air-lines-istanbul-suspendue-a321-attendus-5161737.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 21 avril 2016

    « La compagnie aérienne Delta Air Lines a annoncé hier l’annulation de ses vols saisonniers entre New York et Istanbul, en raison de problèmes de sécurité et d’une baisse de la demande. »

    La Turquie est en train de subir la crise touchant déjà le Maghreb.

    Et lorsque l’on sait que ces pays ne vivent pratiquement que du tourisme, sale temps pour les pays Musulmans.

    Mais comme toujours, le malheur des uns fait le bonheur des autres, principalement la Grèce (qui en a bien besoin), l’Espagne et le Portugal.

  2. Maxx
    Publié le 21 avril 2016

    Part du Tourisme dans le PIB :
    – Turquie 4%
    – Maroc 9%
    – Tunisie 6%
    – Algérie 0%
    Comparé a la France ou le tourisme représente 6.5% du PIB
    Ces pays de vivent pas que « pratiquement que du tourisme » et certainement pas la Turquie !

    • Vincent
      Publié le 21 avril 2016

      Vous oubliez juste un léger détail : l’essentiel de l’économie touristique de ces pays là n’est pas déclaré. Personnellement, je n’ai jamais pu obtenir une note dans un souk, ni même dans la plupart des restaurants et échoppes de Turquie, du Maroc ou de Tunisie.

      Il n’y a que pour l’Algérie qu’effectivement O % est la réalité, puisqu’il les Algériens n’ont jamais su exploiter leur immense potentiel touristique.

    • Vincent
      Publié le 21 avril 2016

      Je reviens après quelques clics sur GOOGLE, qui confirment en effet que pour la seule Turquie, l’économie souterraine représenterait 50 % du PIB, et nous devons être sur des chiffres encore plus élevés pour le Maghreb.

      C.Q.F.D.

  3. Pet
    Publié le 21 avril 2016

    Très mauvais coup pour la Turquie.

    Un buzz sur la sécurité, rien de tel pour perdre la clientèle US, et au moins la décourager.

    Rien sur Israël?

  4. d’accord avec vous sur le report des touristes sur des destinations plus « sûres »
    Pour info part du tourisme dans le PIB
    France 6.5%
    Turquie 4%
    Tunisie 6.5%
    Part mondiale 10%
    La Turquie est donc moins « sensible » au tourisme que beaucoup de pays, dont la France.
    Elle bénéficie notamment d’une industrie (notamment automobile) très performante
    Il n’en reste pas moins que la succession d’attentats et les tensions régionales amputeront ce secteur de façon importante dans les mois à venir.
    Turkish airlines et Pegasus vont en faire les frais, TAV filiale de ADP aussi.

    • Vincent
      Publié le 21 avril 2016

      Comme je le dis plus haut, ces chiffres ne comptabilisent pas l’économie souterraine de ces pays, qui est colossale dans le tourisme.

      Quant à l’industrie automobile, sans doute très performante, elle est à capitaux étrangers, dont français en grande partie (cf. CCFA, COMITE DES CONSTRUCTEURS FRANCAIS D’AUTOMOBILES, http://www.ccfa.fr), et n’a que peu à voir avec les USA.

  5. Étonnant, PEGASUS continue sa progression : plus 18% au trimestre 2016!!!!

  6. Hormis les problèmes de sécurité et la baisse de la demande touristique américaine vers la Turquie, qui est réelle, Delta oublie de citer une autre raison non négligeable de l’abandon de cette ligne New-York – Istanbul: Delta est incapable de supporter la concurrence de Turkish Airlines, qui est bien meilleure qu’elle à tout point de vue.

    D’une façon générale, aucune compagnie américaine ne peut affronter la comparaison avec les grandes compagnies européennes en termes de qualité de prestation, a fortiori avec une compagnie du niveau de Turkish. Et pourtant, Delta est la « moins pire » des trois « majors » étasuniennes.

  7. Moins de touristes = plus de développement pour les pays maghrébins

    Quand on vends à des « beaufs » 300 € un séjour de 7 nuits tout inclus billet avion compris !! Ou se trouve la valeurs ajouté

    La perte de ce tourisme d’esclavagistes est une aubaine
    L’Algérie l’a bien compris avec ces 0 %

    • Si le gouvernement algérien avait compris quoi que ce soit d’autre que l’art de vivre de la corruption sur le dos du peuple, l’Algérie, pays aux richesses naturelles considérables, indépendant depuis 54 ans, ne serait pas aujourd’hui dans l’état lamentable où elle se trouve.
      Rien de commun avec la Turquie.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum