Aéroport de Lyon : +4,6% au premier trimestre 2016

air-journal_Lyon aeroport

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry a accueilli 1,93 million de passagers au premier trimestre, un trafic en augmentation de +4,6% par rapport à la même période en 2015. Une dynamique de croissance qui devrait se confirmer avec 30 ouvertures de lignes cet été.

Les 1.938.828 passagers passés par l’aéroport lyonnais en janvier, février et mars 2016 constituent un « bon résultat, supérieur à ceux enregistrés par les autres grands aéroports français », déclare le gestionnaire des Aéroports de Lyon dans un communiqué du 3 mai 2016. C’est le mois de février qui a été le plus dynamique avec +7,1% par rapport à 2015, « boosté en partie » par la journée supplémentaire du 29 février. Le trafic international, qui représente 63% de la part totale, reste le premier moteur de croissance (+8,1%). L’Europe croit de +11,8% (47,7% du trafic total), avec de belles progressions sur les Pays-Bas (+53,9%), le Portugal (+31,4%), l’Italie (+17,3%), le Royaume-Uni (+16,9%) et la Turquie (+18,9%). Des bons scores faisant suite notamment aux récentes ouvertures de lignes vers Amsterdam et Naples avec easyJet, ou encore Istanbul avec Pegasus Airlines. Un recul est toutefois constaté sur l’Afrique du Nord (-1,9%) « qui subit encore les répercussions du Printemps arabe ». L’Algérie, moins impactée par le trafic touristique, croit de +6,6% (114.156 passagers), alors que le Maroc et la Tunisie perdent respectivement 5,1% et 12,1% de leur trafic par rapport à la même période en 2015. Au Moyen-Orient, la liaison vers Dubaï progresse de 1,9%.

Cette tendance positive sur l’international devrait se confirmer dans les mois à venir, précise l’aéroport de Lyon. En effet, 30 nouvelles lignes dont 21 nouvelles destinations sont programmées pour la saison printemps/été. La densification du réseau européen et du bassin méditerranéen s’accompagne de l’ouverture de trois lignes annuelles long-courrier vers Montréal, Moscou et Dakar au printemps 2016.

Sur ce premier trimestre 2016, le trafic national stagne au premier trimestre (-0,1%), représentant 37% du trafic total. Le trafic sur les deux aéroports parisiens augmente de +5,6% pour 159.733 passagers, alors que celui des régions baisse de -1,7%  avec 545.766 passagers.

Enfin, le trafic fret continue d’augmenter : sur les trois premiers mois de l’année, 14.334 tonnes ont été transportées soit +10,5% par rapport à la même période en 2015. Ce résultat se répartit avec 4178 tonnes (+6,4%) en janvier, 5013 tonnes (+22,8%) en février et 5012 tonnes (+4,1%) en mars.

Le nombre de mouvements d’avions (24.042) régresse de -2,8 %, alors que le trafic passager croit de +4,6% ; la « courbe inversée de ces résultats » s’explique par le changement de taille des appareils et par un meilleur ratio passagers/nombre de sièges.

http://www.air-journal.fr/2016-05-04-aeroport-de-lyon-46-au-premier-trimestre-2016-5162444.html

Commentaire(s)

  1. LSO
    Publié le 4 mai 2016

    belle perf pour LYS
    la privatisation et l’ouverture du nouveau terminal devrait lui permettre de tutoyer NCE.

  2. Tutoyer Nice, je lui souhaite mais c’est pas vraiment pour demain.
    Avec 2 millions de pax’s/an, LYS est à peu près à 10 millions de pax’s de différence..

    • Publié le 4 mai 2016

      2 millions pax/trimestre plutôt !!! aller erik de nice un petit effort de lecture

    • un plus de 3000 h de vol - 4 mai 2016 à 12 h 20 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 4 mai 2016

      @ERIC
      Lyon est à plus de 8 millions de Pax /an,pas 2 millions!
      Si vous préférez LYS vouvoyeras NCE quand il atteindra les 15 millions de Pax escomptés en 2030….

    • cm69
      Publié le 4 mai 2016

      Vous avez raison, @erikdenice, Lyon talonnant ou doublant Nice, ce n’est pas pour demain : le potentiel touristique de la Côte d’Azur est tel qu’il apportera à Nice toujours plus de passagers que le pourtant confortable potentiel affaires de Rhône-Alpes-Auvergne à Lyon…
      Cependant, Saint-Exupéry est bien parti, cette année en tout cas, pour se mesurer plus souvent à Nice qu’à Marseille, qui semble à la peine et qui est talonnée par Toulouse (cet aéroport s’étant même offert le luxe de voir passer plus de voyageurs que Marseille en mars…).
      Et puis, 2016 représente pour Saint-Exupéry un record d’ouvertures de lignes que l’on avait pas vu depuis longtemps : Montréal (5/7), Moscou (3/7), Hambourg (2/7), Turin (5/7), Hanovre (6/7), Luxembourg (6/7), Dakar (2/7), Budapest (3/7), Bucarest (2/7), Copenhague (3/7), Faro (3/7), Manchester (6/7), et pas en saisonnier.
      Si l’on ajoute à ce réjouissant tableau les ouvertures de lignes régulières (ou transformation de lignes saisonnières en régulières) sur les saisons 2014/2015, à savoir Naples, Athènes, La Réunion, Tel-Aviv, on ne peut que constater l’expansion conséquente du réseau au départ de Lyon.
      Bien sûr, il faut espérer que les voyageurs répondront présents… Mais c’est un pari que font tous les aéroports, et toutes les compagnies.
      Il ne reste plus qu’à souhaiter un Lyon-Dubaï en 7/7 au lieu de 5/7 actuellement (mais la D.G.A.C. est un interlocuteur coriace, semble-t-il), un Lyon-Shanghaï (ou Pékin) tant attendu, et une meilleure desserte de la Scandinavie et de l’Europe de l’Est : Finnair va-t-elle ressortir de ses cartons le Lyon-Helsinki prévu puis annulé en 2012 ? La Lot va-t-elle à nouveau relier Varsovie à Lyon (qu’elle avait desservie depuis…1975 !) et arrêtée il y a quelques années ?

  3. Publié le 4 mai 2016

    et Moscou comme long courrier..pas mal quand meme..

  4. C’est tout ce que souhaite pour Lyon..

  5. Étrange de ne faire un article que maintenant alors que ces chiffres sont disponibles depuis début avril (donc un mois) sur le site de l’aéroport de Lyon. Air-journal toujours en retard !

    Un bon début pour Lyon, espérons que cela continue cette année. Petite appréhension tout de même à propos de Montréal, la DGAC finira par se mêler du dossier et trouver un moyen de bloquer ce concurrent d’AF (comme elle l’a fait sur Lyon-Lorient par FlyKiss). De plus, la Star Alliance n’appréciera pas forcément la venue d’un concurrent Ui remplissait avant ses avions à Lyon (Munich est de plus en plus souvent en A319/A320 et meme A321 aujourd’hui), Francfort pareil, des avions bien remplis entre autre avec le partage de code d’AC.
    Suspens !

  6. Ils pourraient recevoir d’avantage de gros porteurs, je pense que le marché est la pour des vols directs sur le Canada, les US, les Antilles voir l’Asie..

    • Rien qu’EK qui va probablement passer au quotidien avec son 777 sur LYS vers Dubai …

      PS : Pour faire gagner encore plus de passagers à LYS, je pense qu’il faudrait transférer les vols de Saint-Etienne et Grenoble vers la plateforme rhônoise … CDG ORY LYS NCE MPL TLS BOD NTE telles devraient être les plateformes d’entrée pour vols internationaux, bien sûr il faudrait redynamiser un aéroport breton ou normand, voire Lille ( mais proche de Charleroi – Zaventem ) continuer à progresser sur EuroAirport ( aéroport trinational pour le grand est français, le sud-ouest allemand et le nord-ouest suisse ) et donc faire passer Entzheim au rang régional. En revanche un réseau ferroviaire EFFICACE et PONCTUEL est nécessaire pour relier les aéroports aux centres névralgiques régionaux, en particulier pour les régions Bretagne-Normandie et Grand Est …

  7. Publié le 4 mai 2016

    Belle performance de la destination ALgerie

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum